Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Al Atlal - Chant pour ma mère
Théâtre de la Colline  (Paris)  juin 2021

Spectacle musical de Norah Krief avec Norah Krief, Frédéric Fresson, Lucien Zerrad et Mohanad Aljaramani.

Dans "Al Atlal, chant pour ma mère", Norah Krief invite le spectateur à une soirée - trop brève - en Tunisie, où sa mère aimait à chanter "Al Atlal", une chanson d'Oum Kalsoum d'après un poème d'Ibrahim Nagi, sur une musique de Riad Al Sunbati.

L'ambiance est chaleureuse et Nora Krief ne se contente pas de chanter des extraits de cette chanson fleuve. Elle parsème son chant de petites anecdotes concernant sa mère.

Juive tunisienne rapatriée en France avec toute sa famille, sa mère a continué à vivre comme dans son pays d'origine. C'est donc dans cette Tunisie de l'exil, qu'elle a découvert un pays qu'elle a quitté à deux ans. Aujourd'hui, en s'emparant d'Oum Kalsoum, l'Egyptienne dont la voix rayonnait dans tout le monde arabe, elle prend en quelque sorte le flambeau maternel.

Par petites touches, elle dessine un monde oriental disparu mais plein de parfums, d'odeurs, de gens originaux et tous bienveillants. On n'est pas dans la nostalgie, on est dans un combat pour la mémoire, pour qu'elle ne soit pas lacunaire et surtout pas déformée par le temps qui passe et les idéologies qui guettent.

A ses côtés, elle a constitué une équipe concernée de musiciens, elle aussi avide de dire ses souvenirs : Frédéric Fresson, pianiste et compositeur, compagnon de route de Norah sur les "Sonnets" de Shakespeare, assure la direction musicale, Mohanad Aljaramani, percussionniste et oudiste ayant quitté la Syrie  et Lucien Zerrad, spécialiste des musiques du monde. Pieds nus, de noir vêtue, Norah va et vient, heureuse, rieuse.

"Al Atlal" est un spectacle modeste dans sa dimension, mais roboratif dans son contenu. Elle a su transmettre à chacun des spectateurs ce qui l'anime, partager avec eux ses contradictions et ses interrogations.

En rendant hommage à sa mère, elle touche tous les enfants devenus grands, eux aussi ayant chacun une mère quelque part égarée dans une autre vie que celle qu'elle aurait aimé continuer à vivre. Toutes ses mères qui se sont sacrifiées pour eux dans un sourire, dans un silence aux forts non-dits.

Ce spectacle est universel et les paroles de la chanson égyptienne, traduits sur un rideau en fond de scène, pourraient provenir de n'importe quel continent, de n'importe quel pays, de n'importe quel village. C'est l'amour et ses souffrances, ces "belles" souffrances qui renforcent cet amour... Rends-moi ma liberté, défais mes liens, J'ai tout donné, il ne me reste plus rien...

A la toute fin du spectacle, sur le rideau, apparaît Oum Kalsoum dans un mauvais noir et blanc. C'est la chanteuse vieillissante qu'on aperçoit un instant. Un mythe pas près de s’évanouir... Surtout si elle est servie par des interprètes comme Norah Krief.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=