Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Big Bang - Destruction et création dans l'art du 20ème siècle
Centre Pompidou  (Paris)  Du 15 juin 2005 au 27 février 2006

Le Centre Pompidou a profité de la fermeture alternée des deux étages du Musée National d'Art Moderne (MNAM), rendue nécessaire pour la rénovation du système anti-incendie, pour élaborer une exposition exceptionnelle qui, à travers 850 œuvres, propose une "nouvelle lecture de l'histoire de l'art comme champ ouvert à l'expérimentation".

Il en résulte une exposition pluridisciplinaire dense et très riche dans laquelle le 20ème siècle est envisagé comme le siècle du Big bang pendant lequel l'art s'est complètement renouvelé selon un schéma de destruction créative.

Dans un siècle troublé par la guerre, de la destruction à la construction-déconstruction pour aboutir au réenchantement, les artistes explorent toutes les voies de l'archaïsme et de la subversion, puisant également leur énergie dans la mélancolie et le sexe.

Côté logistique, des cartels explicatifs pour chaque salle et un guide gratuit d'une vingtaine de pages permettent au visiteur de suivre pas à pas, avec intelligence et accessibilité, un parcours balisé en huit grandes étapes au sein desquelles les oeuvres font l'objet d'un regroupement thématique.

Une exposition à voir et à revoir, en prenant le temps de se poser dans chaque salle que nous vous proposons de découvrir en deux épisodes : le big bang conduisant au ré-enchantement et les forces créatrices.

Au début régnait la destruction

Revendiquant tout simplement la liberté, les artistes se sont affranchis des diktats de l'académisme pour faire de l'art un véritable terrain d'expérimentation et tous les mouvements artistiques du 20ème siècle ont travaillé la forme en partant de sa destruction.

Cette destruction vise bien évidemment en premier lieu le sujet, l'homme, dont le visage et le corps est soumis à toutes les distorsions ("Three figures in a room" de Francis Bacon derrière "Femme se coiffant" de Julio Gonzales).

La métamorphose de l'homme moderne passe par la défiguration qui atteint d'abord le visage ("Les vases communicants" de Diego Rivera).

Ne reste qu'une vague forme humaine ("Autoportrait "pour la période bleue d'Yves Klein) rescapée du chaos final pétrifié ("The clamdigger" de Willem De Kooning avec en arrière plan les corps incandescents flottant dans le néant de "Duueh" de Daniel Richter)

voire mutant (Thomas Schutte), parcellaire ("Mes vœux" d'Annette Messager) ou ectoplasmique ("Starfinger angel" de Bruce Conner).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La destruction intervient également au niveau des formes ("Number 26 A Black and white" de Jackson Pollock)

 

 


 

et de la couleur qui tend au monochrome. ("Plaster surrogates" d'Akkan Mac Collum).

 

 

 

 

Les formes se troublent pour céder le pas à la rigueur géométrique ("Auf Weiss II" de Kandinsky et salon de Marcel Breuer).

Le passage à l'horizontal ("Expansion n°14" de César) et la définition de l'espace géométrique ("Stack" de Donald Judd) imposent la grille comme système structurant

De ce chaos naîtront l'abstraction et la notion d'art total pour instaurer une nouvelle vision du monde.

Puis est venu le temps de la construction-déconstruction

L'énergie constructrice passe souvent par des procédures physiques violentes, de la compression ("Compression Ricard" de César, "La valise transport d'humains" de Didier Fiuza Faustino) à l'éclatement ("Les éclats" de Buren, "Chopin's Waterloo" d'Arman, "Tir" de Niki de Saint Phalle).

Elle emprunte également des voies théoriques en s'intéressant à des représentations inédites comme l'irrationel résultant de l'aléatoire ("L'oeil cacodylate" de Picabia), le bouleversement du réel avec l'échelle aberrante ("L'âne vêtu d'une peau de lion" de Raymond Haines) ou le jeu du miroir,

 

l'anti-forme par l'utilisation du mou (Robert Morris Wall Hanging Piero Gatti Sacco, Barry Flanagan Casb 1'67),

 

 

 

 

le dépassement des couleurs pour voguer vers avec l'abîme libre blanc défini par Kasimir Malévitch ("Chapter de Robert Ryman, "Achrome" de Piero Manzoni et "Superficie angolare bianca  n°6" d'Enrico Castellani).

 

 

La représentation a cédé le pas à la conceptualisation qui se veut également sollicitation permanente du spectateur.

Vers le réenchantement

L'exposition referme le livre du voyage dans l'art du 20ème siècle avec l'installation visuelle et sonore "Five Angels for the Millenium" de Bill Viola qui propose au visiteur de s'immerger dans une expérience sensorielle de ressourcement.

Et Picasso, Giacometti, Chirico, Dali et Sonia Delaunay et les autres? A vous de les retrouver au fil de d'exposition.

 

Crédits photos : Thomy Keat (sauf 14, 15 et 16 MM)
avec l'aimable utorisation du CNAC.


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=