Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alarm ! Les Allemands face au débarquement des Alliés
Benoit Rondeau  (Editions Ouest France)  avril 2019

A ce rythme là, je vais finir par devoir consacrer une moitié de ma bibliothèque aux ouvrages de mon copain de fac Benoit Rondeau qui n'a de cesse de me ravir avec la lecture de ces ouvrages d'Histoire concernant la seconde guerre mondiale. Ma dernière lecture le concernant traite des allemands face au débarquement des alliés. Son titre ? Alarm, alerte en Allemand, est centré sur cette journée fatidique du 6 juin 1944. Rommel lui donna le nom de "jour le plus long". Les soldats allemands, eux, durent face à l'invasion, au débarquement des forces alliées.

L'ouvrage s'intéresse donc spécifiquement à l'engagement de l'armée allemande en Normandie, plus particulièrement entre le 6 juin et le 1er juin, au cours de ces journées cruciales, lorsque se joua le sort de la campagne.

Benoit Rondeau se pose de nombreuses questions auxquelles il nous répond. La Wehrmacht pouvait-elle l'emporter ? Le mur de l'Atlantique a-t-il été complètement inutile ? La montée des renforts est-elle arrivée trop tard ? Les chefs allemands présents à l'Ouest ont-ils été à la hauteur de leur tâche le jour j et les quelques jours cruciaux qui ont suivi ? Au final, la défaite allemande était-elle inéluctable ?

Alors même si les faits concernant le débarquement en Normandie sont bien connus et que cette journée est passée à la postérité, Benoit Rondeau nous propose ici une histoire renouvelée de l'évènement en adoptant le point de vue de l'armée allemande. Il aborde la réaction de la Wehrmacht au cours des premières 48 heures de la bataille, la question de l'utilité du mur de l'Atlantique, la mobilisation des renforts et aussi la qualité du haut commandement allemand pendant la bataille, autant de thèmes souvent peu ou mal traités par les historiens.

L'ouvrage est une mine d'informations, comportant de nombreux témoignages, de nombreuses photographies en noir et blanc mais aussi en couleurs. On y trouve aussi des cartes, en fin d'ouvrage avec la bibliographie indicative et des descriptions détaillées concernant les effectifs allemands durant la période.

La lecture s'avère particulièrement intéressante et passionnante, nous permettant de découvrir la réaction timide des allemands face aux premiers parachutages et au débarquement. Les soldats allemands se retrouvent terrés dans leurs abris, espérant une vaine arrivée des panzers de réserve, accomplissant leur devoir de soldats dans des conditions particulièrement défavorables.

La partie concernant le mur de l'atlantique m'a particulièrement intéressée. Elle nous montre bien l'effort militaire conséquent pour le Reich qu'elle fut : construction de blockhaus, mise en place de mines et de centaines de kilomètres de fils barbelés. Pour autant, ce mur fut percé très rapidement, symbole d'un gaspillage de ressources.

Benoit Rondeau nous parle de Rommel, évidemment, de sa stratégie de contre attaque avec ses panzer, des choix qu'il dut faire et de l'importance stratégique de la ville de Caen. Il nous montre la difficile mobilisation des renforts allemands vers la Normandie qui aboutit à la défaite allemande, inéluctable selon l'auteur. Une défaite qu'il attribue en grande partie au Haut commandement allemand. A travers la conférence de Margival du 17 juin 1944, on y voit un Hitler imposant ses vues et repoussant les doléances de Rommel.

En conclusion, Benoit Rondeau se pose la question de sa voir si la Wehrmacht pouvait vaincre ce débarquement, ne remettant pas en cause le fait que cette armée fut un formidable outil de combat. Tout se joua lors des vingt-quatre premières heures de l'invasion, décisives pour les alliés.

Alors voilà, je me suis de nouveau régalé en lisant ce superbe ouvrage de Benoit Rondeau et je me lance maintenant dans sa nouvelle publication, Etre soldat de hitler, dont je vous parlerai bientôt.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Chancellorsville" du même auteur
La chronique de "3 Minutes pour comprendre. La Seconde Guerre mondiale" du même auteur
La chronique de "L'épopée du désert" et de "L'armée australienne en guerre" du même auteur
La chronique de "Le soldat britannique" du même auteur
La chronique de "Etre soldat de Hitler" du même auteur
La chronique de "Patton" du même auteur
La chronique de "Rommel" du même auteur
La chronique de "L'armée d'Hitler" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Benoît Rondeau
Le Facebook de Benoît Rondeau


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=