Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  mars 2020

Spectacle-conférence conçue et dispensée par Hector Obalk accompagné par les musiciens Raphaël Perraud (ou Florent Carrière) et You-Jung Han (ou Pablo Schatzman).

Hector Obalk, historien et critique d?art, commissaire d'exposition et réalisateur de documentaires, les visiteurs de l'exposition "Florence - Portraits à la Cour des Médicis*" se remémoreront son documentaire sur "Les mains maniéristes" projeté projeté en prologue, présente un spectacle-conférence au titre alléchant.

"Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" résulte d'un projet ambitieux, voire présomptueux, sinon utopique, celui de la relater à partir d'un corpus de 4000 tableaux qui constituent la mosaïque géante reproduite sur l'affiche.

Des précisions liminaires s'imposent. D'une part, terminologique, car il ne s'agit pas de l'Histoire de "la" peinture au sens encyclopédique mais d'"une" Histoire de la peinture selon Hector Obalk et donc une approche subjective, ce qui au demeurant n'enlève rien à son intérêt.

D'autre part, en corollaire, elle ne vise donc pas à l'exhaustivité d'autant que circonscrite à la peinture européenne et bornée par le Trecento avec les Primitifs italiens, Hector Obalk considérant que les oeuvres antérieures ressortent principalement à l'architecture d'intérieur, et le milieu du 20ème siècle avec les monochromes de Yves Klein.

Mais là encore, si le mur d'images contient des oeuvres contemporaines, Hector Obalk les ignore superbement, les amateurs se souviendront du tollé qui lui fut longtemps dommageable lorsqu'il avait proclamé que Andy Warhol n'était pas un grand artiste, en s'arrêtant au dernier mouvement de la modernité, le fauvisme.

Et ce, avec une coupe réglée faite au Cubisme et en taclant la fameuse exposition du vide de Klein qui avait pour titre "La spécialisation de la sensibilité à l'état matière première en sensibilité picturale stabilisée".

Donc, s'il exclut, fort logiquement, l'Abstraction et le Pop Art, de manière moins il n'évoque pas la peinture figurative de la deuxième moitié du 20ème siècle, par exemple, la Nouvelle Figuration ou le Néo-expressionnisme, sans doute pace qu'il les ratache au graphisme ou aux arts plastiques.

Enfin, il s'agit d'un entreprise au long cours car déployée en plusieurs modules proposant au spectateur un parcours scandé par des oeuvres différentes.

Cela étant, également homme de scène à l'humour iconoclaste et usant de la simplicité du langage conversationnel, Hector Obalk dispense, ainsi qu'annoncé, un spectacle-conférence, sous la forme hybridée du stand-up et de la vulgarisation, qui se révèle davantage une invitation, sinon à partager ses goûts et dégoûts, du moins à porter un regard non conventionnel sur une oeuvre d'art s'attachant notamment à déceler des détails significatifs voire tenter de décrypter les éventuels signes cachés.

Cela fonctionne bien car il sait faire la part des choses entre érudition et pédanterie et, surtout, en optant pour un rythme trépidant soutenu par de brèves vignettes musicales classiques interprétées au violoncelle ou au violon (Raphaël Perraud ou Florent Carrière et You-Jung Han ou Pablo Schatzman), celui du voyage à la manière julesvernienne avec un florilège d'oeuvres pour escales.

Alors en route et en bonne compagnie !

 
* Florence - Portraits à la Cour des Médicis

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=