Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les heures furieuses
Casey Cep  (Editions Sonatine)  mai 2021

On aime les éditions Sonatine pour les polars et les thrillers diaboliques qu’ils ont l’habitude de nous proposer régulièrement. Il n’empêche qu’on les aime aussi pour les romans étrangers qu’ils nous proposent aussi régulièrement, nous faisant découvrir des nouveaux auteurs, souvent autour de leur premier roman.

C’est le cas avec Casey Cep, autrice originaire de la côte Est du Maryland qui publie son premier ouvrage, Les heures furieuses, une fascinante enquête autour de Harper Lee. L’histoire se déroule dans les années 70 en Alabama. Le révérend Willie Maxwell est accusé de cinq meurtres. Grâce à un avocat hors pair, il parvient à échapper à la justice, avant d’être abattu lors des funérailles de sa dernière victime présumée.

En dépit des centaines de témoins présents, son assassin est acquitté. Dans la salle d’audience, une femme est venue de New-York pour suivre les débats. Son nom : Harper Lee. Dix-sept ans après Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, elle espère retrouver dans cette affaire les ingrédients pour écrire son deuxième livre, celui qui pourra rivaliser avec De sang froid de son ami Truman Capote. Un an d’enquête dans la région, puis des années à travailler à sa propre version des faits, pour aboutir à un manuscrit qui ne verra finalement jamais le jour.

Voilà un ouvrage vraiment intéressant sur une autrice à part, auteur d’un unique ouvrage qui lui a permis de connaître le succès avec le prix Pulitzer et de vivre de ses rentes grâce à plus de 40 millions de vente pour son livre. On apprend de nombreuses choses sur cette femme notamment dans la troisième partie qui nous raconte son enfance et l’amitié qu’elle avait avec son camarade de classe, le connu Truman Capote.

Et en même temps, Casey Cep nous dépeint une époque, celle de l’Amérique des années 70 dans l’Alabama. L’Alabama est à l’époque un Etat raciste, où la violence est très présente et la justice un peu moins. Elle nous plonge aussi au cœur de la création littéraire à travers le processus d’écriture des écrivains, de la complexité de leur travail, ici particulier car il s’agit de s’appuyer sur une reconstitution ou une restitution d’une affaire et/ou d’un procès.

L’ouvrage est construit autour de trois parties : le révérend, l’avocat et l’écrivaine. Trois personnages importants, racontés par Casey Cep et trois parties passionnantes. Celle sur le révérend revient sur les différents meurtres sous la forme d’une enquête avec des indices nous ramenant à lui. La seconde sur l’avocat, un certain Tom Radney, nous permet d’appréhender le fonctionnement de la justice dans l’Alabama. On y voit aussi un avocat redoutable qui défendra le meurtrier, son assassin et surtout la cause noire.

Alors voilà cet ouvrage de Casey Cep, est une agréable surprise, un livre qui se lit rapidement dans lequel l’ennui n’a pas le temps de s’installer. C’est vraiment une très belle idée que celle de nous proposer d’aller à la rencontre de ce manuscrit perdu de Harper Lee autour d’une affaire criminelle passionnante qui caractérise parfaitement un contexte et une époque particulière de l’Alabama.

Casey Cep est une autrice à suivre, son premier roman dévoile un talent indéniable qu’elle nous confirmera sûrement lors d’un prochain ouvrage. Même Barack Obama nous le dit, lui qui a désigné son ouvrage comme l’un de ses livres préférés de l’année. Rien de surprenant à cela car c’est vraiment un super bouquin, que je suis ravi de pouvoir ranger dans ma bibliothèque.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Casey Cep


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=