Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce El Niño de Hollywood
Óscar & Juan José Martínez  (Editions Métailié)  février 2020

Tout le monde connaît El Niño, le courant côtier saisonnier chaud ayant une influence sur le climat mondial. Peu par contre connaissent El Niño de Hollywood, le surnom d’un personnage hors-norme nommé Miguel Angel Tobar, personnage principal d’un ouvrage publié chez Métailié qui nous propose une plongée inédite, entre thriller et récit documenté, dans l’univers des gangs.

A la plume de cet ouvrage, deux frères, l’un est reporter et l’autre est anthropologue. Óscar est un journaliste d’investigation et un écrivain salvadorien qui travaille pour un journal en ligne spécialisé sur les sujets de violence, migration et crime organisé. Son frère, Juan José est un anthropologue salvadorien. Il étudie les gangs et la violence depuis 2008 et a collaboré avec diverses institutions telles que l’Unicef.

Dans ce document poignant de réalité, les deux auteurs nous racontent la vie de Miguel Angel Tobar, dit El Niño de Hollywood, un tueur sanguinaire appartenant au seul gang faisant partie de la liste noire du département du Trésor des Etats-Unis, la Mara Salvatrucha 13. Son histoire brutale permet surtout aux auteurs de livrer les dynamiques sous-jacentes du phénomène des gangs aux Etats-Unis et en Amérique centrale, et de montrer comment des processus globaux construisent une infinité d’histoires microscopiques qui ont, elles, des conséquences bien réelles.

Comme nous l’exprime la couverture de l’ouvrage, le récit que nous font les deux auteurs nous montre parfaitement comment les USA et le Salvador ont créé le gang le plus dangereux au monde, le plus meurtrier aussi. Pour construire leur récit et en faire un texte profondément réaliste, les deux auteurs ont rencontré Miguel Angel Tolbar, une fois qu’il a eu décidé de devenir un informateur.

Se dévoile alors sous les confidences du tueur sanguinaire son enfance, où il côtoie déjà la violence et sa nature puis la naissance du gang et son organisation. Et puis, on découvre aussi un pays réputé pour faire partie des plus dangereux du monde, où les homicides sont nombreux et fréquents : le Salvador. Un pays qui a vu bien avant les années 80 une partie de sa jeunesse fuir vers les USA, emportant avec elle sa violence et se trouvant en rivalité avec des gangs mexicains.

Avec l’arrivée au pouvoir de Reagan, une partie de ces salvadoriens furent renvoyés chez eux, continuant d’entretenir les rivalités anciennes et enrôlant des jeunes désœuvrés comme Miguel Angel Tolbar.

L’ouvrage est construit en trois parties d’un intérêt inégal selon moi. Si la première partie me semble être la plus intéressante, c’est parce qu’elle nous explique la naissance et le fonctionnement du gang La Mara Salvatrucha 13 en montrant bien comment les USA ont contribué à la mettre en place. La seconde partie, moins intéressante à mon goût, nous montre l’intégration du jeune, El Niño, dans le gang, renseignant comment il fonctionne. La troisième partie, beaucoup plus courte que les précédentes, est l’objet des derniers instants de vie de Miguel Angel Tolbar.

El Niño de Hollywood est donc un ouvrage intéressant, construit à partir d’une centaine d’heures d’interviews et de terrain qui lui donne une dimension particulièrement réaliste mais aussi très littéraire car particulièrement bien écrit, ce qui le rend très agréable à lire.

El Niño de Hollywood, c’est le Salvador dans ce qu’il a de plus laid, la corruption, la misère et la violence avec en toile de fond les meurtres et la mort. C’est aussi la politique extérieure américaine dans ce qu’elle a de plus scandaleux.

Alors si vous êtes amateurs de sensations fortes, non sensibles à l’hémoglobine et curieux sur les maras latino-américaines, ce livre vous ravira.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=