Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chagall, Modigliani, Soutine… Paris pour école, 1905-1940
Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme  (Paris)  Du 17 juin au 31 octobre 2021

Nonobstant la terminologie, l’École de Paris ressort davantage à une nébuleuse qu'à un mouvement stylistique institutionnel en regroupant, du dadaisme au réalisme, les tendances artistiques qui se sont manifestées à Paris pendant la période 1890-1940.

Ce qui explique le choix de l'intitulé de l'exposition "Chagall, Modigliani, Soutine… Paris pour école, 1905-1940" organisée par le Musée d'Histoire et d'Art du Judaïsme dont le commissariat est assuré par Pascale Samuel, conservatrice de la collection moderne et contemporaine du musée.

Celle-ci présente un florilège d'oeuvres de peintres et de sculpteurs d'origine juive venus d'Europe et de Russie arrivés à en France entre 1905 et 1914 et qui se sont installés à Paris, alors considérée comme la capitale de l’avant-garde de l’art et de la culture et riche de la vitalité de son marché de l'art et des grands salons propices à la promotion des talents émergents.

Pascale Samuel propose de suivre de manière chronologique et pendant un peu plus de trois décennies jusqu'en 1940, année de promulgation de la loi définissant le statut des juifs et de celle instituant l'internement immédiat des ressortissants étrangers de race juive, le parcours de ceux qui, indique-t-elle, partagent "une histoire commune, un idéal et, pour certains, un destin" au sein du quartier de Montparnasse dans les ateliers de La Ruche ou de la Cité Falguière.

Une communauté d'artistes en leur terre d'élection

Pour certains peintres et sculpteurs, leur nom de famille résonne dans la mémoire des amateurs d'art même néophytes. Ce n'est pas le cas pour beaucoup d'autres dont ceux disparus dans l'apocalypse de la Shoah qui figurent sur le mur mémoriel composé d'une centaine des clichés du photographe Marc Vaux pris dans les années 1920 en regard de la sculpture symbolique "La Fuite" de Jacques Lipchtitz et du bouleversant poème "Aux artistes martyrs" de Marc Chagall.

L'exposition présente donc, sans préséance honorifique ni distinction de notoriété ou marchande, un large panorama d'oeuvres de cette communauté d'artistes juifs et elle a été judicieusement conçue en dix sections non compassées avec un fil rouge aussi didactique que dynamique.

Car twisté par une approche différenciée, historique, comme la polémique antisémite lors du Salon des Indépendants de 1925, esthétique, entre fondamentaux communs et expressions formelles différentes, ou identitaire avec le tropisme pour le genre du portrait (sculptures de Chana Orloff, "Portrait d’Hermine David" et "Alfred Flechtheim en toréador" de Jules Pascin), "Femme au châle polonais" de Moïse Kisling).

Ainsi certaines sont articulées autour d'un lieu ainsi pour évoquer La Ruche avec Pichus Krémègne, Léon Indenbaum, Michel Kikoïne et Marc Chagall sous l'égide du "Prophète" de Ossip Zadkine.

ou autour d'une figure représentative tel Jules Pascin surnommé "le prince de Montparnasse" pour la période des Années folles et Modigliani pour évoquer le cercle de Montparnasse ("Lolotte", "La chevelure noire", "Portrait de Dédie", "Tête de femme").

D'autres mettent l'accent sur l'influence cubiste dominant les avant-gardes pour la statuaire avec notamment Jacques Lipchitz ("Baigneuse", "Marin à la guitare", "Nature morte aux instruments) et en arrière plan Zadkine ("Le Prophète")

et pour la peinture avec Alice Halicka ("Nature morte au violon", "Nature morte cubiste"), Otto Freundlich ("Masque d'homme gris", "Composition") auquel le Musée de Montmartre a consacré une rétrospective en 2020 ("Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction"), Vladimir Baranoff-Rossine ("Composition abstraite"), Pinchus Kremegne ("Le Musicien aveugle") et en vitrine Sonia Delaunay ("La prose du transibérien et de la petite Jehanne de France").

 alors que d'autres peintres font un grand écart stylistique en s'inscrivant dans l'expressionnisme avec Henri Epstein ("La Famille"), Emmanuel Mané-Katz ("La lecture"), Georges Kars ("Femme au châle gris") et Michel Kikoïne ("Femme en buste")

A ne pas rater le niveau 2 dédié à la Grande Guerre 14-18 introduit par "Le salut" de Marc Chagall et "La Mort et la Femme" de Marevna, , la salle dédiée à Simon Mondzain avec ses encres sur papier et les deux toiles "La Faim" et "Homme à la Lettre".

Concomitamment, le musée rend hommage à Hersh Fenster, auteur de l'ouvrage "Nos artistes martyrs" publié en 1951 avec l'exposition "Hersh Fenster et le Shtetl perdu de Montparnasse".

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

.

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=