Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La commode aux tiroirs de couleurs
Olivia Ruiz  (Editions Le Livre de Poche)  juin 2021

J'ai découvert Olivia Ruiz comme tout le monde dans une émission de télé-réalité sur le chant.

Je l'ai regardé de loin, je ne  m'intéresserais déjà pas beaucoup à l'époque à ce genre d'émissions qui ne reflétait pas mes goûts musicaux.

Ce qui m'avait plu, c'est qu’elle l'avait quittée sur un coup de tête (ou après mûres réflexions), mais toujours est-il qu'elle en était partie et je l’ai redécouverte quelques années plus tard en écoutant sa musique qui, même si ce n'est pas mon style, m'a semblé totalement sincère et en adéquation avec le personnage.

C'est une Olivia Ruiz écrivain romancière qui est à mettre dans la lumière avec ce magnifique roman qui s'appelle La commode aux tiroirs de couleurs. C'est une saga familiale, d’émigrés espagnols, et qui se retrouvent en France lors de la terrible période du Franquisme. On découvre l'histoire de la famille de la narratrice, et plus particulièrement de toutes les femmes de ce clan pas comme les autres.

C'est très intéressant et très révélateur de l'époque. On ne sait pas si on est dans un récit autobiographique ou si on est dans un roman de pure fiction et c'est très bien finalement parce que ça permet de rêver, et puis est-ce si important que cela.

L'histoire est magnifique et pour être honnête, j'ai même versé ma petite larme à la fin. J'avais vraiment la boule dans la gorge à plusieurs reprises. Pour cela, je dois féliciter Olivia Ruiz, c'est assez rare que cette réaction se produise quand je lis... Seuls Vian et Saint-Exupéry y étaient arrivés avant, c'est dire la qualité de ce roman.

La fin m’a littéralement clouée et achevée. C'est poétique sans tomber dans le mièvre. On voyage dans une réalité dure : découvrir un pays lorsqu’on est déraciné enfant, les tribulations romantiques de ces femmes, sans jamais tomber ni dans un excès de pathos ni dans le ridicule. C’est écrit sur un ton très juste.

Je ne l'ai pas lu tout de suite à la sortie pour de nombreuses raisons et j'ai vraiment profité de mes vacances pour le savourer et ça a été un très bon moment. Je ne peux vous donner qu’un conseil : c’est d’aller prendre cinq minutes dans une librairie indépendante de préférence et d'acheter le livre. Vous allez très rapidement tomber dedans et vous allez vous faire happer comme moi, vous ne voudrez plus le lâcher avant d’en savoir plus sur cette famille.

Un magnifique premier roman qui confirme les talents d’écriture d’Olivia Ruiz et son talent de conteuse que nous ne connaissions pour le moment qu’à travers sa musique !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La femme chocolat de Olivia Ruiz
Olivia Ruiz en concert au Tryptique (11 mai 2004)
Olivia Ruiz en concert à l'Espace Kiron (26 avril 2005)
Olivia Ruiz en concert à La Cigale (14 novembre 2005)
Olivia Ruiz en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Olivia Ruiz en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (samedi)
Olivia Ruiz en concert au Fil ( 15 mai 2009)
Olivia Ruiz en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - jeudi
Olivia Ruiz en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Olivia Ruiz en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi

En savoir plus :
Le Facebook d'Olivia Ruiz


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=