Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain
Musée de la Vie romantique  Du 14 février au 13 septembre 2020

Dans l'espace d'exposition rénové du grand atelier du peintre Ary Scheffer et sous l'impulsion de Gaëlle Rio, sa nouvelle directrice qui souhaite ouvrir sa programmation culturelle au-delà du dixneuviemisme auquel il était dédié tout en conservant les tropismes du romantisme, le Musée de la Vie romantique présente une exposition d'art contemporain dont elle assure le commissariat avec l'historienne d'art Maribel Nadal Jové.

Intitulée "Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain", elle présente un florilège d'une quarantaine d'oeuvres réalisées autour d'une des thématiques de prédiction du romantisme et ce dans son sa polysémie, de l'esthétisme de sa graphie au symbole du sentiment amoureux dans ses différentes déclinaison, de l'idylle à la passion et de la séduction à l'érotisme, en passant par la jalousie et le deuil.

A tous coeurs

Déployée en sections thématiques dans deux espaces monochromes, rose et bleu poudrés, la monstration réunit des artistes phares à commencer par Annette Messager dont le "Coeur au repos" reproduit sur l'affiche, est fabriqué à partir d'un filet métallique, métaphore de l'amour piège avec sa forme callipyge tout comme la sculpture murale "Sleeping Heart" de la récente série "Sleeping Songs"  détourne le sac de couchage à deux places en forme de coeur duquel émergent de noires mains griffues.

A ses côtés, les plasticiens Gilles Barbier métamorphose le crâne symbole de mort en hymne à l'amour éternel et Sophie Calle conceptualise le coeur organe révélé par l'encornement du toréador ("Torero").

Autre artiste emblématique, Jim Dine avec "Irene", une œuvre de 1993 inspirée de la chanson "Good Night Irene" dans laquelle se retrouve le tropisme iconographique du damier multicolore, apparié avec des cadets usant d'un motif récurrent, celui de la perle et du collier du sculpteur Jean-Michel Othoniel, "Kokoro", "Kokoro or Mori)" et de la cerise pour Jacques Halbert ("Sweet Hearts").

En contrepoint, Françoise Petrovitch revisite le thème de l'offrande du coeur de manière ambigüe ("Dans mes mains") tout comme Oda Jaune dans une étrange scène ambivalente entre cérémonie et chirurgie de transplantation avec des protagonistes aux têtes animales.

Avec laquelle contraste la peinture-collage "My Heart" de Niki de Saint-Phalle dont l'"Obélisque aux coeurs rouges", seule sculpture de la monstration à ne pas rater, est présentée isolément dans le salon de musique.

Et le coeur demeure le symbole de l'amour heureux et lénifiant à l'instar des nouveaux amoureux de Peynet ("Nous deux - Mika et Sanna") customisés à l'aune de leur style néo-sulpicien kitsch par le duo Pierre et Gilles qui eux-mêmes fêtent ainsi leurs noces d'émeraude ("40 ans - Autoportrait")

Du coeur au sexe il n'y a qu'un pas pour Mrzyk & Moriceau avec leur très suggestive, bien que dépourvue de titre, encre sur papier et pour Philippe Mayaux ("Tableau de mariage") avec deux coeurs 69.

A ne pas rater, la seule représentation abstraite ("A frog jumped with a Powder-Brush into the Water), celle du peinntre et plasticien suisse qui fut affilié au mouvement Fluxus, l'oeuvre de Mark Molke conçue spécialement pour l'exposition consistant en un coeur calligramme conçu à partir d'un texte de George Sand et Alfred de Musset.

Et, au sein des collections permanentes sises dans le pavillon, les bijoux memorabile et ex-voto du 19ème siècle et un modèle de la collection automne-Hiver 2017-18 intitulé "Espectacular" de la styliste espagnole Agatha Ruiz de la Prada qui a choisi le cœur rose pour logo.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée de la Vie romantique

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée de la Vie romantique


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=