Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce CinéMode
La Cinémathèque française  (Paris)  Du 6 octobre 2021 au 16 janvier 2022

La Cinémathèque française propose sous le titre "CinéMode" une exposition conçue et scénographiée par Jean Paul Gaultier avec la collaboration de Florence Tissot, adjointe aux expositions en cette institution, comme son histoire croisée personnelle du cinéma et de la mode.

En effet, le couturier, qui a fait ses adieux à La Haute Couture en 2020, s'avère un cinéphile averti et, à l'instar de nombre de ses homologues, oeuvre régulièrement comme costumier-designer pour le 7ème art.

Avec cette monstration, il met en scène ses passions et dévoile son anthologie filmique.

CinéMode et viceversa

Ordonnée en un parcours thématique en cinq sections, la monstration appréhendée sous un angle syntétique dégage plusieurs angles d'approche.

D'une part, le cinéma comme source d'influence avec les films - "Falbalas" de Jacques Becker et "Qui êtes-vous Polly Maggoo ?" de William Klein.- que Jean-Paul Gaultier considère comme fondateurs de sa vocation artistique.

Et ceux qui ont influencé, sinon inspiré certaines de ses collections, tels "Querelle" de Rainer Werner Fassbinder et "Orlando" de Sally Potter.

D'autre part, la mode vue par le cinéma avec une sélection de sa cinémathèque avec des films sur le fashion world dont le scénario se situe dans le milieu de la couture de "The Women" de George Cukor à "Absolument Fabuleux" de Gabriel Aghion en passant par "Funny Face" de Stanley Donen et "Le Diable s’habille en Prada" de David Frankel.

Enfin, l'intervention de Jean-Paul Gaultier dans le cinéma en inscrivant son nom au générique en tant que costumier notamment de manière récurrente pour les films de Pedro Almodovar avec "La mala education, "La piel que habito" et "Kika" avec la tendance rétro-futuriste .

Un genre hérité du Space Age qui sévit dans la mode comme dans le cinéma, le Space-Age un genre qui nait dans les années 60, en 1968, Paco Rabanne crée les costumes de "Barbarella" de Roger Vadim et en 1997 Jean-Paul Gaultier signe ceux du film "Le Cinquième élément" de Luc Besson, et que ce dernier décline dans certaines de ses collections.

Comme chez son ainé Thierry Mugler pour lequel le Musée des Arts Décoratifs présente la rétrospective concomitante "Mugler, Couturissime", Jean-Paul Gaultier ayant eu la sienne, également conçue par le Musée des beaux-arts de Montréal, programmée au Grand Palais en 2015*.

Ce genre figure au rang des tropismes stylistiques et paradoxalement syncrétiques des happy few des Golden Eighties et des Années Palace avec, sur les cat-walks comme sur le grand écran, la sexualité outrancière, le porno-chic et la cosmogonie sulpicienne, l'exacernation de la representation genrée, avec une masculinité ambigue entre virilité affichée et homo-érotisme et une féminité hyper-sexualisée glamour et fatale, et la porosité voire l'inversion des genres avec, entre autres, le travestissement et la faluleuse Divine, égérie du cinéaste Paul Waters**.

Egalement actif dans le monde du spectacle, du costume de scène pour les vedettes du show business, dont Madonna et son iconique bustier à seins télescopiques pour sa tournée Blond Ambition, au domaine chorégraphique avec les cotumes du ballet "Le Défilé" retracé dans une exposition en 2007***, Jean-Paul Gaultier est devenu concepteur et directeur artistique de revue avec le spectacle-revue "Jean-Paul Gaultier Freak Show" présenté en 2018 aux Folies Bergère.

En préambule à la visite :
un diaporama de l'exposition in situ
le dernier défilé Haute Couture de Jean-Paul Gaultier
le documentaire sur Jean Paul Gaultier et son oeuvre racontée par lui-même

 

* l'exposition "Jean-Paul Gaultier" au Grand Palais
** l'exposition "Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel"à L'Hôtel de Ville de Paris
***" l'exposition Jean-Paul Gaultier/Régine Chopinot Le Défilé" au Musée des Arts Décoratifs

En savoir plus :

Le site officiel de la Cinémathèque française

Crédits photos : La Cinémathèque française
avec l'aimable autorisation de la Cinémathèque française


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=