Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Opposition - Mitterrand vs Rocard
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  janvier 2020

Comédie politique de Georges Naudy, mise en scène de Eric Civanyan, avec Philippe Magnan et Cyrille Eldin.

Depuis "Le Souper" écrit en 1989 par Jean-Claude Brisville, le théâtre dit "de conversation" en ce que, dépourvu d'intrigue comme d'action, focalisé sur le dire et l'antagonisme philosophique, idéologique, politique, éthique ou moral de deux personnages dans un huis-clos fictionnel, suscite régulièrement tant l'imagination des auteurs que l'engouement du public.

L'opus de Georges Naudy intitulé L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" intervient de manière émérite dans ce genre, avec l'affrontement des tempéraments et des idées et le sens de la formule, et le registre de la confrontation politique avec une partition construite à partir d'une entrevue réelle intervenue entre les deux prétendants potentiels à l'investiture pour l'élection présidentielle de 1981 et de leurs déclarations et écrits nourrissant de percutants dialogues théâtralisés.

Georges Naudy a opté pour une trame claire que même signifie le décor conçu par Edouard Laug, un bureau dans lequel trône une monumentale bibliothèque toute en hauteur, symbole de la grande culture de son occupant mais également métaphore de statue du Commandeur ainsi qu'une méridienne évoquant le divan psychanalytique.

En effet, les protagonistes ressortent chacun à une des deux catégories d'hommes : les pères et les fils. François Mitterrand est un père, non le miséricordieux et aimant père biblique mais le saturne monstrueux dévorant ses enfants par crainte de leur succession, et, de plus, celui qui se veut le premier et dernier monarque de la gauche, celui sans postérité politique et magnifié par "sa" pyramide, celle placée au coeur du palais royal que fut le Louvre.

Michel Rocard, de vingt ans son cadet, est un fils sous l'emprise d'un complexe d'Oedipe autant plus irrésolu que face à une double figure, celle du père tutélaire et celle du fondateur de l'Union de la gauche, il ne parvient pas à se résoudre à "tuer le père" et, en quête tant de la reconnaissance que de l'adoubement du chef, demeure ainsi en position de faiblesse.

Dès lors entre le septuagénaire vieux briscard de la politique et de la gouvernance et le "jeune" prétendant technocrate qui, en pratique, ne connaît guère que le clochemerle municipal, la négociation, sinon le combat, s'engage avec virulence.

A la mise en scène de cette caustique partition, Eric Civanyan ne prétend ni à la réformation ni à l'originalité et veille à l'absence de dérive vers le numéro d'acteur comme la tentation caricaturale.

Au jeu, Philippe Magnan, marmoréen, manie à l'envi, et avec une évidente délectation, l'ironie, le sarcasme et l'humour pince-sans-rire, surtout aux dépens d'autrui, et l'instrumentalisation du vieux briscard, surnommé "le Sphinx", que le désir de revanche après deux défaites continue d'aiguillonner dans la course au pouvoir.

Et Cyril Eldin campe avec conviction, et de façon convaincante, l'outsider, éternel second, qui ne sort pas vainqueur de ces aiguisées joutes verbales qui égaient le spectateur tout en levant le voile sur les cyniques arcanes politiciennes.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=