Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce KGB - Napoléon, dictionnaire historique
Bernard Lecomte - Thierry Lentz  (Editions Perrin)  août 2020

Les semaines se suivent et les éditions Perrin continuent de nous inonder de publications toujours autant passionnantes qui brassent des sujets et des périodes différentes sans parler des excellentes biographies qu’elles nous proposent.

Ces dernières semaines, j’ai pu mettre mon nez dans deux très bons livres, l’un portant sur l’histoire des services secrets soviétiques écrit par Bernard Lecomte et l’autre, un dictionnaire historique de Napoléon sous la plume de Thierry Lentz. A chaque fois, ce sont des spécialistes des sujets qui nous proposent ces ouvrages.

Pour l’ouvrage KGB, c’est donc Bernard Lecomte qui nous propose de plonger au cœur du plus fascinant des services secrets. Bernard Lecomte est un ancien grand reporter, spécialiste des pays de l’Est, qui a couvert pour l’Express toute la fin du communisme. On lui doit d‘autres ouvrages chez Perrin, l’un sur Gorbatchev et l’autre sur Les secrets du Kremlin.

Trente ans ont passé depuis que l’URSS s’est effondrée en décembre 1991. Depuis cette date, à Moscou, les archives se sont ouvertes, les témoignages personnels se sont multipliés, les révélations ont succédé aux révélations. Bernard Lecomte s’est donc nourri de ses nouvelles et meilleures sources pour nous raconter la véritable histoire des services secrets soviétiques, le pilier du système soviétique.

Ces services secrets soviétiques ont une véritable histoire. Depuis ses débuts avec la fondation de la police politique bolchévique en décembre 1917, jusqu’à sa tentative ratée de sauver le régime en août 1991, il était devenu quasi indispensable de reprendre, corriger, compléter et conclure le récit foisonnant de ses campagnes, de ses exploits, de ses métamorphoses, de ses crimes et de ses échecs.

Son histoire, c’est aussi celle de la guerre civile, de la Tcheka, de la GPU, des procès staliniens, du Goulag, de la guerre froide mais aussi de la dissidence. De nombreuix hommes connus y sont aussi associés, de Lénine à Staline, de Iagoda à Beria, de Lejov à Serov, de Dzerjinski à Andropov. On y retrouve aussi un certain Vladimir Poutine, sans compter aussi des silhouettes ambiguës et romanesques comme Muzenberg, Trepper, Fuchs et Rosenberg.

L’ouvrage nous montre dans un premier temps la naissance de la Tcheka en octobre 1917 qui prit comme modèle l’okhrana, la police politique du tsar et qui s’organisa pour réprimer les ennemis politiques du pouvoir ainsi que les paysans hostiles à Lénine. Très vite la terreur rouge va s’installer, le GPU connaît quelques années de flottement à la mort de Lénine, Staline le plie rapidement à ses exigences pour lui faire faire ses basses œuvres.

Un chapitre qui m’a beaucoup intéressé est consacré à Béria, celui qui occupa un poste clé à la NKVD. Dans ce chapitre, on en apprend d‘ailleurs déjà plus sur les circonstances de la mort de Staline. Parler du KGB, c’est aussi voir leur réaction face au projet Manhattan des américains, le voir se lancer dans la course à l’atome ou bien encore le voir lutter contre la CIA.

L’ouvrage évoque aussi Andropov et la dissidence, la présidence de Gorbatchev et nous raconte dans un chapitre excellent la position et les manœuvre du KGB en 1991 quand Gorbatchev perd le pouvoir.

L’ouvrage se lit comme un excellent roman, mêlant espionnage (spécialité du KGB) et histoire de l’URSS. C’est tout simplement passionnant de voir comment fonctionnaient ces services secrets soviétiques depuis leur création mais aussi de voir leur évolution au fil de l’Histoire.

Après l’ouvrage de Bernard Lecomte, c’est auprès de Thierry Lentz que j’ai continué mes lectures historiques avec un ouvrage magnifique et originale puisqu'‘il nous propose une biographie de Napoléon sous la forme d’un dictionnaire historique. Aux manettes de cet ouvrage qui devrait devenir une référence sur le sujet se trouve l’excellent et passionnant Thierry Lentz, le directeur de la fondation Napoléon, celui qui s’est imposé comme un des maîtres de l’histoire napoléonienne. Auteur de nombreux ouvrages, récompensé de nombreux prix, Thierry Lentz a été distingué pour l’ensemble de son œuvre par l’académie des sciences morales et politiques en 2019.

Malgré tous ses ouvrages consacrés à Napoléon, Thierry Lentz n’avait encore jamais publié de biographie à son sujet. C’est désormais chose faite, de façon ambitieuse puisque cela s’effectue de manière exhaustive et originale, autour de 300 notices choisies librement sans négliger aucune facette de l’exercice biographique.

Je trouve cette idée de dictionnaire historique biographique tout simplement génial car elle conviendra parfaitement à ceux qui connaissent déjà beaucoup de choses sur Napoléon mais aussi à ceux qui ne sont pas spécialistes du personnage. De mon côté, l’ouvrage est posé depuis quelques temps sur mon bureau et je m’en vais piocher dedans comme bon me semble en choisissant les notices qui m’intéressent le plus.

Mon plaisir de lecture se fait lentement, je n’ai pas encore parcouru l’ouvrage en entier, je sais que j’y reviendrai régulièrement notamment pour mes préparations de cours sur le sujet mais aussi pour ma curiosité personnelle. Des notices sur la musique (on apprend que Napoléon chantait faux), sur l’homosexualité (Napoléon était indiffèrent sur ce sujet), sur les juifs (sur sa politique à l’égard des juifs) et sur de très nombreux sujets particulièrement originaux sont autant d’éléments d’érudition sur le personnage. C’est un véritable régal d’apprendre autant d’anecdotes sur Napoléon.

Avec cet ouvrage, l’auteur fait le point sur les connaissances et les recherches les plus récentes sur Napoléon, ce n’est pas un ouvrage qui résume certains de ses livres précédents sous une autre forme. L’ouvrage n’élude rien du personnage, de son œuvre, des évènements de sa vie, de ses réussites et de ses échecs.

Les notices que nous offre l’auteur brassent de nombreux sujets : de sa naissance à sa mort, du retour de ses cendres en 1840, de l’envol de sa légende, de la trace qu’il a laissée dans la France contemporaine. Superbement écrites, d’une clarté irréprochable, ces notices reviennent aussi sur sa formation, sa carrière, ses campagnes militaires, sa manière de gouverner, son intimité aussi, ses conceptions politiques, sociales et diplomatiques. Elles forment une véritable encyclopédie de tout ce que l’on doit savoir de Napoléon, que l’on soit spécialiste ou amateur. Ce dictionnaire de Napoléon est amené à devenir un ouvrage de référence sur ce personnage hors du commun de notre histoire nationale.

Alors voilà, cet ouvrage est pour moi un indispensable, un livre qui aura toute sa place au cœur de ma bibliothèque consacrée aux ouvrages d’histoire. Les amateurs d’histoire n’ont plus qu’à se le procurer, ils ne seront pas déçus de leur investissement.

 

En savoir plus :
Le Blog de Bernard Lecomte
Le Facebook de Bernard Lecomte
Le Facebook de Thierry Lentz


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=