Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'heure bleue de Peder Severin Krøyer
Musée Marmottan Monet  (Paris)  Du 19 mai au 26 septembre 2021

La peinture des pays nordiques revient en force au premier plan muséal avec, et entre autres, les monstrations dédiées à "Anders Zorn - Le maître de la peinture suédoise" et "L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais respectivement en 2017 et en 2020, et à "Hammershøi - Le maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André en 2019.

Le Musée Marmottan Monet continue cette exploration avec "L'heure bleue de Peder Severin Krøyer", une exposition monographique dédiée au peintre danois Peder Severin Krøyer (1851-1909) organisée avec le Skagen Kunstmuseer au Danemark sous le haut patronage de la Reine Margrethe II.

Nonobstant son intitulé et la sélection opérée par la commissaires - Marianne Mathieu, directrice scientifique du musée Marmottan Monet, Dominique Lobstein, historien de l’art, et Mette Harbo Lehmann, conservatrice au Skagen Kunstmuseer - la monstration ne se limite pas aux toiles déclinant le motif de l'heure bleue, au demeurant commun aux peintres de l'Europe du Nord, qui se réfère au phénomène lumineux observé plus spécifiquement lors du crépuscule nordique

En effet, déclinée selon un parcours thématique à la scénographie pétulante de Anne Gratadour, elle comporte une soixantaine de toiles réalisées par Krøyer lors de son séjour au sein de la privilégiée colonie d'artistes de Skagen sise à l'extrémité du Jutland aux confins de la mer du Nord et de la mer Baltique où se produit ce phénomène, qui dresse un panorama de son éclectisme pictural tant en mantière de genres que de manières.

La villégiature heureuse d'un gentleman-painter

L'exposition est introduite par un étonnant et anachronique portrait en pied du peintre.

En effet, arborant une élégante tenue blanche, il est représenté, par son homologue compatriote Laurits Tuxen, sur une plage, campé dans une attitude et un équipement, un pic de parasol et une boite à peinture qui évoquent davantage le fusil et la bourriche à gibier d'un chasseur d'opérette.

Certes, il goûte vraiment les joies cynégétiques et est imbu de sa situation sociale bourgeoise.

Mais, formé à l’Académie des Beaux-arts de Copenhague et à l’atelier de Léon Bonnat à Paris, il ne peut être qualifié de peintre du dimanche au regard de sa production prolifique et de sa quête de reconnaissance officielle.

Et il a connu une belle notoriété de son temps avant d'être éclipsé, bien que n'oeuvrant pas dans le même registre, par son cadet et élève Vilhelm Hammershoï et plongé dans un long purgatoire même au plan national.

Ainsi navigue-t-il du portrait, notamment l'autoportrait et celui de sa très belle et jeune épouse mais également ceux à destination commerciale, au paysage en passant par les scènes de genre ("Femmes au jardin").

Inscrit dans le naturalisme, il produit des tableaux de grand format pour les salons sur la thématique de la pêche.

Tels "Pêcheurs de Skagen" - "Bateaux de pêche" - "Départ des bateaux de pêche après le coucher du soleil" qui reçu la médaille d'honneur à l’Exposition Universelle de 1889.

Il use d'un pseudo-impressionnisme pour les scènes intimistes ("Hip, hip, hip, hourra ! Déjeuner d’artistes") et de plein air et s'inspire de la manière vitaliste pour les jeux balnéaires ("Garçons se baignant un soir d'été") et d'une pointe de symbolisme avec les traces de pas sur le sable ("Plage au sud de Skagen").

Indice récurrent qui se retrouve que les fameuses toiles de l'heure bleue "Soirée calme sur la plage de Skagen" et "Depuis la plage sud, Skagen".

A repérer également les cadrages inhabituels avec des personnages tronqués ou à la limite du hors champ ("Artistes sur la plage de Skagen"- "Marie Krøyer peignant sur la plage").

A voir en complément ou en introduction à la visite le film "L’heure bleue de Peder Severin Krøyer" réalisé par Ane Skat

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Marmottan Monet

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Marmottan Monet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=