Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oray
Mehmet Akif Büyükatalay  (octobre 2021) 

Réalisé par Mehmet Akif Büyükatalay. Allemagne/Turquie. Drame. 1h37 (Sortie 27 octobre 2021). Avec Zejhun Demirov, Deniz Orta, Cem Göktas et Ferhat Keskin.

Oray est germano-turc, fait probablement de la troisième génération d'immigrants turcs installés en Allemagne. Ancien délinquant, il est devenu à sa sortie de prison un musulman très pratiquant et partage sa vie avec Burcu, elle aussi germano-turque, mais pas très concernée par la religion.

Un jour, lors d'une dispute, Oray prononce "talaq", ce qui signifie plus ou moins "je te répudie" et contraint le bon croyant qu'il est à s'éloigner trois mois de sa femme. S'il avait prononcé trois fois le fameux "talaq", il aurait été obligé de divorcer...

"Oray" de Mehmet Akif Buyukatalay est un film dans la lignée des œuvres des frères Dardenne. On est loin des fictions françaises tournées ou non par des réalisateurs issus des pays du Maghreb. Il ne sera ici aucunement question d'embrigadement à l'Islam, de soumission de la femme aux lois islamiques et évidemment pas de départ pour le Djihad.

Oray est très croyant, très charismatique aussi quand il raconte à ses "frères" son cheminement vers Dieu et la religion. En France, on en ferait forcément un islamiste. En Allemagne, c'est le poids excessif de la religion sur lui qui est étudié. Cherchant à être un homme juste, à empêcher les autres de tomber dans la délinquance ou à faire le mal, prenant trop au pied de la lettre la parole de Dieu, Oray, jamais macho, se fait du mal à lui-même et risque de perdre sa bien-aimée pour un mot de trop.

La communauté turque, telle qu'elle est décrite dans ce premier long-métrage, paraît avoir trouvé en Allemagne un lieu où vivre sans trop de problèmes sa double identité. D'ailleurs, on ne verra dans ce film aucun "Allemand de souche", sauf quelques convertis.

En revanche, on découvrira des Turcs déjà germanisés passant assez facilement d'une langue à l'autre. Dans une discussion, un des personnages affirmera en plaisantant que dans vingt ans, la population d'origine turque fera vingt pour cent de la population totale allemande et qu'il sera le premier chancelier d'origine turc... Jamais un cinéaste beur n'oserait faire dire pareil dialogue à un étudiant d'origine algérienne ou tunisienne dans un film français.

"Oray" de Mehmet Akif Buyukatalay est au final un film assez minimaliste, souvent filmé en gros plan, au plus près du personnage central qui porte le film sur ses épaules et qui s'avère un comédien exceptionnel. Mention aussi au cinéaste qui utilise certainement beaucoup d'acteurs non professionnels et qui sait leur donner à tous vie.

Ce film devrait être montré à tous ceux qui jouent la carte immigration pour attraper les électeurs français. Ils apprendraient que tout se passe apparemment mieux de l'autre côté du Rhin, preuve que la question principale est d'abord économique puisqu'au temps de Fassbinder, la situation des turcs en RFA n'était pas meilleure que celle des maghrébins en France...

Aujourd'hui, sans doute, mieux vaut-il vivre à Cologne que dans une banlieue d'une région désindustrialisée française.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=