Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le président des ultra-riches
Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot  (Editions La Découverte)  janvier 2019

"Macron, c’est moi en mieux" confiait Nicolas Sarkozy en juin 2017. En pire, rectifient Michel Pinçon et Monqiue Pinçon-Charlot ! Huit ans après Le président des riches, les sociologues de la grande bourgeoisie poursuivent leur travail d’enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France.

Ils nous proposent un nouvel ouvrage, Le président des ultra-riches, publié aux éditions de La Découverte en pleine crise des gilets jaunes. Notre président n’apprécie pas d’avoir hérité de l’appellation "président des riches", introduite en 2010 pour Sarkozy. Quoiqu’en pense Emmanuel Macron, il ne s’agit pas d’une simple représentation médiatique mais d’une réalité que le livre veut nous prouver à partir de faits.

Au-delà du mépris social évident dont témoignent les petites phrases du président sur "ceux qui ne sont rien", ils documentent la réalité d’un projet politique profondément inégalitaire. Loin d’avoir été un candidat hors système, Emmanuel Macron s’avère être un enfant de sérail, adoubé par les puissants, financé par de généreux donateurs et conseillé par des économistes libéraux. Le début de l’ouvrage nous présente un président méprisant, qui a toujours le mot qui blesse pour les plus faibles.

Depuis son arrivée au pouvoir dans son palais, ce président mal élu (un chapitre est consacré à cette élection) a multiplié les cadeaux aux plus riches : suppression de l’ISF, flat tax sur les revenus du capital, suppression de l’Exit Tax, pérennisation du crédit d’impôt pour les entreprises. Il a multiplié les mesures en faveur des classes les plus riches qui coûtent chères alors même que les classes populaires paient la facture sur fond de privatisation plus ou moins rampante des services publics et de faux semblant en matière de politique écologique.

Mettant en série les faits, arpentant les lieux du pouvoir, brossant le portrait de l’entourage, ce livre fait la chronique édifiante d’une guerre de classe menée depuis le cœur de ce qui s’apparente de plus en plus à une monarchie présidentielle.

L’ouvrage nous présente l’itinéraire de cet apprenti Rastignac, le financement de son ambition, l’appui des patrons de presse pendant sa campagne, sa caste qui se met au pouvoir à ses côtés et les conflits d’intérêt qui se multiplient sous présidence.

Un chapitre édifiant est consacré à sa politique qui consiste à prendre aux pauvres pour donner aux riches, renversant l’adage de Robin des Bois : APL, CSG, casse du code de travail, casse des services publics et en même temps fin du verrou de Bercy, le tout sur fond de belles paroles écologiques et d’imposture. L’ouvrage se termine sur l’action des gilets jaunes, symbolisant les gueux envahissant les beaux quartiers.

Avec leur dernier ouvrage, le couple Pinçon nous propose donc une chronique du mépris de classe dans la politique de notre président. Ils nous prouvent sur la base de faits réels ce que s’avère être notre président et sa politique. Ils nous dressent un véritable portrait à charge de celui qu’ils considèrent comme le président des ultra-riches.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "La violence des riches" des mêmes auteurs


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=