Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019) - Samedi 15 juin
Pressyes - Muthoni Drummer Queen - Pond - Wallows - Yahyel - Nekfeu - Bagarre - Sebastian  (Parc de Champagne, Reims)  13 au 15 juin 2019

Nous n'aurions raté, sous aucun prétexte, Pressyes. Emballée à l'écoute, je le suis définitivement à la vue du live : musicalement, on pourrait qualifier cela de rock psyché-punk, tantôt léger, tantôt rappé, engagé et reconnaissant. Ça passe hyper bien à cette heure de la journée, et l'ambivalence du Viennois René Mühlberger (gourou à paillettes ou mauvais garçon ?) captive. Bref, la première belle scène de la journée.

Cercle vertueux : on court voir Muthoni Drummer Queen, éthiopienne hyper engagée qui par ses longs discours féministes entre les morceaux fait fuir... Tous les hommes du public. Corps en transe, rap aiguisé, elle enchaîne les chorégraphies énergiques et sensuelles avec ses deux danseuses et les moments intenses de percussion. Elle donne tout à un public conquis qui danse sur les arrangements sympas aux sources musicales multiples ? hip-hop, "world" et electro ! Un excellent moment, sous le soleil évidemment.

On ne connaissait pas Pond ? mais seulement Nick Allbrook, ancien de Tame Impala. Le début de set a quelque chose de très dérangeant, tant Allbrook semble pris dans les rets du délire ? corps vacillant, mimiques ahuries et regard perdu. Mais après quelques morceaux, la mécanique semble se mettre plus clairement en marche et je découvre alors un groupe très fin aux titres bien léchés. Mais le public n'est malheureusement pas du tout au rendez-vous...

Sur la Mainifique apparaît Wallows : des petits jeunes en salopette, bien sous tous rapports et très propres sur eux, dispensant un rock très amerloque moult fois entendu mais qui « fait le taf » en festival à heure de grande audience. Le public est jeune, féminin et clairement entiché de Dylan Minnette (ça ne s'invente pas), par ailleurs acteur dans une série pour ado. J'entends de discrets "à poil !" dans le public, lancés par de prudes jeunes filles pas encore prêtes à balancer les soutifs sur la scène en guise d'admiration. Bref, le moment est à la communion sympathique, mais rien de révolutionnaire non plus.

Yahyel sera pour moi l'OVNI du festival. Imaginez une musique sombre et lancinante, une voix aiguë toujours sur le fil du rasoir, portée par un leader habité, en transe, les yeux révulsés, bougeant son corps comme un malade qui cherche à s'affranchir d'un mauvais sort... Bref, c'est plutôt spécial (merci le "cyberpunk" !) mais ça reste heureusement bien calé ? avec une mention spéciale pour le batteur, définitivement exceptionnel.

La grande pause "rap" de la soirée ? Nekfeu ne souhaite pas de photographes, et je ne souhaite pas immortaliser Bagarre ? me permet de faire de nouveau un petit tour du site mais cette fois-ci en mode touriste et d'apprécier non seulement une coupe de champagne (j'assume le cliché) mais aussi l'ambiance très tranquille, très décontractée du public ? avec qui il est hyper facile de discuter. Beaucoup profitent des "customisations" diverses proposées par la Petite Society, même si l'on est bien loin du carnaval débridé de certains festivals, quand d'autres s'entichent de l'unique et parfait truck vegan du site. In fine, le bilan est très positif pour ce petit festival qui n'a que trois ans à peine, notamment parce que l'équilibre entre les groupes découvertes et les têtes d'affiche est bien pensé - l'originalité et la qualité des formations extrême-orientales faisant le reste. Une escapade très agréable pour ma part, qui m'a permis de souffler sereinement avant les Eurockéennes...

Merci enfin à Sebastian de terminer en beauté ma soirée grâce à l'intelligence, la tenue et la puissance de son électro...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La Magnifique Society en concert à Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019)
La Magnifique Society en concert à Music Festival Reims La Magnifique Society #3 (édition 2019) Vendredi 14 juin
La chronique de l'album Kadavar - Pond - My Morning Jacket - Last Train - Hot Chip - Here we go magic - Tame Impala de Festival Rock en Seine 2015 - Dimanche 30 août
La chronique de l'album Pond Scum de Bonnie Prince Billy
Pond en concert au Festival Levitation France #9 (édition 2022)
Nekfeu en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016) - vendredi 1er juillet
Nekfeu en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Nekfeu en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - vendredi 26 août
Nekfeu en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Samedi 7 juillet
Bagarre en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - Vendredi 1er
La chronique de l'album Album Dear Catastrophe Waitress de Belle and Sebastian
La chronique de l'album The blues are still blue de Belle and Sebastian
Sebastian parmi une sélection de singles (été 2006)
Sebastian parmi une sélection de singles (mai 2008)
La chronique de l'album Remixes de SebastiAn
La chronique de l'album Write About Love de Belle & Sebastian
La chronique de l'album Girls in Peacetime Want to Dance de Belle And Sebastian
Sebastian en concert au Grand Rex (8 mars 2004)
Sebastian en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)
Sebastian en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Vendredi)
Sebastian en concert à Coopérative de Mai (dimanche 22 novembre 2009)
Sebastian en concert au Festival International de Benicàssim #18 (vendredi 13 juillet 2012)
Sebastian en concert au Festival La Route du Rock #26 (vendredi 12 août 2016)


En savoir plus :
Le site officiel du Festival La Magnifique Society
Le Facebook du Festival La Magnifique Society

Crédits photos : Sophie Hébert (toutes les séries sur son site)


Sophie Hébert         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=