Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Françoiz Breut
Flux Flou de la Foule  (Cinq7)  mai 2021

Flux Flou de la Foule ou Françoiz Breut contre la gorafisation du monde

Le gorafisme consiste à tenir avec aplomb des propos, essentiellement politiques ou de société, au but uniquement communicationnel. Le discours est alors composé d'"éléments de langage" et se moque de la véracité du propos au risque de tomber dans l'absurdité. Plutôt que d'embrasser un sujet dans sa globalité, il en donne une image parcellaire et tronquée, alimente l'analyse des "petites phrases" répétées à l'infini sur les plateaux télévisés et les réseaux sociaux, puis oubliées dès le lendemain, et participe de l'impression de perte de sens, de repères et de confiance que traverse actuellement le monde. Cette gorafisation du monde nous donne l'impression d'évoluer dans un monde flou.

Mais Françoiz Breut est là. Ses chansons nous accompagnent depuis presque un quart de siècle. Avec le temps, le timbre de sa voix a évolué mais les inflexions restent identiques. D'abord interprète, puis désormais autrice, compositrice et interprète, ses mots ne se départissent jamais d'une élégance et d'une sensibilité qui lui sont propres. D'abord cantonnée aux chansons d'amour, elle aborde ici d'autres thèmes, ceux de la ville, de la pollution, de la jungle urbaine, du déracinement, de l'énergie sexuelle ou de l'utra-moderne solitude comme dirait Souchon, tout en offrant souvent un double-niveau de lecture, celui du sensible ou celui du réel. Françoiz Breut fait confiance à l'intelligence de l'auditeur.

Entourée de Marc Melià aux claviers et à la production de Flux Flou de la Foule, ainsi que de François Schulz et Roméo Poirier, Françoiz Breut quitte ici les rivages familiers d'une chanson aux teintes volontiers sépia pour s'aventurer vers des sonorités électropop sans pour autant perdre en émotion et en sensualité. Flux Flou de la Foule aborde plusieurs thèmes, comme autant de vignettes intimes sur le monde qu'elle observe. "Mes péchés s'accumulent" s'impose déjà comme un incontournable de la discographie de Françoiz Breut en raison de sa sensualité, tout comme "Une fissure", magnifique duo avec le chanteur tunisien Jawhar. Peut-être ces vignettes musicales sont-elles le rapport avec son activité d'illustratrice, et la série de collages érotiques qui accompagnait les premiers exemplaires en vente du disque, des petits formats qui révèlent une partie de l'inconscient de l'artiste.

En quittant les mondes imaginaires de ses derniers albums, ceux sur lesquels figurent ses premiers textes teintés de surréalisme, Françoiz Breut entraîne l'auditeur pour des balades où elle dévoile un peu de son quotidien : "De légers silllons en surface / Sur l'épiderme, rien ne s'efface... Je cours pourtant comme si de rien n'était / Le corps, la tête dans mon guidon chromé" ("Mon dedans vs. mon dehors") ou encore "Cherchant notre chemin, on s'était arrêté / dans une ville éventrée, le monde s'embourbait / dans les rues encombrées" ("Dérives urbaines dans la ville cannibale"), Mais aussi ses préoccupations du moment : "D'un point à l'autre, on transite / Sans passeport, près du but. / Les étoiles nous guident, clignotent / Clins d'oeil dans nos nuits trop courtes" ("Juste de passage") ou "Il y a une faille sur le béton / Elle se lézarde, la félure / Le réacteur est en fusion" ("Une fissure").

Avec Flux Flou de la Foule, Françoiz Breut ne cherche pas à séduire l'auditeur pour mieux l'endormir. Au contraire, elle lui dévoile, avec franchise, et même une certaine naïveté, comment elle évolue dans un monde en mouvement, en train de changer, à l'avenir incertain. Et surtout, dès les premiers vers, elle imprime sa patte aux différentes chansons, cette forme de douceur élégante qui s'impose à l'auditeur comme une évidence. Cet album, donc à la fois immédiatement familier et pourtant différent de ceux que Françoiz Breut a sortis auparavant, est une balise pour l'auditeur qui sait qu'il y reviendra souvent alors que, pendant ce temps, le monde autour de lui est en train de perdre le nord.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A l'aveuglette de Françoiz Breut
La chronique de l'album La chirurgie des sentiments de Françoiz Breut
Articles : Listen in Bed - La sélection de Françoiz Breut (émission 13 saison 3)
Françoiz Breut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (mercredi)
Françoiz Breut en concert au Nouveau Casino ( 15 mai 2009)
Françoiz Breut en concert au Café de la Danse (lundi 18 février 2013)
Françoiz Breut en concert au Trianon (mardi 15 décembre 2015)
La conférence de presse de Françoiz Breut (20 avril 2005)
L'interview de Francoiz Breut (3 janvier 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Françoiz Breut
Le Soundcloud de Françoiz Breut
Le Facebook de Françoiz Breut


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 4 décembre 2022 : L'hiver approche

Dernier mois de l'année, en attendant les coupures électriques, cultivons nous, il nous reste au moins cela, et puis cela donne des idées de cadeaux. La dernière Mare de l'année sera le 9 décembre mais le 23 nous serons là pour faire un petit bilan de l'année. En attendant, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Kaleidoscope" de Alba Obert
"La distance" de Coriolan
"On shoulders we stand" de David Linx, Matteo Pastorino, Guillaume de Chassy
"X" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
"Hysteria" de Indigo Sparke
"Rêve bohémien" de Jérémy Dutheil & Solal Poux Quartet
"Blood harmony" de Larkin Poe
"Pour Clarisse" est la 10eme émission à écouter de la saison 4 de Listen In Bed
"Même si" de Olivier Triboulois
"Pourquoi" de Philip Catherine, Paulo Morello et Sven Faller
et toujours :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce sans acteur(s) au Monfort Théâtre
"Carnet de la dernière pluie" au Théâtre du Rond-Point
"Toute l'Histoire de la peinture moderne en moins de deux heures" au Théâtre Le 13ème Art
"Farf is a..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Gretel, Hansen et les autres" au Théâtre de la Colline
"Peer Gynt" au Lavoir Moderne Parisien
"Les 7 nuits d'une reine" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Exil intérieur" au Théâtre de la Reine Blanche
"3clowns" au Théâtre Trévise
"Je ne suis pas de moi" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Il n'y a pas d'Ajar" au Théâtre du Rond-Point
"Les Soeurs Papilles" au théâtre Le Lucernaire
"Je ne cours pas je vole" au Théatre du Rond-Point
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Sur les routes de Samarcande - Merveilles de soie et d'or" à l'Institut du Monde Arabe"
"Arts et Préhistoire" au Musée de l'Homme
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Kanun, la loi du sang" de Jérémy Guez
en streaming gratuit :
"L'été où mon père disparut" de Hans Petter Moland
"Crooked Lines" de Rita Nunes
"Ema" de Pablo Larraín
"Hyperland" de Mario Sixtus
et le cinéma de Wim Wenders en 5 films

Lecture avec :

"Faites un voeu" de Jakula Alikavazovic
"Je bande donc je suis" de Sainte Paluche
"Patricia Mazuy, l'échappée sauvage" de Gabriela Trujillo, Séverine Rocaboy & Quentin Mével
"Sans un bruit" de Paul Cleave
et toujours :
"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=