Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Dimanche 8 juillet
Malo' - Inüit - Parquet Courts - Oscar and the wolf - The Breeders - Ibeyi - At The Drive In - Bigflo & Oli - Macklemore  (Hérouville St-Clair, Normandie)  du 6 au 9 juillet 2018

Le thème du 10e anniversaire du Festival de Beauregard est le cirque. Les buvettes sont décorées comme des chapiteaux aux rayures rouges et blanches, le site d'informations est la tente de "Madame Irma" qui sait tout. Mais comme dans un bon numéro de trappeziste, tout est parfaitement prévu : les bénévoles font un travail de dingue, le site reste propre malgré les milliers de festivaliers qui se massent sur le site durant 4 jours, la programmation est intéressante entre valeurs sûres, groupes pointus et découvertes, les ingénieurs du son et les techniciens sont parfaits.

En cette troisième journée, c'est l'Australien made in Normandie, Malo', qui ouvre le bal. Son son a pris beaucoup d'ampleur depuis la dernière fois que je l'avais vu. Il reste dans une pop charmante qui s'aventure parfois vers des sonorités plus rock, pour une entrée en matière plus soutenue que je ne m'y attendais.

Les nantais d'Inüit montrent qu'il est possible d'importer des instruments comme le saxo, le trombone à coulisse et des bongos dans un groupe sans tomber dans la musique festive qui pue du sarouel. A deux percus, un batteur, deux claviers et une chanteuse, leur pop métissée d'électro dégagé une énergie communicative. Ils s'imposent déjà comme un groupe de scène avec lequel il faudra compter à l'avenir.

Les américains de Parquet Courts attaquent leur set bille en tête. Le son est brut, tranchant. S'ils n'étaient pas américains, on jurerait qu'ils sont anglais et 40 ans de moins. Même si leur dernier album est moins radical que les précédents, il reste bien au-dessus de la mêlée. Et sur scène, aucun doute, le son est puissant et sans compromis.

Pendant le set de Oscar and the wolf, j'opte pour un petit tour en grande roue. Bon choix carreleur pop douce et planante accompagne merveilleusement en voyage dans les airs. De retour sur terre, on est un peu en attente d'un petit plus. Agréable mais sans beaucoup de relief, on finit par se diriger vers la conférence de presse du festival.

Avec 28.000 spectateurs sur chacun des 3 jours et 20.000 attendus pour le concert de Depeche Mode, le Festival de Beauregard réalise un carton plein et comble son déficit, tout en maintenant l'esprit familial de l'événement.

Sur scène, les Breeders semblent s'amuser et être heureuses d'être là. Malheureusement, leur joie n'est pas totalement communicative. Le public passe un bon moment, mais le show ne comporte pas vraiment d'étincelles. Même pour "Cannonball", le public réagit un peu mollement. Quant à la reprise de "Gigantic" des Pixies, on a l'impression que même dans les premiers rangs, le public ignore l'origine du morceau.

Puisque les festivals servent aussi à retrouver des amis, je reste loin d'Ibeyi dont je me faisais pourtant une joie d'assister au concert.

Ensuite, At The Drive In envoient le bois. Le pogo reste gentil mais la poussière vole devant la scène. Encore un bon concert rock pour cette édition de Beauregard dont la programmation fait finalement la part belle aux guitares qui grincent, feulent et font du bruit.

Il est temps d'aller jeter un œil sur le concert de Bigflo & Oli. Je n'en attends pas grand-chose même si les deux toulousains ont toute ma sympathie. Pas de doute, ils savent ambiancer un festival. Et tout le monde n'a pas les corones de descendre dans le public ou de stagediver et de se faire porter par les premiers rangs. Alors même si je n'aime pas leur musique, respect à Bigflo et Oli dont, au-delà du concert, le spectacle est franchement bien foutu.

Après un magnifique feu d'artifice pour les 10 ans du festival Beauregard, c'est Macklemore qui clôt cette édition, avant la journée spéciale consacrée à Depeche Mode. Le feu d'artifice est lancé au son des Gossip, venus pour la première édition, et qui sont revenus quelques années après pour un concert mémorable. Happy Birthday Beauregard !

