Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Paris de Dufy
Musée de Montmartre  (Paris)  Du 19 mai 2021 au 2 janvier 2022

En 2021, le Musée de Montmartre présente une exposition intitulée "Le Paris de Dufy" dédiée au peintre surnommé "le peintre de la joie" à travers un de ses motifs emblématiques.

Raoul Dufy, qui se définissait comme comme "un moderne classique", a, du réalisme impressionniste au post-impressionniste et du fauvisme au cubisme, exploré tous les langages plastiques des avant-gardes pour forger un style unique privilégiant la couleur, avec une chatoyante palette chromatique, pour traduire tant la lumière que le mouvement.

Ce qui apportait à ses toiles qui déclinaient les thèmes de la modernité, telles l'urbanité et la balnéarité, un air festif et chaleureux, selon sa conception de l?Art, de la Beauté et de la Joie, et lui valait la faveur de la critique, des collectionneurs et du public de son temps comme de ceux d'aujourd'hui avec de nombreuses et régulières expositions notamment en France.

D'autant qu'il s'est également consacré aux arts décoratifs en étant une des figures du mouvement Art déco, de la production textile avec le couturirer Paul Poiret à l'art de la céramique en passant par la gravure et la tapisserie.

Cette exposition a été élaborée avec la participation du Centre Pompidou, en partenariat avec le Mobilier national et les manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie, et le commissariat de Didier Schulmann, conservateur au Musée national d'art moderne-Centre Pompidou et Saskia Ooms, responsable de la conservation du Musée de Montmartre.

La monstration décline, dans un parcours thématique, le motif parisien qui, de l'arrivée à Paris en 1902 du peintre havrais à Montmartre avec ses vues de Montmartre ("Vue de Paris depuis Montmartre", "L’Atelier de l’impasse Guelma", "Le Moulin de la Galette") au guide de tourisme "Paris, où, quand, comment" en 1952, l'a largement inspiré.

Raoul Dufy a peint Paris et ses jardins ("Au Bois de Boulogne") ainsi que les événements festifs, des rassemblements populaires ("Le 14 juillet") à ceux mondains ("La Réception", "Le Blue Quintet")

Et les monuments qu'il célèbre dans le registre des arts décoratifs en médaillon en tapisserie de Beauvais pour l'ensemble de salon Paris, avec notamment sa prédilection pour la Tour Eiffel magnifiée dans un paravent intitulé "Le Panorama de Paris".

Le panorama dont il réactive le format porté à son acmé avec la réalisation de la monumentale fresque décorative composée de 250 panneaux "La Fée Electricité" commandée par la Compagnie Parisienne de Distribution d’Électricité pour le Pavillon de l’Electricité de l’Exposition internationale des arts et techniques de 1937 dont sont présentées la série complète des lithographies correspondantes.

A voir un diaporama des oeuvres in situ et en vidéo en préambule à la visite le documentaire de Jacques Vichet dans le cadre de la série Les Maîtres de la peinture moderne" diffusée sur la chaîne TVmonde

Et poursuivre avec un tour d'horizon en vidéo des expositions récentes

Ainsi, en 2017

"Raoul Dufy, les couleurs du bonheur" au Musée Jean Cocteau à Nice

la rétrospective "Raoul Dufy, le bonheur de vivre" au Palais Lumière d'Evian

 

 en 2019 :

"Raoul Dufy au Havre" au MuMa Le Havre

"Dufy, les Années folles" au Musée des Beaux-arts de Quimper

et en 2020 :

"Dufy, Londres-Paris-New York" au Palais des Beaux Arts de Lille

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée de Montmartre


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 janvier 2022 : Cultivons notre culture

C'est important de rester ouvert et curieux. Voici notre nouvelle sélection culturelle pour vous apporter quelques belles choses à découvrir encore cette semaine ! C'est parti.

Du côté de la musique :

"Bach, Brouwer : Canciones" de Andreas Scholl & Edin Karamazov
"Lighting concept" de Archi Deep
"Issue" de Bipolar Club
"Things take time, take time" de Courtney Barnett
"A l'americaine" de Imparfait
"La sélection de Carim Clasmann de PSAPP volet 2" par Listen In Bed
"Poussière d'or" de Manu
"Landscapes unchanged" de Mewn
"Onze heures onze orchestra volume 4" de Onze Heures Onze Orchestra
"Concerto n2 for violoncello and symphony orchestra, hommage à Oskar Dawicki" de Pawel Mykietyn
et toujours :
"La mémoire du feu" de Ez3kiel
"And the city woke up alone" de Sol Hess & The Boom Boom Doom Revue
"Deux" de Aldorande
"Ysaye : Six sonates pour violon op.27" de David Grimal
"Too fare gone" de Dead Chic
"Live from Salzburg" de Elina Garanca & Christian Thielmann
"L'âme des poetes" de Guillaume de Chassy
"How I long" 8eme mix de cette 3eme saison de Listen In Bed
"Musica imperialis" de Martin Haselböck & Orchester Wiener Akademie
"Factory" de No Money Kids
"II" de Octantrion
"Hope" de Six Ring Circus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Pierre" au Théâtre de Belleville
"Pôles" au Studio Hébertot
"Pas de deux" au Théâtre La Croisée des Chemins/Belleville
"La Promesse de l'aube" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Image" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Bons Becs - Big Bang"à L'Alhambra
les reprises :
"Le Roi des pâquerettes" au Théâtre Le Lucernaire
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Fantaisies pour un palais" au Chäteau de Rambouillet
"Cartier et les arts de l’Islam. Aux sources de la modernité" au Musée des Arts Décoratifs
dernière ligne droite pour :
"Iya Répine - Peindre l'âme russe" au Petit Palais
"Botticelli - Artiste et designer" au Musée Jacquemart-André
"Jean-Jacques Henner - La Chair et l'Idéal" au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"The Chef" de Philip Barantini
en streaming gratuit avec :
"TwentyNine Palms" de Raoul Ruiz
"Trois vies et une seule mort" d'Arnaud Desplechin
"La sentinelle" de Arnaud Desplechin
le cinéma de Nuri Bilge Ceylan en 5 films

Lecture avec :

"Début de siècles" de Arnaud Cathrine
"En hiver" de Karl Ove Knausgaard
"Il y aurait la petite histoire" de Elsa Jonquet-Kornberg
"Légère" de Marie Claes
"Respire" de Niko Tackian
"Sucre amer" de Avni Doshi
et toujours :
"Kharkov 1942" de Jean Lopez
"La révolution n'est pas terminée" de Jean Clément Martin
"Laicité, un principe" de Eric Anceau
"Les enchanteurs" de Geneviève Brisac
"Portrait du baron d'Handrax" de Bernard Quiriny

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=