Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Toi Tu Te Tais
Théâtre Trévise  (Paris)  octobre 2020

Spectacle conçu par Narcisse, mise en scène de Gérard Diggelmann, avec Narcisse et Robin Pagès.

Voilà un spectacle atypique qui vient de Suisse, pays à la roborative effervescence dans le registre performatif.

En effet, Narcisse, auteur, compositeur et interprète, slameur et vidéaste, a conçu un opus qui se prête diffilement à la catégorisation tant sur le fond qu'en la forme.

D'autant que, de prime abord, tout semble sinon paradoxal du moins intriguant avec une affiche au visuel inquiétant avec un homme surgissant du noir, nonobstant le geste enfantin du secret qu'il arbore, le titre injonctif "Toi Tu Te Tais" et la qualification de spectacle musical.

Musical certes car scandé par les ponctuations musicales dispensées en live par Robin Pagès à la guitare et des chansons slamées mais qui, comme Narcisse l'indique dans sa note d'intention, ne ressort pas au divertissement mais au manifeste poétique et à la réflexion tant politique que philosphique.

De Georges Brassens à la robote androïde Jia Jia en passant par des parodies publicitaires des réclames des années 60 destinées à la litote du temps de la femme ménagère, dont celle afférente au dé coudre qui ouvre un propos sur l'infini de l'univers, Narcisse décline les thématiques du dire, de la liberté de penser à la liberté d'opinion, et de la parole confisquée, interdite, manipulée et imposée dans les démocraties qui, n'usant pas de la force coercitive des dictatures, pratiquent de manière souvent insidieuse la censure.

Ainsi que les dérives contemporaines qui aboutissent à une véritable défaite de la pensée avec un propos qui bien que jouant avec les mots, constitue un appel au discernement individuel et à la résistance contre la défaite de la pensée dans un monde où "le blabla des guignols", de la gouvernance, des acteurs de l'économie ultra-libérale et de l'intégrisme religieux, priment les idées.

Pour l'illustrer et/ou le porter, en la forme, et avec la mise en scène de Gérard Diggelmann, Narcisse combine, de manière réussie, texte, musique et images avec, en fond de scène, un mur d'écrans vidéos, dispositif ne souffrant pas la médiocrité qui, en l'espèce, s'anime avec précision et fluidité, et l'utilisation de la technologie numérique, notamment celle de la réalité augmentée.

Une proposition à découvrir pour aiguiser sa sagacité.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=