Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Ordre moral
Mario Barroso  (Paris)  septembre 2020

Réalisé par Mario Barroso. Portugal. Drame. 1h31 (Sortie 30 septembre 2020). Avec Maria de Medeiros, Marcello Urgeghe, João Pedro Mamede et João Luís Arrais.

Les amateurs du grand cinéma portugais, celui réalisé par les légendaires Manoel de Oliveira et Joao César Monteiro et par le cousin chilien Raoul Ruiz, tous produits par Paolo Branco, retrouveront avec nostalgie son ambiance incomparable dans "L'Ordre moral" de Mario Barroso.

Sous-titré "L'histoire d'une femme libre", il est aussi l'occasion de donner à Maria de Medeiros l'un de ses plus beaux rôles, celui de Maria Adelaide Coelho da Cunha.

On y découvrira le Portugal d'avant Salazar, en pleine épidémie de grippe espagnole et oscillant entre modernité et conservatisme. Le personnage joué par Maria de Medeiros y réunit toutes les aspirations des Portugais à participer au monde de l'après-guerre alors que ses ennemis réactionnaires veulent à tout prix garder leur pouvoir et maintenir le pays dans des structures archaïques pour mieux le contrôler.

Héritière d'un journal important, Maria Adelaide Coelho da Cunha va être spoliée par son mari et, à l'instar de ce qui est arrivé à Camille Claudel en France, celui-ci va la faire interner. On ne peut pas être femme et vouloir jouir de sa liberté sans être folle.

"L'ordre moral" de Mario Barroso est formellement une splendeur et nul besoin d'épiloguer quand on sait qu'il a photographié les plus grands films lusitaniens depuis quarante ans, à commencer par ceux de Manuel de Oliveira, dont le sublime "Val Abraham" et ceux de Joao César Monteiro.

Il a aussi trouvé en Maria de Medeiros l'actrice idéale pour incarner cette femme qui voulait briser les carcans d'une société portugaise qui venait de devenir une république mais sans pour autant chasser tout l'archaïsme de la monarchie, et notamment son puritanisme chrétien.

Aimer son chauffeur était pour une femme de la haute société pire qu'un crime moral, c'était pratiquement équivaloir à un dérangement mental, alors que dans le même temps, son peu scrupuleux mari pouvait collectionner les maîtresses.

Mais le film de Mario Barroso se situe dans une période où le Portugal pouvait encore basculer vers autre chose qu'un régime qui allait étouffer le pays justement sous un ordre moral passéiste, à l'écart de toutes les évolutions et révolutions européennes.

C'est pour cela que son personnage survit à tous les épisodes les plus noirs auxquelles elle est confrontée, et notamment son long séjour dans un hôpital psychiatrique digne de celui de Camille Claudel.

Au lieu d'être un pur drame montrant le sort des femmes vers 1920, "L'Ordre moral" de Mario Barroso est aussi une espèce de feuilleton elliptique avec parfois des ambiances à la Arsène Lupin, peuplées d'anarchistes en autos d'époque.

Au final, un film plus baroque qu'il n'y paraît malgré un titre n'annonçant ni péripéties ni fantaisie. Un film d'esthète qui ne prend jamais la tête.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=