Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Concrete Knives
Our Hearts  (Vietnam Records)  février 2018

Ces jeunes normands sortirent leur premier disque il y a de cela cinq ans. Sorti chez l’important label anglais Bella Union (Beach House, The Flaming Lips, M Ward, etc.), cet album, "tubesque" de bout en bout, fit fortement parler de lui et connu un succès significatif.

Cela pouvait laisser craindre que la suite de l’aventure ne soit que reproduction de formules, de recettes, que le deuxième album n’en soit justement pas un : qu’il se limite à l’écriture de quelques tubes taillés pour de la synchro ("c’est gonflé"). Il n’en est rien, heureusement.

Ce deuxième opus (chez Vietnam Records – Chevalrex, Pharaon de Winter, etc.) se déploie et sonne d’une façon à la fois plus subtile, plus riche et plus complexe que le précèdent, qu’il s’agisse des structures des morceaux, des rythmiques, des arrangements ou encore du mixage.

Les morceaux semblent marqués par davantage de souplesse, de respiration et d’ampleur. L’entrée en matière est prometteuse (très loin de l’envolée tubo-punkette du morceau "Bornholmer" de leur album précédent). Message reçu !

Introduction à l’ambiance synthé analogique, puis batterie, les saxophones détonnent et attirent l’oreille, le "morceau commence" batterie battant sur tous les temps (et l’irrépressible envie de danser, à chaque fois), guitare comme on les connaît puis à mi-morceau changement d’ambiance.

Je ne vais pas décrire ainsi tous les morceaux ! Seulement souligner l’envie, ici perceptible, de ne pas commencer le disque par une certaine facilité. Les énergiques saxophones du trio Infernale Momus (duo saxophone et batterie) comme celui du souvent génial Thomas de Pourquery, n’y sont pas pour rien. Certains titres, d’ailleurs, raviraient ceux qui tiennent VKNG (projet électro pop de Thomas de Pourquery et de Maxime Delpierre) en haute estime.

Moins accrocheur (ce n’est pas un défaut) mais plus varié, plus complexe et plus inattendu (du moins pour la première moitié de l’album), ce disque est construit en trois temps : un premier moment ("Bring the Fire" / "Our Hearts") riche, rythmé, musicalement ouvert et assez dense ; puis vient une accalmie en demi-teinte aux morceaux plus mélancoliques ("Gone" / "Sometimes") qui laisse place à un final énergique dont le long et entêtant "On The Pavement".

Dans le premier extrait "The Lights", coloré d’harmonies orientales (tout come "Gone" ou "On the Pavement") s’immisce un saxophone free : c’est plutôt ambitieux pour un single ! D’autres morceaux ("Our Hearts", "The Quiet Ones") sont – mais sans que jamais cela ne soit appuyé et joue de la référence – empreints d’afro beat (le titre "Africanize" de leur premier opus annonçait déjà la couleur, quoi que de façon plus marquée).

Bien sûr, l’efficace base rythmique basse / batterie fonctionne à plein et les guitares telles que les fans de Concrete Knives les apprécient sont bien présentes.

En un mot, en comparaison à leur premier album Be your own king, Our Hearts est un disque plus ambitieux, moins immédiat, plus ambitieux aussi parce que moins immédiat, mais qui, à regrets, ne tient pas tout à fait ses promesses. En effet, ce qui dès les premières secondes du disque était annoncé et qui se présentait comme une voie à déployer, semble retomber à mi-disque. Exemple ? L’apport des saxophones disparait.

Hypothèse explicative : peut-être que ce disque se veut être un voyage (d’où les trois moments) comme un parcours cohérent parmi plusieurs univers. Mais alors l’ensemble est trop court (35 minutes) pour, sur ce point, convaincre tout à fait.

La déception n’est que très légère. On reste curieux et à l’écoute.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Concrete Knives en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Samedi
Concrete Knives en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du dimanche
Concrete Knives en concert au Festival Rock en Seine 2011 (dimanche 28 août 2011)
Concrete Knives en concert au Festival Crazy Week !!! #4 (édition 2013) - vendredi
Concrete Knives en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Samedi
Concrete Knives en concert au Festival La Route du Rock #23 (Samedi 17 août 2013)
Concrete Knives en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Lundi 9 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de Concrete Knives
Le Bandcamp de Concrete Knives
Le Soundcloud de Concrete Knives
Le Facebook de Concrete Knives


Francois Montjosieu         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=