Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vive la Vie
Théâtre Gaité Montparnasse  (Paris)  janvier 2020

Spectacle de la Compagnie interface, mise en scène de André Pignat et Géraldine Lonfat, avec Géraldine Lonfat, Thomas Laubacher, Sara Dotta, Anaïs Gribaldi, Paul Patin (ou Xavier Loira), Joseph Viatte, Daphné Rhéa Pellissier et Florence Alayrac.

Déroutant, vivant, énergisant, angoissant… difficile de résumer en un unique adjectif ce spectacle hybride et à aucune autre forme pareille qu’est "Vive la Vie" de la Compagnie interface.

Avec un propos engagé et humaniste sur l’impact des progrès technologiques sur nos sociétés et une forme créative innovante à la confluence du théâtre contemporain, de la danse, de l’opéra et du cirque, "Vive la Vie" sort en effet de toutes les cases préexistantes pour offrir aux spectateurs une expérience théâtrale totale, unique et insolite.

Si la narration est ancrée au 20ème siècle avec l’évolution d’une famille paysanne vivant de la terre et se muant progressivement en une cellule familiale éclatée, individualisée et urbanisée, avant un retour en arrière subtile mais réel, le propos lui est bel et bien universel.

Car en posant ouvertement la question sur plusieurs générations de l’impact profond qu’ont eu l’arrivée dans nos foyers de l’eau courante et de l’électricité, André Pignat (mise en scène), Géraldine Lonfat (chorégraphie et mise en scène) et Thomas Laubacher (texte) s’attaquent de fait de front aux utopies en générales, aux espoirs qu’elles apportent, aux vies qu’elles bouleversent et questionnent habilement les spectateurs sur leurs responsabilités vis-à-vis de leur descendance. Leur doit-on coûte que coûte une vie meilleure que la nôtre et si oui sous quelle forme et à quel prix ?

Sur une partition originale d’André Pignat et Johanna Rittiner, la chanteuse mezzo-soprano Florence Alayrac interprète sur scène l’ensemble des titres du spectacle, mixant lyrisme et chants baroques religieux, et accompagne de sa voix chaude et puissante les chorégraphies organiques que les comédiens/danseurs (Géraldine Lonfat, Sara Dotta, Daphné Rhea Pellissier, Thomas Laubacher, Paul Patin et Anaïs Gribaldi) habitent de la première à la dernière minute de la pièce avec une mention toute spéciale à Géraldine Lonfat qui illumine les planches par son rayonnement magnétique et la puissance de son interprétation.

Les tableaux dansés sont entrecoupés de parties jouées (avec surtitres en anglais) par Thomas Laubacher et Paul Patin et de moments quasi hypnotiques où Joseph Viatte exerce ses dons de jongleurs, faisant presque léviter ses boules de cristal.

Les changements de costumes à vue, grâce aux très bien pensés costumes de Kim Salah permettent à l’énergie de ne jamais retomber et les lumières douces, terreuses et souvent en clair-obscur de Jérôme Hugon apportent au spectacle l’ambiance quasi apocalyptique mais également introspective qui parachève de donner la sensation d’urgence et de déchirement intérieur qui sous-tend le propos.

L’énergie créative, parfois angoissée et angoissante de la troupe est hautement contagieuse pour un spectacle resserré, on pourrait dire condensé tant il est dense, à une heure.

Pari original, osé, mais relevé donc par la Compagnie interface qui signe avec "Vive la Vie" un spectacle qui a la force lyrique d’un opéra, la puissance émotionnelle d’un ballet, le propos engagé d’un drame contemporain avec une touche onirique inattendue amenée par le cirque moderne.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=