Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ultra Vomit
Interview  (Hérouville-Saint-Clair)  novembre 2019

Les nantais d’Ultra Vomit était en concert en octobre dernier au Big Band Café à Hérouville-Saint-Clair (14). Pour ceux qui ne les connaissent pas, il s’agit d’un groupe de metal parodique aux textes drôles.

Le groupe ne se contente pas d’être amusant en chantant pipi, caca, ou "La chenille" version grindcore. Ils sont aussi de très bons musiciens et c’est là une clé de leur succès. Ils constituent donc un très bel accès pour découvrir, avec une certaine légèreté, le metal et la richesse de ses différents courants musicaux.

Il s’agit d’un vrai phénomène qui ne cesse de monter en puissance avec des concerts qui affichent à chaque fois sold out et même un Zénith archi-complet en novembre dernier avec No One et Tagada Jones.

On a souhaité ne rien dévoiler sur le déroulement de leur show pour laisser la surprise au spectateur qui n’y a jamais assisté. On dira simplement que c’est drôle, percutant musicalement avec de surcroît des invités exceptionnels comme Jésus Christ (rien que ça !) qui fait une apparition remarquée.

Avec un ami, Samuel, on a donc rencontré le groupe dans leur tour bus avant le concert. Une ambiance drôle voire loufoque avec quatre trublions très sympathiques (ambiance rendant toutefois la retranscription écrite de l’entretien bien délicate).

Un mot de présentation car il y a encore des gens qui ne connaissent pas Ultra Vomit ?

L'elfe Manard (batteur) : C’est totalement impossible que des gens ne nous connaissent pas. Il paraît qu’il y aurait certaines tribus en Amazonie qui n’ont jamais entendu Ultra Vomit mais elles sont vraiment totalement isolées.

Le roi Fetus (chant / guitare) : Il faut placer un curseur entre NOFX et Gojira et on est au milieu. Ultra Vomit est une bonne plateforme pour se mettre au métal. Ton oreille s’habitue et après tu écoutes Morbid Angel.

Manard : En plus, depuis l’album Objectif : thunes sorti en 2008, on est devenu commercial. L’album porte bien son nom car on s’est vendu pour faire le maximum de thunes. Il n’y avait vraiment aucun second degré dans le titre de l’album.

Le nain Flockos (guitare lead) : Ça marche bien aussi actuellement car sur le dernier disque, il y a clairement moins de blast et de grindcore. On a composé à deux guitares d’où peut-être le sentiment de titres plus construits avec un objectif d’harmonisation et de richesse mélodique. Oui les gars, je suis chiant dans ce que je raconte, il va donc falloir conclure cette phrase par un pet pour maintenir un certain équilibre donc pour ce dernier album, on dira plus mélodique et… j’ai pété.

Manard : il y a quand même "La chenille" sur le dernier album qui est plus un morceau de l’époque M. Patate (ndlr : premier album sorti en 2004).

Flockos : De toute façon, moi je n’ai pas vraiment le grind qui vient dans les doigts.

C’est quand le prochain album ?

Flockos : Ça compose mais le cran juste en dessous d’un peu On est dans le pas et on met du cœur à l’ouvrage à ne rien faire C’est difficile de faire de la scène et les albums en même temps. On va dire que 2020 risque d’être une année charnière… ou pas.

Fetus : On a des riffs ou des trucs non aboutis qui viennent de l’enregistrement de Pander Surprise ! mais pas certains qu’ils servent sur le prochain disque. Potentiellement, on n’a... aucun morceau !

Un album d’Ultra Vomit sérieux, c’est possible ?

Flockos : Pas de pronostic mais ça paraîit impossible.

On peut imaginer aussi d’autres adaptations en langues étrangères comme cela a été fait en japonisant ou en langue allemande ?

Flockos : Cela rejoint la question précédente. On n’a rien sous la pédale. On avait pensé faire le tour du monde en 80 riffs ou continuer dans des adaptations de musiques de ciné mais on verra bien. De toute façon, il ne faut pas marcher pas en cochant les cases, le processus est plus spontané.

Fetus : Je préfère encore faire une version 2 d’un truc déjà fait que de faire une parodie pour la faire. Ce n’est que mon avis.

Comment vous viennent les idées de vos titres ?

Manard : Des fulgurances. Aucune règle. Tu vois pour titre "Jacques Chirac" par exemple, c’était par rapport à un prof en fac en LEA qui me faisait marrer lorsqu’il disait Jacques Chirac avec son accent bien british. Pour le titre japonisant "Takoyaki", on avait rencontré deux nippones au Printemps de Bourges et elles avaient pris une claque musicale en nous entendant. On a donc gardé contact puis on a pris attache avec elles pour concrétiser cette amitié sur un titre. Le duo a été fait à distance. En revanche, elles sont venues pour participer au concert à l’Olympia.

Matthieu, on ne t’a pas encore entendu donc une question rien que pour toi : est-ce que tu as déjà eu la chiasse sur scène ?

Le fardadet Bausson (basse) : Après un concert car j’étais malade mais pendant le concert c’est Anus Contrôle !

Et le groupe se lance immédiatement dans le chant du titre "Anus Contrôle".

Fetus : Pourtant, on a arrêté de jouer ce titre sur scène car il était un peu nul quand même.

Un petit blind test sur du grindcore ?

Manard : C’est aveu d’échec en plein interview. On ne trouve pas ce titre. Ça ressemble à du Napalm Death.

Et non c’était Terrorizer, groupe de Pete Sandoval également batteur de Morbid Angel. Maintenant Manard, une question sur ta pratique de la batterie. Est-ce que tu as un entraîinement aussi intensif que Mario de Gojira pour avoir un tel niveau ?

Manard : La batterie pour moi, c’est la flemme. Je n’ai jamais pu travailler ma batterie car je n’en avais pas. Je ne jouais qu’en répet et en concert. Maintenant, j’ai une maison donc ça va être différent. Mario de Gojira en fait 3-4 heures par jour et en plus il est super créatif. Franchement, je voudrais bien ne plus en chier autant et jouer sans les mains d’ailleurs.

Flockos : On peut dire que pour toi, chaque concert est un cahier de brouillon.

Dernière question : vous ne trouvez pas que le metal a quand même du mal à se renouveler ?

Manard : Nous on recycle à gogo mais c’est vrai que le renouvèlement du genre est difficile.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Ultra Vomit en concert à Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019)
Ultra Vomit en concert à Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019) - 2ème

En savoir plus :
Le site officiel de Ultra Vomit
Le Soundcloud de Ultra Vomit
Le Facebook de Ultra Vomit

Crédits photos : David Dreux


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=