L'américain Macklemore fait un show à l'américaine, mouille la chemise. Le son est fat, gros comme les ficelles des déclarations d'amour au public ou des sorties anti-Trump. C'est aussi pro que dénué d'âme même si le public est conquis. Je n'irai pas jusqu'au terme de ce dimanche, dont je garderai le souvenir de concerts rock qui claquaient bien.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - dimanche
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - samedi
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - vendredi
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Vendredi
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Samedi
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Dimanche
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016)
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016) - vendredi 1er juillet
La chronique de l'album Always Kévin EP de Inüit
La chronique de l'album Action de Inüit
La chronique de l'album Light Up Gold de Parquet Courts
La chronique de l'album Kadavar - Pond - My Morning Jacket - Last Train - Hot Chip - Here we go magic - Tame Impala de Festival Rock en Seine 2015 - Dimanche 30 août
La chronique de l'album Wide Awake! de Parquet Courts
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty
Parquet Courts en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
Parquet Courts en concert au Festival La Route du Rock #23 (Samedi 17 août 2013)
Parquet Courts en concert au Grand Mix (jeudi 13 novembre 2014)
Parquet Courts en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
Parquet Courts en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
Oscar and the wolf en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2018 - Dimanche 22
La chronique de l'album Mountain battles de The Breeders
La chronique de l'album All Nerve de The Breeders
The Breeders en concert à La Cigale (18 avril 2008)
The Breeders en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
The Breeders en concert au Festival La Route du Rock 2008
The Breeders en concert à Last Splash 20th Anniversary Tour (lundi 27 mai 2013)
La chronique de l'album eponyme de Ibeyi
Ibeyi en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
At The Drive In en concert au Festival des Eurockéennes #30 (édition 2018) - samedi 7 juillet
Bigflo & Oli en concert à Oeno Music Festival #2 (édition 2015)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Beauregard
Le Facebook du Festival Beauregard

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 novembre 2022 : La coupe n'est plus dans le vent

Tous les 4 ans c'est le raz-de-marée footballistique. Cette année, avec un peu de chance l'évènement sera éclipsé pour des raisons éthiques, ou parce que c'est proche de Noël. Mais qu'importent vos passions, si vous êtes là c'est que vous aimez la culture. Voici notre sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian
et toujours :
"Vivelo" de Grupo Compay Segundo
"Praestegårds Melodier / The Parsonage Melodies" de Hasse Poulsen & Henrik Simonsen
"Rap Français, tentative de compilation" est la 7eme émission de Listen In Bed
"Le projet Blasco : Rinascimento" de Mathieu Cepitelli
on découvre Mind Affect, Bonkers Crew et Bat dans ce ni vus ni connus
"Planterose" de Planterose
"Emmanuelle" de Rosie Valland
"Vortex" de Sarah Olivier
on termine par le replay du concert et de l'interview de Olivier Rocabois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Herculine Barbin - Archéologie d'une révolution" au Théâtre 14
"Nouvel Eden" au Studio Hébertot
"C'est un métier d'homme" au Théâtre du Rond-Point
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Un bon job" à La Manufacture des Abbesses
"Un incident" au Théâtre de la Reine Blanche
"Au coeur du temps" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Klaire fait Grr - Le temps des sardines" à la Comédie des 3 Bornes
"Sandra Colombo - Que faire des cons ?" à la Comédie des 3 Bornes
"Filles de personne" au Café Le Laurier
les reprises :
"Tailleur pour dames" au Théâtre de la Boutonnière
"Le Comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"Alain Bernard - Piano Paradiso" au Théâtre Essaion
"Là-bas - Chansons d'aller-retour" au Théâtre du Soleil
"A.I.R." à la Comédie des 3 Bornes
"Rebetiko" au Théâtre Mouffetard
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Louis Boulanger - Peintre rêveur" à la Maison de Victor Hugo
"Niki de Saint Palle - Paradis retrouvé" à l'Opera Gallery
"David Hockney - 20 Flowers and Some Bigger Pictures" à la Galerie Lelong & Co
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La disparition des lucioles" de Denis Tremblay
"Home" de Franka Potente
"Dark waters" de Todd Haynes
"1917" de Sam Mendès
en salle pour les amateurs de documentaire :
"Mauvaises filles" d"Emérance Dubas

Lecture avec :

une sélection spéciale Histoire :
"Espions en révolution" de Joel Richard Paul
"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=