Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ne pas finir comme Roméo et Juliette
Théâtre des Abbesses  (Paris)  octobre 2021

Ciné-spectacle conçu, écrit et mis en scène par Métilde Weyergans et Samuel Hercule, avec Samuel Hercule, Métilde Weyergans, Timothée Jolly et Mathieu Ogier.

Le spectacle s’ouvre sur un noir fondu. Samuel Hercule, se saisissant d’un micro tout juste descendu du plafonnier énonce d’une voix grave et langoureuse, digne des programmes radiophoniques nocturnes, un horoscope Shakespearien des plus troublant. Ce sera une des seules références explicite au dramaturge anglais dont la tragédie phare figure pourtant dans le titre de la pièce.

Déroutant, original, interpellant, créatif… beaucoup de qualificatifs viennent à l’esprit pour décrire "Ne pas finir comme Roméo et Juliette", ciné-spectacle basé sur un conte surnaturel écrit, réalisé et mise en scène par le duo Métilde Weyergans et Samuel Hercule.

S’il ne traite pas de l’animosité séculaire entre les Montaigu et les Capulet cet ovni théâtrale qui mélange la projection d’un film et une performance en direct de doublage et d’interprétation n’en dépeint pas moins un monde coupé en deux par une frontière imaginaire et que personne ne pense à remettre en question : celui des visibles et des invisibles.

Ces deux communautés vivent de part et d’autre d’un pont qu’aucun n’ose plus franchir. On ne se souvient plus vraiment pourquoi mais tous ressentent au fond d’eux même que c’est mieux comme cela. Jusqu’au jour où Romy, une jeune invisible, décide d’aller voir la mer de l’autre côté du pont. Tout comme dans la pièce de Sir William, cette plongée voulue initialement comme momentanée de l’autre côté, va se transformer en une histoire de lutte pour casser les barrières mentales et vivre une vie choisie et non plus subie.

Sur scène, Samuel Hercule et Métilde Weyergans interprètent tous les personnages du film qui est projeté tout du long de la représentation en fond de scène, tandis que Timothée Jolly et Mathieu Ogier, qui co-signent la musique, sont les maîtres de la mélodie. Avec leur voix, quelques accessoires et un art maîtrisé du bruitage, ils donnent tout quatre vie à un monde autrement à plat.

Outre le fait d’éveiller la curiosité du spectateur sur l’emploi d’une poubelle pour figurer un feu d’artifice, cette drôle de figure performative, inspirée du cinéma muet sans en utiliser les codes, questionne habilement la valeur du jeu théâtral face à son confrère cinématographique sans les opposer, bien au contraire.

Beaucoup d’habiles trouvailles sont essaimées au cours du spectacle, comme le principe des masques (conçus par Adèle Ogier) qui donnent figurent humaines à nos invisibles et les quelques accessoires utilisés par les personnages du film et qu’on retrouve sur scène, permettant la continuité narrative entre les deux niveaux.

La lecture à plusieurs niveaux de l’histoire d’amour entre Romy et Pierre donne une profondeur supplémentaire à la fable, l’utilisation de l’invisibilité comme code d’appartenance à un groupe n’étant pas sans portée philosophique ou politique. Elle pose en effet plusieurs questions : est-ce que notre nature sociale se construit forcément en marginalisant l’autre ? Est-il possible de faire exister pour soi et pour autrui ce que l’on ne voit pas ? Peut-on réinventer ses codes de pensée sans entrer en insoumission ?

En réunissant par leur travail l’image et le son, Samuel Hercule et Métilde Weyergans, démontrent alors par l’exemple qu’un point de rencontre, voire de coopération est possible entre des mondes que la pensée humaine voudrait opposer, pour peu qu’on s’en donne la peine. Ils ouvrent ainsi la porte vers quelque chose de plus grand.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 novembre 2022 : La coupe n'est plus dans le vent

Tous les 4 ans c'est le raz-de-marée footballistique. Cette année, avec un peu de chance l'évènement sera éclipsé pour des raisons éthiques, ou parce que c'est proche de Noël. Mais qu'importent vos passions, si vous êtes là c'est que vous aimez la culture. Voici notre sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian
et toujours :
"Vivelo" de Grupo Compay Segundo
"Praestegårds Melodier / The Parsonage Melodies" de Hasse Poulsen & Henrik Simonsen
"Rap Français, tentative de compilation" est la 7eme émission de Listen In Bed
"Le projet Blasco : Rinascimento" de Mathieu Cepitelli
on découvre Mind Affect, Bonkers Crew et Bat dans ce ni vus ni connus
"Planterose" de Planterose
"Emmanuelle" de Rosie Valland
"Vortex" de Sarah Olivier
on termine par le replay du concert et de l'interview de Olivier Rocabois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Herculine Barbin - Archéologie d'une révolution" au Théâtre 14
"Nouvel Eden" au Studio Hébertot
"C'est un métier d'homme" au Théâtre du Rond-Point
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Un bon job" à La Manufacture des Abbesses
"Un incident" au Théâtre de la Reine Blanche
"Au coeur du temps" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Klaire fait Grr - Le temps des sardines" à la Comédie des 3 Bornes
"Sandra Colombo - Que faire des cons ?" à la Comédie des 3 Bornes
"Filles de personne" au Café Le Laurier
les reprises :
"Tailleur pour dames" au Théâtre de la Boutonnière
"Le Comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"Alain Bernard - Piano Paradiso" au Théâtre Essaion
"Là-bas - Chansons d'aller-retour" au Théâtre du Soleil
"A.I.R." à la Comédie des 3 Bornes
"Rebetiko" au Théâtre Mouffetard
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Louis Boulanger - Peintre rêveur" à la Maison de Victor Hugo
"Niki de Saint Palle - Paradis retrouvé" à l'Opera Gallery
"David Hockney - 20 Flowers and Some Bigger Pictures" à la Galerie Lelong & Co
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La disparition des lucioles" de Denis Tremblay
"Home" de Franka Potente
"Dark waters" de Todd Haynes
"1917" de Sam Mendès
en salle pour les amateurs de documentaire :
"Mauvaises filles" d"Emérance Dubas

Lecture avec :

une sélection spéciale Histoire :
"Espions en révolution" de Joel Richard Paul
"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=