Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mémoires
Albert Kesselring  (Editions Perrin)  juin 2021

Les éditions Perrin poursuivent leur travail de publication d’ouvrages concernant des proches d’Hitler avec ici celle des Mémoires d’Albert Kesserling. "Soldat jusqu’au dernier jour" est le titre de l’édition originale de ces Mémoires, publiés en 1953 et jamais réédités depuis.

Albert Kesselring fut pourtant l’un des meilleurs généraux de la Wehrmacht et son témoignage est donc d’un très grand intérêt pour l’histoire militaire de la Seconde Guerre mondiale. Ce témoignage, écrit en captivité, est capital pour comprendre et connaître l’histoire de la Wehrmacht, de ses triomphes initiaux jusqu’à sa chute inéluctable.

Le récit que nous proposent les éditions Perrin est enrichi de nombreuses notes par Benoît Rondeau ainsi que d’une indispensable préface qui met à mal la vulgate héroïque d’une armée allemande étrangère aux crimes du Troisième Reich. Benoît Rondeau est un auteur que l’on suit particulièrement sur Froggy’s Delight, pour ces ouvrages de grande qualité, notamment ceux centrés sur l’histoire militaire de la Wehrmacht. Il vient aussi de sortir récemment un ouvrage passionnant, Le soldat britannique, toujours chez Perrin.

Kesselring fut chef d’Etat-Major de la Luftwaffe entre 1936 et 1938. Il fut l’un des pères de l’aviation allemande, qu’il conduit à la victoire dans les campagnes de Pologne et de France. Il commanda aussi durant la bataille d’Angleterre et l’opération Barbarossa. A la fin de l’année 1941, il bascula à la tête des armées allemandes pour l’Europe du Sud.

Jouissant d’une réputation d’invincibilité, il termina la guerre sur un front ouest (Berlin) réduit à peau de chagrin sous la pression conjointe des alliés et de l’armée rouge. Très populaire auprès de ses troupes, qui le surnommaient "Oncle Albert", il échappa de peu à la peine de mort à la libération avant d’être libéré pour raison de santé en 1952. Eric Branca nous en a parlé récemment dans son ouvrage Le roman des damnés, chroniqué sur le site.

L’ouvrage nous montre qu’il fut un stratège remarquable, notamment pour ce qui concerne la campagne d’Italie. Il nous montre un général talentueux aux limites nombreuses pour ce qui est d’autres campagnes. Ses carences sont présentes sur le plan du commandement, son optimisme démesuré lors de la campagne d’Angleterre et ses mauvais choix en URSS en sont de nombreux exemples.

L’intérêt de l’ouvrage, en plus des annotations pertinentes de Benoît Rondeau, est de pouvoir avoir le point de vue d’un des principaux acteurs de cette Seconde Guerre mondiale. Evidemment l’objectivité est rarement de mise, une fois encore bien montrée par les annotations de Benoît Rondeau. Kesselring tente par son écrit de légitimer les actions menées par les Allemands et cherche à présente la Wehrmacht comme une armée apolitique, absoute de tous les crimes commis qui seraient seulement imputables aux SS et au régime nazi. Evidemment, le contexte de rédaction est important puisque l’ouvrage est rédigé secrètement dans une cellule en Autriche.

Vous l’avez donc compris, l’ouvrage de Kesselring est un témoignage partial qui nous présente les différents fronts de la Seconde Guerre mondiale où il a officié. C’est un ouvrage qui se devait d’être critiqué, contextualisé et même corrigé pour qu’il puisse devenir un récit capital sur l’histoire militaire de la Seconde Guerre mondiale. Le travail accompli par Benoît Rondeau est de nouveau remarquable, il permet de rendre beaucoup plus clair les écrits de Kesselring pour les rendre accessibles au grand public.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=