Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les sables de l'empereur
Mia Couto  (Editions Métailié)  janvier 2020

Amateurs de grandes fresques historiques concernant les empires africains peu connus, ce livre est fait pour vous. Ici, c’est le Mozambique qui est à l’honneur, pays qui fut l’un des derniers grands empires d’Afrique à la fin du 19ème siècle. Pour nous dépeindre cette grande fresque, qui de mieux que Mia Couto, né au Mozambique, engagé aux côtés de FRELIMO en faveur de l’indépendance du pays, devenu journaliste puis écrivain ? Ses romans sont traduits dans plus de 30 pays et il a reçu de nombreux prix pour son œuvre.

Dans son œuvre se trouve cette grande fresque sur la fin d’un des derniers grands empereurs africains du Sud du Mozambique au 19ème siècle. Cette fresque se développe en trois parties : les femmes de cendre et l’attente du conflit ; L’épée et la sagaie, la guerre et ses héros ; Les buveurs d’horizon, la chute de l’empereur Ngungunyane et son exil forcé. Ces trois chapitres ont été publiés en volumes séparés avant que l’auteur les réécrive en les unissant en un seul livre. Les sables de l’empereur, que viennent de publier les éditions Métailié regroupe ces trois volumes pour nous livrer un roman historique foisonnant, totalement dépaysant sur un pays, le Mozambique dont je ne connaissais pas l’histoire.

A la fin du 19ème siècle, le Mozambique est ravagé par les guerres de clan et contre les colonisateurs. La puissance coloniale portugaise se heurte à Ngungunyane, en une valse-hésitation pilotée depuis Lisbonne. Germano découvre l’Afrique de l’Est en prenant son poste dans un village perdu. Sa mission est totalement vide de sens. Là, il fait la connaissance d’Imani. Dans ses rapports à la hiérarchie, Germano raconte les transformations de la région mais surtout de son âme avec en toile de fond l’affrontement entre la monarchie coloniale et Ngungunyane ainsi que les guerres entre clans africains.

Imani raconte les changements des destins et du pays. Elle décrit l’avancée de la colonisation, les structures familiales, les traditions qui cherchent à subsister, les migrations. Elle s’aperçoit aussi que ce qui la distingue, sa maîtrise du portugais, la sépare de ses voisins qui la voient différente, trop loin d’eux, tandis que les portugais la considèrent trop proche.

Liés par un amour ambigu, Imani et Germano partent sur le fleuve dans une itinérance chaotique et aventureuse qui les confronte à la réalité de la guerre. Ngungunyane, vaincu et humilié, est embarqué avec une partie de sa cour, dont Imani enceinte, vers Lisbonne puis exilé aux Açores.

Pour ne pas rendre trop complexe au lecteur cette fresque historique sur le Mozambique, l’auteur a pris soin de la romancer autour de deux superbes personnages de fiction, Germano et Imani. Ils sont alors le fil rouge de cette fresque sublime et évoluent parmi des personnages historiques bien réels.

L’histoire tragique de l’empereur Ngungunyane est magnifiquement racontée. Le conflit entre le deuxième plus grand empire africain et les colons portugais sont racontés avec ferveur. Cette guerre coloniale est racontée sous l’angle du colon et sous l’angle du colonisé.

Les sables de l’empereur est donc un ouvrage fascinant, d’une rare puissance narrative qui offre au lecteur une fresque flamboyante sur l’histoire méconnue d’un pays africain qui autrefois régna sur son continent.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le cartographe des absences" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Mia Couto


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=