Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zëro
Ain't that Mayhem ?  (Ici d'Ailleurs)  avril 2018

Alors on va être très franc, nommer son groupe Zëro demande une certaine dose de courage, d’inconscience ou d’humour. Peut-être, et ce n’est qu’une interprétation personnelle, parce que le groupe repart de zéro justement.

L’histoire débute il y a 25 ans avec Eric Aldéa et Franck Laurino (batteur) qui fonde Deity Guns puis Bästard et ont alors à leur actifs quelques albums dont certains signés Lee Ranaldo (Sonic Youth) et sont considérés comme les pionniers du post-rock en France. En 2006, le groupe se reforme sous le nom de Zëro avec l’arrivée d’Ivan Chiossone, ancien complice d’Eric au sein de Narcophony dans les années 2000 et en 2016, le groupe devient trio lors du départ du guitariste François Cuilleron (ancien membre lui aussi de Bästard). Tout le monde a suivi ou je dois vous faire un croquis ? Bon parfait.

Dès lors le groupe, qui aurait pu disparaître ou au moins en pâtir, se libère et leur renouvellement est alors flagrant. Le groupe va aller s’amuser du côté de la pop tout en conservant leurs influences no wave, indus, noise voire alt-jazz.

Le groupe qui s’est amusé à reprendre du James Brown sur scène puis sur 45 tours s’amuse aujourd’hui avec une reprise de Screamin’ Jay Hawkins : "Alligator Wine". Mais attention, il serait bien réducteur de parler de ce groupe uniquement pour leurs reprises, alors qu’ils ont un univers bien à eux, un univers légèrement obscur, oppressant voire même "riche de sa confusion" dixit.

Le titre de l’album parle de lui-même : "Ce serait pas un peu le bordel ?" (Traduction proposé par le groupe lui-même !). J’ai même appris que Mayhem signifie chaos mais vient du vieux français mahaigne à savoir mutilation. Quand le rock devient culture !

Le titre parle de lui-même tout autant que la pochette dévoilant un monde post alpocalyptique et les morceaux s’enchaînent nous entraînant dans cet univers tantôt doux et angoissant tantôt nettement plus agité ("Marathon Woman", "Deranged").

C’est clairement un album complexe, agrégeant des sonorités, des instruments inattendus, des empilements hypnotiques et comme le dit si bien le groupe lui-même au sujet de cet album : à l’instar d’un vieux manoir qui sert d’écrin à ce disque, on se demande presque comment tout ça tient debout.

Et c’est vrai que c’est très étrange, parfois à la limite de l’angoissant. Un album complexe qui méritera plusieurs écoutes avant d’arriver à en saisir pleinement les subtilités.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hungry Dogs (in the backyard) de Zëro
La chronique de l'album Année Zéro de Héléna Noguerra
La chronique de l'album Rituels de Zéro Degré
Articles : 2017, une année faste pour le jeu vidéo - Crash Bandicoot - Assassin's Creed - Far Cry - Red Dead Redemption - Life
Zëro en concert au Divan du Monde (9 novembre 2007)
Zëro en concert au Festival Ground Zero
Zëro en concert à La Malterie (lundi 15 novembre 2010)
Zëro en concert au Point Ephémère (mercredi 19 octobre 2011)
Zëro en concert au Fil (jeudi 20 octobre 2011)
L'interview de Zëro (19 octobre 2011)
Jeux : Horizon Zero Dawn - PlayStation 4

En savoir plus :
Le Bandcamp de Zëro
Le Facebook de Zëro


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=