Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 1994
Adlène Meddi  (Editions Rivages)  septembre 2018

A ceux qui attendaient le grand livre sur l’Algérie des années 90, celles qui vit ce pays se déchirer par une guerre que se livrèrent l’armée et les islamistes, il me semble que la rentrée littéraire des éditions Rivages nous le propose avec 1994, polar écrit par Adlène Meddi. Adlène Meddi est journaliste et romancier. Né au milieu des années 70 à El Harrach, dans la banlieue d’Alger, il travaille pour le journal El Watan tout en étant aussi reporter pour Le Point et en collaborant aussi à Middle East Eye. 1994, sorti il y a un an en Algérie, est son troisième roman.

1994 est donc un polar, un livre noir sur un pays, l’Algérie, qui a connu une décennie extrêmement meurtrière. Adlène Meddi a fait le choix de s’appuyer sur l’année 1994, celle d’un profond chaos, intervenue après l’annulation des législatives survenues deux ans auparavant. Au cœur du chaos se trouvait le FIS, le Front islamique du salut qui mit le pays à feu et à sang mais aussi la fameuse sécurité militaire, redoutable et redoutée qui s’opposait à eux.

C’est au travers de quatre personnages qu’Adlène Meddi va nous dresser le visage de cette Algérie des années 90. Quatre lycéens, issus de la banlieue d’Alger qui décident en 1994 de former une organisation clandestine et qui se retrouvent poussés à commettre un assassinat, échappant au passage de justesse aux services spéciaux de la sécurité militaire.

On retrouve deux de ces quatre lycéens dix ans plus tard, Amine et Sidali. Amin est interné dans un hôpital psychiatrique, sujet à de violentes crises et en proie à la dépression. Sidali est exilé à Marseille, son passé Algérien le hante toujours et il est décidé à retourner dans son pays. De retour d’exil, il va se retrouver arrêté. Leur cas intéresse toujours un mystérieux général qui va les traquer, recomposant ainsi l’histoire de cette décennie tourmentée.

Le livre débute par l’enterrement du père d’Amin, un ancien général qui fut sa principale protection dix ans auparavant lorsqu’il commit un acte aux lourdes conséquences.

Adlène Meddi nous embarque alors dans un récit qui croise trois périodes, 2004, 1994 et 1962, année importante de l’indépendance algérienne. Cela lui permet de nous expliquer comment les atermoiements et les règlements de compte de la guerre d’indépendance ont pu avoir un écho dans la guerre civile des années 90. Son écriture noire est parfaite pour décrire l’univers tragique et violent de l’Algérie des années 90. On retrouve aussi dans le roman les qualités journalistiques de l’auteur qui témoignent de très bonnes connaissances de son pays, de son histoire et de sa société.

Adlène Meddi nous offre aussi de très belles pages sur El-Harrach, dans un roman où la nostalgie est aussi très présente, mêlant mélancolie et rage, croisant passé et présent. Reste néanmoins que l’Algérie qu’il nous dépeint est encore très noire, ne laissant pas augurer de grandes évolutions.

Alors voilà, 1994 est un grand livre, celui comme nous le précise Kamel Daoud, de l’un des journalistes et auteurs algériens les plus observateurs de sa génération.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Adlène Meddi


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=