Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce On The Road With Death Cab For Cutie
Drive Well, Sleep Carefully  (Plexifilm / Pias)  août 2005

Ce Dvd revient sur la tournée américaine de Death Cab For Cutie qui s’est déroulée au printemps 2004.

Le réalisateur Justin Mitchell a suivi le groupe tout au long de ce périple épique. Le film montre un groupe en pleine transition, au moment où Death Cab For Cutie s’apprête à quitter la rudesse et les contraintes du rock indépendant pour le confort calfeutré d’une major, car à cette époque, le groupe était sur le point de quitter le label de ses débuts, Barsuk, pour signer avec le géant Atlantic.

Cependant le spectateur est prévenu d’entrée : "Ce Dvd ne relate pas la confrontation de la musique indépendante contre la musique grand public". A ce sujet, le principal compositeur du groupe, Benjamin Gibbard, parle sans complexe de la signature de son groupe sur un major. Il explique qu’il n’a jamais diabolisé les gros labels, et que si son groupe se retrouvait sur une major, il ne s’agirait en aucun cas de pactiser avec le diable…

Il faut dire que Gibbard est déjà accoutumé au succès. L’album qu’il a enregistré sous le nom de The postal service SERVICE avec Jimmy Tamborello de DNTEL est la deuxième plus grosse vente de disque sur un label indépendant après le Nevermind de Nirvana.

C’est Sub Pop qui se frotte les mains, car ce projet électro-pop est sorti sur le mythique label grunge. On peut aussi entendre le groupe parler de la vie sur la route, de ses contraintes et de ses joies, ce qui est plus classique et sans surprises…

On y apprend également des choses plus intéressantes. Gibbard s’explique longuement sur ce qui inspire ses textes souvent sombres, dans lesquels il décortique les tracas de la classe moyenne américaine… Gibbard a toujours su apporter une dimension quasi littéraire et sociologique à ses textes, écrivant dans une langue riche, complexe et imagée.

A ce sujet, on pourrait le rapprocher d’un auteur comme Raymond Carver, qui était passé maître dans l’art de raconter "des terreurs extraordinaires dans des vies ordinaires". Autre petite anecdote intéressante : le studio du groupe, le "Hall Of Justice", n’est autre que le studio ou fût enregistré Bleach de Nirvana, que Chris Walla, guitariste et producteur du groupe a racheté.

Ces interventions (en anglais et sans possibilité de sous-titres…) sont calées entre les prestations live filmées dans diverses salles : des petits clubs modestes, des salles plus importantes… Mitchell s’est appliqué à jouer sur les effets de montage : les moments sur la route sont filmés en temps réel : plans sur la bande d’arrêt d’urgence, paysages déserts qui symbolisent parfaitement la lenteur et la monotonie du trajet qui sépare deux villes.

A l’inverse, le montage accéléré une fois arrivé aux clubs indique le côté éphémère de la préparation et du déroulement du show. Certains morceaux filmés en concert sont issus de "The Photo Album". On retiendra l’impeccable version sur-vitaminée de "Company Calls", mais la grande majorité des titres sont issus de Transatlanticism, sorti en 2001.

Les bonus sont nombreux et permettent d’entendre une version acoustique de haute volée de "The New Year" ou encore de "Title And Registration". Ne surtout pas rater le groupe en pleine session de répétition de l’extraordinaire "Stability".

Un must pour les inconditionnels du groupe…

 

Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=