Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Face à Arcimboldo
Centre Pompidou-Metz  (Metz)  Du 29 mai au 22 novembre 2021

Avec l'exposition "Face à Arcimboldo", le Centre Pompidou-Metz propose une mise en résonance de l'oeuvre de Giuseppe Arcimboldo, peintre milanais maniériste du 16ème siècle réputé pour son hybridation des genres, ceux du portrait et de la nature morte, avec les créations des artistes tant modernes que contemporains.

Les commissaires Chiara Parisi, et Anne Horvath, respectivement directrice et chargée de recherches en cette institution, ont opté pour un parcours qu'elles qualifient d'"architectonique" et précisent affranchi des classiques sections didactiques pour le déployer en kaléidoscope visuel selon une déambulation labyrinthique.

Une déambulation qui, de A à Z, de Arcimboldo à Francesco Zucchi, son homologue bouclant ainsi la boucle, accueille la parentèle arcimboldesque avec les oeuvres de 130 artistes qui ont inscrit leur nom dans l'Histoire de l'Art du 20ème siècle.

Arcimboldo et les néo-arcimboldesques

Les commissaires ont conçu leur projet sur les postulats du "potentiel subversif du Maniérisme" et d'Arcimboldo comme "un précurseur essentiel dans l’émergence de la modernité" en évoquant "L'effet Arcimboldo" qui avait suscité l'exposition éponyme en 1987 au Pälazzo Grassi à Venise.

Arcimboldo s'inscrit dans un style, celui du grotesque, existant dès l'Antique, en faveur à l'époque maniériste avec l'hybridation de l'humain, du végétal et de l'animal et reposant sur le jeu graphique et le fantastique en s'affranchissant notamment de la perspective classique.

Et ce pour créer différents niveaux de lecture en concevant la toile comme un rébus syncrétique et une charade visuelle, comme les toiles réversibles, composé de symboles, correspondances, allégories, tel dans les cycles des Saisons et des Eléments célébrant le pouvoir de la dynastie des Habsbourg, Arcimboldo exerçant les fonctions de grand ordonnateur des cérémonies et divertissements à la Cour de Vienne, allusions et références culturelles.

Un jeu proposé au regardeur tout en lui laissant le choix entre le premier degré, celui du divertissement, se limiter au grotesque qui provoque le rire, et la réflexion philosophique qui inspire les Surréalistes, dont bien évidemment Dali, adeptes des images-doubles et du trompe-l'oeil.

Ensuite, les oeuvres d'Arcimboldo voisinent avec celles du 20ème siècle qui relatent les réponses apportées à la crise de la figuration et de la représentation du corps et de la figure humaine qui se traduisent par l'utilisation de divers procédés de la transmutation à la désintégration.

l'exposition in situ en images

Et de Picasso à Ewa Juszkiewicz, la (dé)monstration permet une belle traversée de l'Histoire de l'Art.

A voir ou lire en préambule à la visite :

la carrière d'Arcimboldo
l'exposition "Arcimboldo" au Musée du Luxembourg en 2008 et la galerie photo
l'exposition "Une image peut en cacher une autre" au Grand Palais en 2009 et la galerie photo

 
En savoir plus :

Le site officiel du Centre Pompidou-Metz

Crédits photo : © Centre Pompidou-Metz / Photo Marc Domage / 2021 / Exposition Face à Arcimboldo


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=