Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Face à Arcimboldo
Centre Pompidou-Metz  (Metz)  Du 29 mai au 22 novembre 2021

Avec l'exposition "Face à Arcimboldo", le Centre Pompidou-Metz propose une mise en résonance de l'oeuvre de Giuseppe Arcimboldo, peintre milanais maniériste du 16ème siècle réputé pour son hybridation des genres, ceux du portrait et de la nature morte, avec les créations des artistes tant modernes que contemporains.

Les commissaires Chiara Parisi, et Anne Horvath, respectivement directrice et chargée de recherches en cette institution, ont opté pour un parcours qu'elles qualifient d'"architectonique" et précisent affranchi des classiques sections didactiques pour le déployer en kaléidoscope visuel selon une déambulation labyrinthique.

Une déambulation qui, de A à Z, de Arcimboldo à Francesco Zucchi, son homologue bouclant ainsi la boucle, accueille la parentèle arcimboldesque avec les oeuvres de 130 artistes qui ont inscrit leur nom dans l'Histoire de l'Art du 20ème siècle.

Arcimboldo et les néo-arcimboldesques

Les commissaires ont conçu leur projet sur les postulats du "potentiel subversif du Maniérisme" et d'Arcimboldo comme "un précurseur essentiel dans l’émergence de la modernité" en évoquant "L'effet Arcimboldo" qui avait suscité l'exposition éponyme en 1987 au Pälazzo Grassi à Venise.

Arcimboldo s'inscrit dans un style, celui du grotesque, existant dès l'Antique, en faveur à l'époque maniériste avec l'hybridation de l'humain, du végétal et de l'animal et reposant sur le jeu graphique et le fantastique en s'affranchissant notamment de la perspective classique.

Et ce pour créer différents niveaux de lecture en concevant la toile comme un rébus syncrétique et une charade visuelle, comme les toiles réversibles, composé de symboles, correspondances, allégories, tel dans les cycles des Saisons et des Eléments célébrant le pouvoir de la dynastie des Habsbourg, Arcimboldo exerçant les fonctions de grand ordonnateur des cérémonies et divertissements à la Cour de Vienne, allusions et références culturelles.

Un jeu proposé au regardeur tout en lui laissant le choix entre le premier degré, celui du divertissement, se limiter au grotesque qui provoque le rire, et la réflexion philosophique qui inspire les Surréalistes, dont bien évidemment Dali, adeptes des images-doubles et du trompe-l'oeil.

Ensuite, les oeuvres d'Arcimboldo voisinent avec celles du 20ème siècle qui relatent les réponses apportées à la crise de la figuration et de la représentation du corps et de la figure humaine qui se traduisent par l'utilisation de divers procédés de la transmutation à la désintégration.

l'exposition in situ en images

Et de Picasso à Ewa Juszkiewicz, la (dé)monstration permet une belle traversée de l'Histoire de l'Art.

A voir ou lire en préambule à la visite :

la carrière d'Arcimboldo
l'exposition "Arcimboldo" au Musée du Luxembourg en 2008 et la galerie photo
l'exposition "Une image peut en cacher une autre" au Grand Palais en 2009 et la galerie photo

 
En savoir plus :

Le site officiel du Centre Pompidou-Metz

Crédits photo : © Centre Pompidou-Metz / Photo Marc Domage / 2021 / Exposition Face à Arcimboldo


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 29 janvier 2023 : Culture pour tous !

Cette semaine encore on fait le plein de nouveautés à lire, à voir, à écouter et à applaudir. Vous pourrez aussi revoir le concert et l'interview de Julie Gasnier et finir la semaine avec la 60eme MAG en direct. Voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir
et toujours :
"Tout s'efface" de Cancre
"Schumann" de Fabrizio Chiovetta
"Translation Mao" de Gaspard Guerre
"Turn the car around" de Gaz Coombes
quelques news de Haylen, Archie Deep, Le Grand Mal, Rivière et Treponem Pal
"Agni Kunda" de Isil Bengi
"Daisy" 15eme émission de Listen In Bed à écouter sans modération
"Empire of dust" de Mojo Sapiens
"Peter Pan ou la véritable histoire de Wendy Moira Angela Darling" de Patrick Burgan
"Insomnia" de Sker

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Familie"au Théâtre de la Colline
"A la vie, à la mort" au Théâtre du Rond-Point
"Quai des Orfèvres" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Place de la République" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Tempête" au Théâtre de la Huchette
"Le Repas des fauves" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Le Pied de Rimbaud" au Studio Hébertot
"On n'est pas là pour disparaître" ai Théâtre 14
"Ombre (Eurydice parle)" aux Plateaxs Sauvages
"Tenir jusqu'à l'aube" au Lavoir Moderne Parisien
"J'aurais voulu être astronaute" à la Comédie de Paris
les reprises :
"L'Affaire Dussaert" au Théâtre Essaion
"Pièce" au Monfort Théâtre
"Respire" à la Piccola Scala
"Une Vie" au Théâtre Essaion
"3clowns"au Théâtre Trévise
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Hyperréalisme - Ceci n'est un corps" au Musée Maillol
en vidéo la visite commentée de "Louis XV : passions d’un roi" au Château de Versailles
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"Amore Mio" de Guillaume Gouix
en streaming gratuit :
"L'Apparition" de Xavier Giannoli
"Les fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"Inner Wars" de Masha Kondakova
"Diamant noir" d'Arthur Harari
Karine Viard en 3 films

Lecture avec :

"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan
et toujours :
"Demokratia : une histoire de la démocratie" de Paul Cartledge
"La dernière ville sur terre" de Thomas Mullen
"Le roitelet" de Jean François Beauchemin
"Roca Pelada" de Eduardo Fernando Vareia

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=