Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Berlin, ton danseur est la mort
Théâtre de l'Epée de Bois  (Paris)  mai 2018

Comédie dramatique de Enzo Cormann, mise en scène de Amélie Hennes, avec Sarah Bloch, Quentin Chapellier, Ghislain Delbecq, Armelle Gasquet, Béatrice Hennes, Cannelle Petit, Laurent Peyrat et Camille de Preissac.

Pour sa première création sous la houlette de Amélie Hennes, la jeune Compagnie Les Attentives n'a pas opté pour la facilité en choisissant "Berlin, ton danseur est la mort" le premier, et échevelé, opus du dramaturge Enzo Cormann.

Car, avec pour titre celui d'une chanson satirique caractéristique du style du cabaret berlinois des années 1920 écrite par Walter Mehring sur une musique de Roman Kaminski, il se présente comme une partition crépusculaire construite sur le mode du flash-back qui re-crée de manière composite, mêlant fiction, réalité et fantasme, le Berlin du IIIème Reich à partir d'un imaginaire nourri de la sédimentation de faits et de personnages réels ainsi que l'ambivalence culturelle de l'époque, de l'art d''Etat à l'art dégénéré.

L'auteur a créé des personnages archétypaux, et cependant d'autant plus singuliers qu'ils sont victimes et bourreaux, dont le destin a été traversé et laminé par les convulsions de la grande Histoire. Ce dont, à la fin de la Seconde guerre mondiale, dans les ruines de Berlin quasiment détruite, se souvient l'un d'entre eux, une ex-chanteuse de cabaret dont l'esprit et la mémoire sont assaillis par leur fantôme.

Pour sa mise en scène, qui se révèle éclairée et maitrisée, Amélie Hennes a opté pour le croisement des disciplines et des parti-pris scénographiques et esthétiques forts qui siéent à cette pièce hantée se déroulant sous formes de tableaux qui de surcroît, empruntent à différents styles tant scripturaux que dramaturgiques.

Ainsi, point de décor ni de costumes anecdotiques, juste quelques accessoires, mais un code trichromatique correspond aux couleurs du drapeau nazi, un maquillage spectral qui évoque le grotesque expressionniste et renvoie au théâtre brechtien tout comme certains inserts musicaux de Hans Ensler.

Sarah Bloch, nature tragique au tempérament de feu et comédienne talentueuse à la superbe voix de soprano, porte magnifiquement le personnage central de Gretl, femme douloureuse à l'impossible résilience.

A ses côtés, trois musiciennes intervenant également au jeu - Cannelle Petit (piano), Camille de Preissac (violon) et Agnès Lerdou (saxophones) - et cinq comédiens formés à la comédie, au chant et à la danse en multi-rôles : Armelle Gasquet (la compagne de Gretl), Béatrice Hennes (le fille de Gretl), Laurent Peyratle (le résistant communiste), Quentin Chapellier (le nazi) et Ghislain Delbecq (le membre des SA).

Tous unis dans la choralité par une solide direction d'acteur contribuent à la réussite de ce spectacle qui relève le défi de leur audacieuse entreprise.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=