Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Charlélie Couture et Travis Bürki
Interview par Mail  (Paris-New York)  1er décembre 2005

Quand Travis Burki tend lemicro par mail à Charlélie Couture, cela donne un...

... q uestionnaire essentiel...

Travis Burki : Quelles sont les choses essentielles à accomplir ?

Charlélie Couture : Les actes essentiels à accomplir dans une vie ceux qui, comme les notes d'une gamme, permettent à chacun de jouer la mélodie qui le raconte.

Travis Burki : Quelles sont les futilités essentielles ?

Charlélie Couture : Les futilités essentielles sont celles qui nous libèrent.

Travis Burki : Que dire à un nouveau-né ?

Charlélie Couture : À vos marques, prêt partez, …ou : Qu'est c'qu'il y a, qu'est c'qui ne va pas... déjà ?

Travis Burki : L'architecture, a dit George Steiner, c'est de la musique congelée. Est-ce que tu penses tes chansons comme des lieux à visiter ?

Charlélie Couture : Je pense qu'on a dans la tête un appartement. Il y a des pièces secrètes, d'autres plus accessibles : l'entrée, pour tout le monde (la politesse et la diplomatie) et puis la chambre et la salle de bains (l'amour et l'intimité), et aussi les alcôves, les passages secrets et les jardins intérieurs. Une chanson, c'est une pièce en effet.

Travis Burki : Dans quelques cent ans, on pourra faire une histoire de l'art de notre période. Quelles seront, d'après toi, les œuvres qui y figureront ?

Charlélie Couture : Un ready made de Marcel Duchamp (par exemple l'urinoir dit "La fontaine"), un tableau de Bottéro, un autre de Tapies et de Cy Twombly, un autoportrait de Cindy Sherman et une photo de Vanessa Beecroft, une sculpture de Jeff Koons, une autre de Damien Hirst, une installation de Barbara Kruger, une autre de Christian Boltanski et une de Cristo. (Je ne parle pas évidemment pas de ce qui pourrait me concerner, et qui aurait été découvert après ma mort.)

Travis Burki : Que préfères-tu le Nord, le Sud, l'Est ou l'Ouest ?

Charlélie Couture : Moi qui viens de l'Est, je suis allé à l'Ouest Mais je ne perds pas le Nord Quand je vais au Sud

Travis Burki : L'air du temps, c'est important ?

Charlélie Couture : Météo-sensible, je suis un caméléon inspiré par la couleur du ciel. L'air du temps c'est la chanson des instants qui se suivent et ne se ressemblent pas c'est le cliquetis des dominos alignés qui tombent les uns sur les autres.

Travis Burki : Aujourd'hui, avec ton ordinateur, tu écris ou tu composes ?

Charlélie Couture : Aujourd'hui j'écris, je compose des mots la preuve.

Travis Burki : La peinture de Charlélie, si elle devait avoir un nom ?

Charlélie Couture : Conceptuel narratif - Urban poetic

Travis Burki : Question très discographique : dans "Double vue", ton album récent, ta voix est très bien posée, calme, je dirai même suave. Moins d'envolées, plus de charisme, y'a t-il moins d'humour que dans tes premiers albums ?

Charlélie Couture : L'humour c'est le décalage, peut-être que ce disque "Double vue" est plus calé.

Travis Burki : L'humour ou l'amour ?

Charlélie Couture : "As-tu lu Moore, lui demanda-t elle alors qu'il dégrafait son soutien-gorge. De quoi parles-tu ? répondit-il un peu embarrassé."

Travis Burki : Tu habites NY, question gastronomie, tu as importé des recettes françaises (la question est vraiment bidon…) ou tu déjeunes de hamburger (super bidon la question) ?

Charlélie Couture : Oui, c'est vrai que ça se passe plus au niveau du bidon qu'au niveau des papilles gustatives, quand on compte le nombre des calories plutôt que la richesse des saveurs.

Travis Burki : Trop de duos tue les duos. Si tu pouvais faire un trio, ce serait avec qui ?

Charlélie Couture : Je me mêlerais au duel qui oppose le duo Jagger / Keith Richards en trial depuis des années dans les ornières du Rock.

Travis Burki : Est-ce tu votes en France ?

Charlélie Couture : A voté !

Travis Burki : Aimes-tu boire une coupe de champagne ?

Charlélie Couture : Dans certaines circonstances amoureuses, rien de meilleur !

Travis Burki : T'arrive t-il de faire un discours à table ?

Charlélie Couture : Malheureusement oui, quand j'ai trop bu alors je parle trop. Je me libère de tout ce que j'ai tu. Vincent, mon harmoniciste trouve que j'ai une certaine propension à professer dans ces circonstances. Ce ne sont pas des discours en fait, mais de longs paragraphes, sans ponctuation.

Voilà, merci Charlélie, je te laisse le mot de la fin...

Charlélie Couture : Dans l'Art, la réponse importe peu. C'est la question qui compte.

 

En savoir plus :

Le site officiel de Charlélie Couture
Le site officiel de Travis Bürki


Travis Bürki         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=