Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Limiñanas / Laurent Garnier
De Película  (Because Music)  septembre 2021

"Il s'agit d'un petit môme de province
Il aime la musique et le cinéma
Il va au lycée, mais il déteste ça
Il y a de la cruauté dans l'air
À l'école
Au village
Elle travaille dans une caravane des années 60
Elle a 18, 19 ans
Elle est jolie et douce
Elle s'appelle Juliette
Il décide de partir avec elle"
"This world is wild at heart and weird on top" Sailor et Lula

Qu’attendre de la rencontre entre ce qui se fait (faisait ? Mais c’est un autre débat) de mieux en matière de garage rock français et du pionner français de l’électro et DJ emblématique internationalement reconnu ? Un disque terrible qui enflammerait les platines. Est-ce le cas ? Malheureusement non. Pourtant, ce disque n’est pas dénué de nombreuses qualités mais, quand on connaît les artistes en présence, on a le sentiment qu’ils auraient pu aller encore plus loin.

On retrouve tout ce qui fait le sel de la musique du duo français : les rythmiques robotiques, les sonorités rock sixties, le psychédélisme. Et puis ces atmosphères sombres transposées ici dans une sorte de road movie sordide et glauque : l’histoire de Saul et Juliette, adolescents perdus, traînant dans le sud de la France, près de la frontière espagnole.

Le groupe qui aime les rencontres et collaborations (Bertrand Belin, Anton Newcombe, Emmanuelle Seigner, Pascal Comelade, Peter Hook...) qui sont autant d’histoires d’amitiés que de conjonctions musicales s’est donc associé avec Laurent Garnier. Pour être tout à fait exact, c’est plutôt un disque des The Limiñanas avec Laurent Garnier, que l’inverse. Position semble-t-il totalement assumée comme il l’indique lui-même : "Je voulais rester dans l’univers des Limiñanas, plutôt que de les amener vers la techno. Garder leur patte, mais avec des textures et des structures qui sont les miennes".

Ce qui donne cette impression d’être en terrain connu, voire déjà ultra-balisé (la présence de Bertrand Belin, une musique plus entêtante que purement transcendantale, des réminiscences Krautrock, ce groove). C’est une position confortable mais frustrante, surtout à la réécoute du remix qu’avait fait Laurent Garnier de "Dimanche".

Pour autant, Garnier ne joue pas les figurants de luxe : il apporte un savoir-faire électro (forcément...), un véritable travail de production, une façon de jouer avec la matière sonore (perceptible notamment dans les arrangements), des thèmes et sa voix également.

Alors oui, ce disque fonctionne (le côté trip hallucinatoire, le groove baggy, ce je-ne-sais-quoi de Can) mais il laisse un goût d’inachevé. Un peu frustré oui !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Costa Blanca de The Limiñanas
La chronique de l'album Shadow People de The Limiñanas
The Limiñanas en concert au Festival des Eurockéennes #30 (édition 2018) - dimanche 8 juillet
The Limiñanas en concert au Festival La Route du Rock #28 (édition 2018)
The Limiñanas en concert au Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - samedi 15
The Limiñanas en concert au Festival La Route du Rock #30 (édition 2022) - Vendredi 19
Laurent Garnier en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
Laurent Garnier en concert au Festival Les Nuits Secrètes
Laurent Garnier en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Laurent Garnier en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009) - 2ème

En savoir plus :
Le site officiel de The Limiñanas
Le Bandcamp de The Limiñanas
Le Facebook de The Limiñanas
Le site officiel de Laurent Garnier
Le Soundcloud de Laurent Garnier
Le Facebook de Laurent Garnier


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaus Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Thépatre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autes spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=