Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jean-Louis Murat
La vraie vie de Buck John  (Cinq7)  octobre 2021

Un fan de Jean-Louis Murat qui ne se souviendrait plus de l’année de sortie du dernier album de Jean-Louis Murat serait de suite suspecté de faire un début d’Alzheimer. Jean-Louis Murat, on le sait, c’est un talent qui s’exprime quasiment tous les ans depuis bien longtemps pour nous proposer des disques toujours de qualité, souvent différents les uns des autres. Stakhanoviste de l’écriture et de la composition, il n’aura donc pas fallu attendre bien longtemps depuis le très bon Baby Love sorti en 2020 suivi d’un non moins très bon Baby Love DC sorti cette année.

L’année 2022 arrive, Noël aussi et l’Auvergnat nous propose son nouvel album, La vraie vie de John Buck, un album qui s’inspire du cow-boy Buck John, un héros de BD qui a bercé sa jeunesse, dont il a retrouvé quelques exemplaires dans sa bibliothèque.

Ces BD lui ont inspiré douze titres que l’artiste a enregistré dans son studio avec le strict minimum pour un musicien, avec pour seule aide extérieure un batteur et un ingénieur du son. Au regard de la pochette et du titre de l’album, en mettant le disque sur sa platine, on pourrait s’attendre à un disque qui tournerait autour du blues et du folk. Il n’en est rien ! Ou pas grand-chose.

Certes, le titre qui ouvre l’album, "Nana (je vois ton ombre)" a des tonalités bluesy mais le reste de l’album tourne plutôt autour des synthétiseurs et des sonorités dignes des années 80/90. Jean-Louis Murat maîtrise le groove, il est même sur certains titres plutôt funky.

Je trouve cet album de Jean-Louis Murat plutôt réussi, particulièrement certains titres comme "Traverser la France", plutôt drôles, avec des bruits caractéristiques de notre pays en arrière fond. Et que dire de "Battlefield", superbe titre à la musique entêtante ou encore "Ma babe" aux sonorités plus rock.

Sur "Marylin et Marianne", Jean-Louis Murat réussit le tour de force de réunir Charlemagne et Kim Wild, Jésus Christ et Barry White, Chamberlain et Ravaillac dans les paroles, on est alors bien loin des histoires de cow-boy que nous proposent les BD qui donne le nom à l’album.

Au niveau des textes, il semble évident que l’artiste nous parle plus de lui, des affres de la vie et au final très peu des cow-boys. "Jean Bizarre" écrit à la première personne en est une des preuves. "A moi baladin" est superbe, délicate et sensible, elle représente tout ce que j’aime chez Jean-Louis Murat. Et que dire du titre "A l’amour" où l’artiste se pose de nombreuses questions du haut de "son arbre perché" tout autant que lui parfois. Des questions il continue de s’en poser sur le très original "Gigi Baba" qui prend des tournures electro surprenantes.

Alors voilà, ce dernier album de Jean-Louis Murat est un disque qui se découvre, qui s’apprivoise et qui nécessite plusieurs écoutes (notamment parce que les titres sont courts) pour se rendre compte de sa véritable qualité. Certains diront qu’il ne fait pas partie des meilleurs disques de l’Auvergnat, c’est sûrement vrai mais il n’en reste pas moins qu’il est très sympa à écouter et qu’il n’en reste pas moins que Jean-Louis Murat continue de nous proposer régulièrement de superbes moments musicaux. C’est bien là l’essentiel. On aime Jean-Louis Murat pour ce qu’il est, pour sa musique et on continuera de l’aimer.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Moscou de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Les fleurs du mal - Charles et Léo de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Tristan de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Le cours ordinaire des choses de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Grand Lièvre de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Toboggan de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Babel de Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra
La chronique de l'album Live aux [PIAS] Nites de Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra
La chronique de l'album Morituri de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Travaux sur la N89 de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Il Francese de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Baby Love de Jean-Louis Murat
Jean-Louis Murat en concert aux Saulnières (28 octobre 2004)
Jean-Louis Murat en concert à La Cigale (17 novembre 2006)
Jean-Louis Murat en concert au Studio Davout (3 septembre 2009)
Jean-Louis Murat en concert au Grand Mix (vendredi 2 avril 2010)
Jean-Louis Murat en concert à L'Alhambra (mardi 23 novembre 2010)
Jean-Louis Murat en concert à la Salle Moebius du Beffroi (samedi 10 octobre 2015)
L'interview de Jean-Louis Murat (20 septembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Jean-Louis Murat
Le Soundcloud de Jean-Louis Murat
Le Facebook de Jean-Louis Murat


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=