Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans les forêts de Sibérie
Théâtre Poche-Montparnasse  (Paris)  février 2020

Seul en scène conçu par Charlotte Escamez d'après le récit éponyme de Sylvain Tesson mis en scène et interprété par William Mesguich.

Dans la bibliographie de Sylvain Tesson, journaliste, globe-trotteur et écrivain qui a notamment oeuvré dans le genre du récit de voyage, Charlotte Escamez a choisi l'essai autobiographique intitulé "Dans les forêts de Sibérie" récompensé en 2011 par le Prix Médicis pour en transposer sur scène la substantifique moëlle dans un opus monologal.

L'opus relate une réclusion volontaire de six mois en Sibérie dans un ancien abri de géologue planté au bord du lac Baïkal à la manière - profane - de l'anachorète pour "s'inventer une autre vie, deux saisons, l’hiver et le printemps, pour expérimenter le bonheur, le désespoir et, finalement, la paix et se métamorphoser".

Cette expérience érimitique, inscrite dans une inextinguible quête de soi et du sens de la(sa) vie qui demeurait inassouvie malgré de nombreux voyages et consignée au jour le jour, se caractérise par une déconnexion totale - spatiale, temporelle et cinétique - avec la réalité pour s'immerger dans le silence, la solitude, l'immobilité et l'immanence.

Et ce Robinson des temps modernes, qui n'est pas parti sans bagage car il a notamment emporté livres et bouteilles de vodka pour combattre les rigueurs du froid et de l'isolement,voulait explorer - et éprouver - trois hypothèses philosophico-existentielles : la liberté consiste à posséder le temps, la richesse à disposer de solitude, d'espace et de silence et être pleinement vivant en étant mort au monde.

Dans une scénographie naturaliste de Grégoire Lemoine, l'intérieur rudimentaire d'une cabane en rondins de bois, avec la belle création lumières de Richard Arselin et des inserts sonores et visuels judicieusement choisis, William Mesguich, également au jeu, signe une très réussie mise en scène et en voix.

Magie du verbe et éloquence sensible, William Mesguich fascine l'auditoire en l'entraînant, tel un invisible compagnon, et l'invitant à mettre ses pas dans les traces du protagoniste qu'il incarne avec flamboyance.

Maîtrisant le périlleux exercice de la partition conçue tant comme l'épique épopée d'un homme au coeur de la nature-matrice qu'un voyage intérieur, contemplatif et méditatif, mais non exempt d'échappées oniriques et fantastiques, voire même humoristiques, et à l'incertain dénouement, sur le chemin du détachement, il dispense avec ardeur et justesse une éblouissante prestation.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 janvier 2022 : Cultivons notre culture

C'est important de rester ouvert et curieux. Voici notre nouvelle sélection culturelle pour vous apporter quelques belles choses à découvrir encore cette semaine ! C'est parti.

Du côté de la musique :

"Bach, Brouwer : Canciones" de Andreas Scholl & Edin Karamazov
"Lighting concept" de Archi Deep
"Issue" de Bipolar Club
"Things take time, take time" de Courtney Barnett
"A l'americaine" de Imparfait
"La sélection de Carim Clasmann de PSAPP volet 2" par Listen In Bed
"Poussière d'or" de Manu
"Landscapes unchanged" de Mewn
"Onze heures onze orchestra volume 4" de Onze Heures Onze Orchestra
"Concerto n2 for violoncello and symphony orchestra, hommage à Oskar Dawicki" de Pawel Mykietyn
et toujours :
"La mémoire du feu" de Ez3kiel
"And the city woke up alone" de Sol Hess & The Boom Boom Doom Revue
"Deux" de Aldorande
"Ysaye : Six sonates pour violon op.27" de David Grimal
"Too fare gone" de Dead Chic
"Live from Salzburg" de Elina Garanca & Christian Thielmann
"L'âme des poetes" de Guillaume de Chassy
"How I long" 8eme mix de cette 3eme saison de Listen In Bed
"Musica imperialis" de Martin Haselböck & Orchester Wiener Akademie
"Factory" de No Money Kids
"II" de Octantrion
"Hope" de Six Ring Circus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Pierre" au Théâtre de Belleville
"Pôles" au Studio Hébertot
"Pas de deux" au Théâtre La Croisée des Chemins/Belleville
"La Promesse de l'aube" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Image" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Bons Becs - Big Bang"à L'Alhambra
les reprises :
"Le Roi des pâquerettes" au Théâtre Le Lucernaire
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Fantaisies pour un palais" au Chäteau de Rambouillet
"Cartier et les arts de l’Islam. Aux sources de la modernité" au Musée des Arts Décoratifs
dernière ligne droite pour :
"Iya Répine - Peindre l'âme russe" au Petit Palais
"Botticelli - Artiste et designer" au Musée Jacquemart-André
"Jean-Jacques Henner - La Chair et l'Idéal" au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"The Chef" de Philip Barantini
en streaming gratuit avec :
"TwentyNine Palms" de Raoul Ruiz
"Trois vies et une seule mort" d'Arnaud Desplechin
"La sentinelle" de Arnaud Desplechin
le cinéma de Nuri Bilge Ceylan en 5 films

Lecture avec :

"Début de siècles" de Arnaud Cathrine
"En hiver" de Karl Ove Knausgaard
"Il y aurait la petite histoire" de Elsa Jonquet-Kornberg
"Légère" de Marie Claes
"Respire" de Niko Tackian
"Sucre amer" de Avni Doshi
et toujours :
"Kharkov 1942" de Jean Lopez
"La révolution n'est pas terminée" de Jean Clément Martin
"Laicité, un principe" de Eric Anceau
"Les enchanteurs" de Geneviève Brisac
"Portrait du baron d'Handrax" de Bernard Quiriny

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=