Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kurt Vile
Bottle It in  (Matador Records)  octobre 2018

L’heure des bilans des meilleurs albums est peut-être passée mais il nous reste une pépite qui date de fin 2018 à écouter encore, si vous ne l’avez déjà fait. La signature est celle du roi du folk americain version Lo-fi : Kurt Vile.

Une chimère mélancholique et néoréaliste de treize morceaux, Bottle it in, est sorti pour Matador Records, totalement made in USA, produit par Shawn Everett (The War On Drugs) et Peter Katis (Interpol, The National) et enregistré tout au long du pays, entre Brooklyn, Portland, Bridgeport et Los Angeles, come un long voyage on the road en plein style Kerouac.

Des noms célèbres comme Kim Gordon, Cass McCombs, Stella Mozgawa, batteuse de Warpaint ou encore l’harpiste Mary Lattimore et l’envie de raconter cette province américaine perdue et parfois oubliée, cette province qui est l'inspiration majeure pour le songwriter natif de Philadelphie.

Avec une alchimie parfaitement réussie entre rock et folk américain, plus américain on ne pourrait pas (Bob Dylan, Tom Petty, Lou Reed), Mr Vile signe ce septième album comme l’album le plus long et le plus hétérogène de sa carrière. Armé de sa fidèle Fender Jaguar, Vile nous attire cette fois-ci dans son univers délirant, un mélange génial de rock indé, d’americana et de rock psyché à la sauce country Lo-fi.

"Loading Zones", le premier morceau de l’album, est une véritable métaphore de ces zones americaines désertes, qui pourraient inspirer un film de Lynch. Mais tout de suite, l’ambiance change et on est très surpris de retrouver des sonoritées afro-banjo sur "Yeah Bones", ainsi que de découvrir "Cold Was the Wind" saturé de fuzz.

La special guest de l’album, Kim Gordon, sort son jeu avec des guitares distorsées sur "Mutinies" qui accompagnent à la perfection la voix vaporeuse et flegmatique de Vile sur des sons reverberés et éthérés presque shoegaze.

On plonge avec ce songwriter dans ses atmosphères stars and stripes comme sur "Come Again", la piste la plus folk de l’album avec "Rollin With the Flow", reprise du morceau country de T. G. Sheppard (devenue célèbre grâce à l’interpretation de Charlie Rich) en style Mac DeMarco.

Kurt Vile est toujours le même, un garçon simple, fils de banlieue des années 80 qui rêvait des 70’s, d’une géneration passée devant ses yeux et ses oreilles de fan du rock.

Un coup fort en pleine nuit va vous réveiller et si vous êtes prêts, vous pourriez avoir la chance de voir où vous êtes ("Impunity and disillusionment / I guess we see now just how far that went /Jupiter and Saturn / Think I'm noticing a pattern there").

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Smoke Ring From My Halo de Kurt Vile & The Violators
La chronique de l'album B'lieve I'm Going Down de Kurt Vile
La chronique de l'album Lotta Sea Lice de Courtney Barnett & Kurt Vile
Kurt Vile en concert au Festival Radar 2011 (7ème édition) - vendredi 9 septembre
Kurt Vile en concert au Festival International de Benicàssim #18 (jeudi 12 juillet 2012)
Kurt Vile en concert au Grand Mix (samedi 21 décembre 2013)
Kurt Vile en concert au Festival La Route du Rock #24 (jeudi 14 août 2014)
L'interview de Kurt Vile (vendredi 9 septembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Kurt Vile
Le Soundcloud de Kurt Vile
Le Facebook de Kurt Vile


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=