Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lizzy Ling
L'horizon est un concept à creuser  (Brouhaha)  mars 2021

Dès les premières notes, j’ai su que je ne saurais pas quel style musique définit l’univers musical de Lizzy Ling et j’ai poussé un immense soupir de soulagement.

Nous sommes en présence d'abord d’un très bel objet, parce qu’avec la musique dématérialisée (quelle horreur que ce concept) nous en oublions trop souvent l’objet. Ici en l’occurrence un CD, une pochette bleue et une ligne d’horizon. Quoi de plus normal pour un album dont le titre est L’horizon est un concept à creuser.

Et Lizzy Ling, qui en est à son quatrième album, le creuse, le manipule et le transforme. Point d’horizon linéaire contrairement à la pochette de l’album mais bel et bien un sublime assemblage de musique électronique, de guitare et de synthé.

L’artiste qui a longtemps vécu au Japon nous apporte une touche d’originalité passionnante et ce, dès le titre d’ouverture "Dans les Hôtels", très pop électronique, univers qu’elle visite à sa sauce aussi sur "La Fêlure".

Elle rend hommage aux femmes, entre autres avec le titre "Greta Regretta" et surtout, et c’est pour moi un morceau magistral : "Embrasser Brassens". Pourquoi magistral ? Tout simplement parce que cette artiste qui évoque le célibat dans "Le célibat" - c’est beau avec sa petite touche hip-hop - est capable dans le titre "Embrasser Brassens" (co-écrit avec Julie Bonnafont) de nous faire deviner ce qu’aurait pu être la musique de Brassens aujourd’hui, sans parodie, sans pâle copie avec une évocation subtile et intelligente. Je suis fan de ce morceau.

Lizzy Ling a composé la majeure partie de l’album, en collaboration avec Julie Bonnafont sur deux titres et une reprise de "Manureva", écrite par Gainsbourg et chantée par Alain Chamfort. Là aussi avec sa touche d'originalité. Elle est aussi capable de nous cueillir avec un titre décalé au premier abord : "Les Goélands".

Lizzy Ling a composé un album, Working Day, sur les sons des métiers. Il y a une très grande maîtrise dans l’utilisation des sons et l’alliance qu’elle en fait avec la musique. Ils deviennent un véritable instrument.

Au final cet album de 10 titres est une superbe surprise, un très objet, un album fin, intelligent plein de subtilité et de douceur. A noter l’intelligence et la beauté des textes, "Le souffle court toujours", présenté comme un haletant récit autobiographique, nous ouvre à un imaginaire oscillant entre thriller, peur et espoir, et pour lequel Lizzy Ling a ajouté un corde à son arc en réalisant le clip, ou encore "Animal" qui clôt l’album, lui aussi sombre par un certain aspect.

Il serait dommage de passer à côté d’un tel album. Qu’on se le dise !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le célibat c'est beau de Lizzy Ling

En savoir plus :
Le site officiel de Lizzy Ling
Le Bandcamp de Lizzy Ling
Le Soundcloud de Lizzy Ling
Le Facebook de Lizzy Ling


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=