Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cold War Kids
New Age Norms 1  (Downtown / V2)  novembre 2019

Après avoir beaucoup aimé leurs deux premiers albums Robbers and Cowards (2006) et Loyalty to Loyalty (2008) avec ce rock un peu foutraque, des rythmes décalés, en somme quelque chose qui sortait un peu de l'ordinaire et ne respectait aucune norme, mon intérêt s'était totalement essoufflé avec Mine Is Yours (2011).

Le groupe était devenu un de ces clones de groupes "de stade" (un peu comme Kaiser Chiefs ou Kasabian à l'époque) sans personnalité. Un manque criant d'originalité, un schéma couplet-refrain un peu trop systématique, bref ça penchait vraiment beaucoup plus du côté pop que du côté rock. Des trois albums suivants Dear Miss Lonelyhearts (2013), Hold My Home (2014) et L.A. Divine (2017) auxquels j'avoue n'avoir prêté qu'une oreille distraite, je me rappelle seulement avoir été un peu plus indulgent sur leur mouture de 2014, un peu moins pire que les deux autres.

Nous voilà donc presque 15 ans après leurs débuts avec ce nouvel album New Age Norms 1 sorti le 1er novembre 2019 sur le label Downtown / V2. Se sont-ils mis à faire de la New Age ? Allons nous enfin assister à un renouveau de leur musique ? Quelles sont donc ces nouvelles normes de ce "nouvel âge" ?

Sur "Complainer", l'intro me fait tellement penser à Foals, le chant tellement à George Michael, les premières notes de "Fine Fine Fine" sont tellement identiques à "Lust For Life" d'Iggy Pop que ça fait déjà 3 fois que j'utilise le mot "tellement". "4th of July" n'est qu'une pâle imitation du très réussi "Tranquility Base Hotel and Casino" des Arctic Monkeys, comme si le fait que la guitare s'efface pour laisser la place au piano serait une recette qui marche à tous les coups. A chaque titre, j'ai l'impression d'écouter un look-alike (ou un sound-alike) tant les inspirations sautent aux oreilles. Ils ont beau mettre des clappements de mains par ci, des choeurs féminins ou enfantins par là, ça ne prend pas.

Entre "Waiting For Your Love", mièvre chanson d'amour avec une voix trop aiguë qui n'est pas du tout convaincante, "Dirt in my eyes" qui laisse l'étrange impression qu'elle est pensée comme un fond sonore et une voix qu'on a rajouté ensuite ou encore "Calm your nerves" qui commence plutôt bien mais sombre rapidement dans un truc formaté, il faut vraiment chercher pour trouver quelque chose de plaisant. Même la batterie censée donner le rythme arrive à me lasser.

On finit quand même par trouver "Beyond the Pale", petite pépite où accompagnée seulement d'un piano, la belle voix de Nathan Willett est vraiment mise en avant, et miracle c'est réussi ! Finalement, c'est en mode débranché que le courant passe le mieux. Tout comme dans "Tricky Devil", dernier titre un peu plus sur la retenue, avec une guitare ténue, une voix qui ne part pas trop vers les aigus. Ces deux titres parmi 30 minutes de disque sont reposants. Malheureusement, le reste est au mieux ennuyant au pire agaçant au point qu'on ne tient pas toujours jusqu'à la fin des chansons.

Depuis le virage pop pris en 2011, Cold War Kids est resté sur la même route toute droite et ne semble vraiment pas disposé à en prendre une autre, même si leur dernier single "1x1" sorti tout début mai peut nous laisser un peu d’espoir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Cold War Kids parmi une sélection de singles (janvier 2007)
La chronique de l'album Robbers and cowards de Cold War Kids
La chronique de l'album Mine is yours de Cold War Kids
Cold War Kids en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (samedi)
Cold War Kids en concert au 106 (28 juin 2007)
Cold War Kids en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Cold War Kids en concert à L'Aeronef ( 25 mai 2009)
Cold War Kids en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Cold War Kids en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Cold War Kids en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi
Cold War Kids en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Samedi

En savoir plus :
Le site officiel de Cold War Kids
Le Soundcloud de Cold War Kids
Le Facebook de Cold War Kids


Emmanuel Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=