Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Orchestre national d'Auvergne & Roberto Forés Veses
Berg, Webern, Schreker  (Aparté)  juin 2020

"J'implore ta pitié, Toi, l'unique que j'aime,
Du fond du gouffre obscur où mon cœur est tombé.
C'est un univers morne à l'horizon plombé,
Où nagent dans la nuit l'horreur et le blasphème ;

Un soleil sans chaleur plane au-dessus six mois,
Et les six autres mois la nuit couvre la terre ;
C'est un pays plus nu que la terre polaire
- Ni bêtes, ni ruisseaux, ni verdure, ni bois !

Or il n'est pas d'horreur au monde qui surpasse
La froide cruauté de ce soleil de glace
Et cette immense nuit semblable au vieux Chaos ;

Je jalouse le sort des plus vils animaux
Qui peuvent se plonger dans un sommeil stupide,
Tant l'écheveau du temps lentement se dévide !"
De profundis clamavi, Charles Baudelaire, Les fleurs du mal.

C’est dans la Vienne du début du XXème siècle, celui d’Arnold Schoenberg, Alban Berg, Anton Webern, Franz Shreker, Gustav Klimt, Egon Schiele, Oskar Kokoschka, Stefan Zweig, la Vienne capitale austro-hongroise, capitale en pleine ébullition où les arts en tant qu'expression prennent de nouvelles formes et figures que nous propose de plonger ce disque.

Au programme : la Lyrische Suite (1926) – Version orchestre à cordes de Théo Verbey (pas tant enregistrée que cela), Langsamer Satz (1905) d’Anton Webern et Intermezzo und Scherzo für Streichorchester (1900) de Franz Shreker.

Si les pièces de jeunesse de Webern entre tradition et expressions Brahmsiennes et celles de Shreker, qu’il serait grand temps de réhabiliter, prouvant déjà sa préoccupation permanente pour le genre de la suite et aux accointances "classiques", toutes deux pleines d’un néoromantisme, ne sont pas dénuées d’intérêts, nous nous plongerons plus volontiers dans l’atmosphère générale de ce disque et dans la Lyrische Suite de Berg.

La Suite lyrique fut créée à Vienne le 8 janvier 1927 par le Quatuor Kolisch et fut rapidement un succès. À la demande de son éditeur, Berg en fit un arrangement et une nouvelle orchestration pour orchestre à cordes des deuxième, troisième et quatrième mouvements. Le compositeur néerlandais Theo Verbey orchestra en 2006 les mouvements restants.

Theodore Adorno, un ami de Berg, a qualifié l’œuvre de "opéra latent" en disant que "la Suite a le caractère d’un accompagnement, pour ainsi dire, à un cours d’événements qui en est absent".

On retrouve dans cette pièce dodécaphonique un lyrisme presque dramatique, œuvre d’un homme torturé par l’amour. Cet amour clandestin et interdit entre Berg et Hanna Fuchs-Robbetin. Un amour au cœur du musical. On a retrouvé une partition annotée par Berg dévoilant dans le sixième mouvement une ligne vocale se répartissant entre les différents instruments. Elle suit le poème de Baudelaire De profundis clamavi. De plus le compositeur entremêle les initiales :  A (la) et B (sib) pour Alban Berg et H (si) et F (Fa) pour Hanna Fuchs.

A découvrir donc !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Roberto Forés Veses
Le Facebook de Roberto Forés Veses
Le Soundcloud de l'Orchestre National d'Auvergne
Le Facebook de l'Orchestre National d'Auvergne


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=