Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arab Strap
The Last Romance  (Chemikal Underground / Pias)  octobre 2005

Que penser d'un groupe qui tire son nom d'un jouet sexuel ? Deux options, soit il a des goûts douteux, soit les membres qui le composent sont de dangereux pervers…

Ceux qui côtoient les disques du duo écossais (composé de Malcom Middleton et d'Aidan Moffat) depuis The weeek never really starts here le savent : le "narrateur" du groupe, Moffat est un garçon compliqué et délicieusement vicelard qui dissèque au scalpel les relations garçon/fille.

En moins d'une décennie, tout y est passé : les coups d'un soir bien glauques, les ex tripotées dans les toilettes d'un pub sordide alors que l'officielle est à trois mètres, les tromperies, les illusions perdues. Le tout en général copieusement arrosé de bière ou de n'importe quelle boisson alcoolisée.

The Last Romance marque donc un léger tournant dans l'histoire du groupe. Le titre est déjà résolument optimiste et il reflète l'état d'esprit de Moffat qui semble (enfin) avoir trouvé l'âme sœur… Musicalement, le disque s'en ressent.

Cependant attention, de là à parler d'un disque printanier (ce qu'on fait certains magazines anglais), il ne faut pas pousser. Si on veut filer la métaphore météorologique, on peut parler d'une légère éclaircie, mais de gros nuages menacent toujours au loin.

Ce sixième album montre que le groupe a énormément mûri, en quittant les eaux troubles d'une musique post-slint, poisseuse, souvent accompagnée de boites à rythmes rachitiques, pour s'aventurer vers des morceaux plus adultes, aux arrangements variés (cuivres, piano).

"Stink" démarre cet album au quart de tour : guitares altières, rythmique engagée. "If there's no hope for us" est dans cette lignée, avec une rythmique comme on en a rarement vu chez les écossais et un Moffat qui jette un regard clinique sur une énième histoire foirée. "Tu dis qu'on restera ami, mais on sait très bien que c'est faux"…

"Chat In Amsterdam", "Winter 2003" est de loin le morceau le plus plombé de l'album, sans rythmique, avec un synthé asthmatique et le phrasé monotone et désabusé de Moffat "Si on s'amuse autant, pourquoi et ce que je pleure tous les lundis matins". Moffat a certes grandi mais les constats sont amers… Le morceau sera ponctué par une déflagration de larsens orchestrée par Middleton… Quand je vous disais que l'orage menaçait…

"Confessions Of A Big Brother" est magnifique morceau sur lequel on peut mesurer les efforts vocaux de Moffat, qui quitte son débit monocorde pour calquer sa voix sur le variations des arrangements du violoncelle. Le contenu légèrement pontifiant de la chanson fait doucement sourire : Moffat qui conseille à son petit frère de toujours se comporter comme un gentleman avec les filles…

"Speed Date" renoue avec les morceaux du début du disque et leur rythme haletant, le tout porté par de luxuriants arrangements… "Dream sequence", le single du groupe est dominé par un riff imparable de Middleton et des arrangements de piano croisés plus fréquemment chez Coldplay…

Le disque s'éteint sur le résolument optimiste "There Is No Ending", à grands renforts de cuivres aussi légers et aériens que chez… les Boo Radleys. Une fois de plus Moffat se rend compte qu'il vieillit et constate : "Si tu peux m'aimer même si j'ai du bide, que mes dents pourrissent et que mes cheveux blanchissent, je ferai de même avec toi…"

Mince alors, finis les coups d'un soir, les gueules de bois culpabilisantes… Sur quoi Moffat va-t-il bien pouvoir écrire la prochaine fois ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Monday at the hug and pint de Arab Strap
Arab Strap parmi une sélection de singles (décembre 2006)
La chronique de l'album Ten years of tears de Arab Strap
Arab Strap en concert à La Guinguette pirate (25 et 26 juillet 2003)
Arab Strap en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
L'interview de Arab Strap (Avril 2004)
L'interview de Arab Strap (27 juillet 2003)
L'interview de Aidan Moffat - Arab Strap (3 octobre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel d'Arab Strap


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=