Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce André Minvielle & Papanosh
Prévert Parade  (La C.A.D. / Label vibrant)  janvier 2020

"Kabyles de la Chapelle et des quais de Javel
hommes des pays lointains
cobayes des colonies
Doux petits musiciens
soleils adolescents de la porte d’Italie
Boumians de la porte de Saint-Ouen
Apatrides d’Aubervilliers
brûleurs des grandes ordures de la ville de Paris
ébouillanteurs des bêtes trouvées mortes sur pied
au beau milieu des rues
Tunisiens de Grenelle
embauchés débauchés
manœuvres désœuvrés
Polacks du Marais du Temple des Rosiers (...)
On vous a renvoyé
la monnaie de vos papiers dorés
on vous a retourné
vos petits couteaux dans le dos
Étranges étrangers
Vous êtes de la ville
vous êtes de sa vie
même si mal en vivez
même si vous mourez." Étranges étrangers, Jacques Prévert

De la poésie, de la première à la dernière note, du premier au dernier mot. La rencontre d’André Minvielle, le quintette Papanosh et Prévert sonne comme une évidence.

André Minvielle le chanteur, musicien au grand cœur qui aime les mots, la langue, celle qui a du corps et de l’âme. Sa voix s’impose immédiatement, parce qu’elle est pleine de verve, il se définit lui-même comme un : "voc’alchimiste", chanteur capable de tout (scat, lyrique...). C’est du soleil (de Gascogne), du bonheur, la vie qui pétille, la conscience saisissante, les émotions palpables. Une voix, que l’on ne peut pas ne pas remarquer, un ton qui force l’attention. Une langue qui utilise les jeux de mots sous toutes leurs formes, mais toujours avec beaucoup de poésie, musique sophistiquée de rhétoriqueur habile.

L’ensemble Papanosh, le quintet du collectif rouennais Les Vibrants Défricheurs, est composé de Quentin Ghomari (trompette, chant), Raphaël Quenehen (saxophones), Jérémie Piazza (batterie, percussions), Sébastien Palis (piano, orgue), Thibault Cellier (contrebasse). "Depuis 2006, ce groupe vibrant présente une musique toujours aussi éclatée dans son résultat que cohérente dans sa conception. Se souvenant de l'art décloisonné d'un Art Ensemble of Chicago autant que de l'esprit festif d'un Bernard Lubat, lorgnant parfois du côté de l'Afrique, les musiciens de Papanosh apportent un souffle de fraîcheur à la notion de folklores imaginaires.  Avec la danse et le jazz chevillés au corps". Rien que son nom est une invitation à la rêverie, au voyage. Un ensemble débordant de créativité, ouvert à tous les possibles.

Et puis Prévert, l’homme libre, le jongleur de mots, l’homme qui dénonce ce qu’il méprise, à la fois grave et farceur, affectueux et féroce.

Et ce disque plus qu’une simple mise en musique des mots de Prévert. Plutôt une danse, une rencontre artistique et totalement créative, jazzorieuse, un objet sonore. L’art des sons, des mélodies et des rythmes.

Une musique libre, imaginative, tendre, drôle, interrogative, pleine de swing, de virages, de blues, d’éclairs free, de jazz et de javas, de valses, de marches, tellement dans l’esprit du poètes. Des acrobaties musicales, tout un monde, beau, beau, beau...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Nougaro de Babx - André Minvielle - Thomas de Pourquery
La chronique de l'album Ti'bal Tribal de André Minvielle

En savoir plus :
Le site officiel d'André Minvielle
Le Facebook d'André Minvielle
Le Bandcamp de Papanosh
Le Soundcloud de Papanosh
Le Facebook de Papanosh


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=