Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce W Festival #5 (édition 2021) - samedi 28 août
Goudi - Kosheen - Kissing the Pink - Meuris & Co - D:uel - Queen Symphonic - Rusty Egan Presents Visage - OMD  (Klein Strand, Ostende)  25 au 29 août 2021

Goudi, ex-Flesh & Fell, Kosheen, de la dance des années 2000, Kissing the Pink qui a priori a produit un mini tube au début des années 2000, et enfin Meuris & Co, un groupe belge. J'avais soit oublié ces groupes, soit je ne les ai même jamais connus. Quoiqu'il en soit, je préférais garder mon énergie pour la fin de la journée.

J'arrive sur le site pour le concert de D:uel. C'est Ralf Dörm qui a formé Propaganda à Dusseldorf en 1982. Leur musique mélangeait rythmiques synthétiques, percussions world et divers bruits plutôt venus de l'indus. Depuis 2018, les deux chanteuses du groupe, Claudia Brücken et Suzanne Freytag font à nouveau vivre sur scène les morceaux de Propaganda. Et quel bonheur ! Les voix n'ont pas bougé. Elles ont su s'entourer de musiciens respectueux des morceaux originaux mais dont l'interprétation reste fine. Pour leur premier concert après 18 mois d'arrêt forcé, tout était parfaitement huilé. Le final du concert avec l'enchaînement de "Dr. Mabuse", "P. Machinery" et "Duel" ravivait d'excellents souvenirs.

N'aimant pas le rock pompier de Queen, et ne comprenant pas l'intérêt des tribute bands - ces groupes qui reprennent les tubes de grosses machines rock, comme les Brit Floyd, ou en France le Rabbeats - je ne trouve rien à dire sur la prestation de Queen Symphonic.

Qu'attendre ensuite de Rusty Egan Presents Visage, reformation du groupe Visage par le batteur original, avec Dave Formula aux claviers ? A priori pas grand-chose. Et on n'est pas déçu.

Le chanteur Steve Strange, décédé il y a 6 ans est remplacé par un gommeux de karaoké. Les deux claviers jouent sans s'écouter. Le guitariste, qui remplace John McGeoch mort, entre et sort de scène au gré de ses humeurs. Midge Ure a quitté le navire depuis longtemps. Quant à Rusty Egan, il tape comme un furieux sur des fûts de batterie électronique qu'on n'entend pas.

Le groupe n'a aucune cohésion. Il n'y a aucune communication entre les musiciens. À un moment, le pseudo-chanteur sort de scène pour aller chercher un verre afin de trinquer avec son pote, le clavier de gauche. Sur "Fade To Grey", Dave Formula lance les bandes de la voix de la chanteuse, bien entendu absente du projet, en complet décalage avec la musique.

Ponctué de problèmes techniques, le concert est calamiteux du début à la fin, et les premiers rangs se vident. Au final, ce concert fut un vrai naufrage sur les côtes d'Ostende.

C'est enfin le tour d'OMD, Orchestral Manoeuvres In The Dark, de clôturer la soirée. Il était en plus sympathique de voir Propaganda - pardon D:uel - dont la chanteuse Claudia Brücken est l'épouse du claviériste et chanteur Paul Humphreys à la ville, ouvrir pour OMD. À l'aune du set désastreux de Visage, on apprécie la mécanique d'une grosse machine comme OMD.

Les tubes s'enchaînent après un concert qui débute par "Enola Gay". Le brun Andy McCluskey parcourt la scène de droite à gauche, puis de gauche à droite (heureusement, sinon il se retrouverait vite seul dans les coulisses), avec sa guitare ou en dansant. Il s'adresse au public entre chaque chanson, les invite à bouger et danser.
Les musiciens échangent des regards complices, des blagues. Ce groupe est l'exact opposé de Visage juste auparavant.

Lorsqu'il passe sur le devant de la scène pour interpréter "Souvenir", Paul est ovationné par le public. "If You Leave", "Tesla Girl" ou encore "Locomotion" soulèvent le public. Après "Electricity" en ultime morceau, le musiciens s'attardent un peu sur scène pour savourer une longue ovation amplement méritée.


 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

W Festival en concert à W Festival #5 (édition 2021) - jeudi 26 août
W Festival en concert à W Festival #5 (édition 2021) - vendredi 27 août

OMD en concert au Festival Summercase 2007 (samedi)
OMD en concert au Festival Rétro C Trop #5 (édition 2022) - Dimanche 3 juillet

En savoir plus :
Le site officiel du W Festival
Le Facebook du W Festival

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=