Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Animaux du Roi
Château de Versailles  (Versailles)  Du 12 octobre 2021 au 13 février 2022

Avec la collaboration du Musée du Louvre, le Château de Versailles présente l'exposition "Les eAnimaux du Roi" pour retracer l'engouement pour la gent animale des rois des 17ème et 18éme siècles.

Conçue sous le commissariat d'Alexandre Maral, conservateur général, chef du département des sculptures au Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, et Nicolas Milovanovic, conservateur en chef au département des peintures du Musée du Louvre, elle propose donc une immersion dans la vie quotidienne des rois en leur résidence versaillaise qui ne constitue pas son seul intérêt.

En effet, ils ont sélectionné et réuni un conséquent ensemble d'une trois centaine d'oeuvres, peintures, sculptures, tapisseries, objets décoratifs et animaux naturalisés, pour soutenir leur propos muséographique sur la signification spatio-temporelle de cette omniprésence de la faune animale qui, en outre, a contribué à l'émergence de peinture animalière française au 18ème siècle.

La Faune en majesté

L'exposition révèle que le Château de Versailles principalement connu comme la résidence royale des trois derniers monarques avant la Révolution française et d'une myriade de courtisans était également le royaume des animaux.

Les animaux vivants de toutes espèces, d'agrément ou de compagnie, à l'instar des épagneuls de la princesse Palatine au demeurant représentés à l'égal de leurs maîtres quand ils se font portraiturés ou portraituré en solo comme le chat "Le Général" de Louis XV, communs avec les animaux de basse-cour de la ferme de Marie-Antoinette et rares tel le casoar à la grue couronnée surnommé "l'oiseau royal", domestiques ou sauvages comme l'éléphante offerte à Louis XIV par le roi du Portugal, ont investis le lieu.

Dont également les jardins et l'exposition évoque notamment deux espaces disparus. D'une part la Ménagerie royale avec ses animaux vivants et une reconstitution partielle du Salon octogone, la salle panoramique la surplombant conçue par l’architecte Louis Le Vau et décorée de frises animalières réalisées par le peintre Nicasius Bernaerts.

D'autre part, le bestiaire du Bosquet du Labyrinthe aménagé par Le Notre composé de fontaines agrémentées d'animaux en plomb polychrome réalisés par la fine fleur de la sculpture du temps et représentant ceux des Fables de La Fontaine

Les commissaires précisent que cette proximité voire familiarité avec l'espèce animale s'inscrit dans la manifestation de la sensibilité animale en un temps où apparaît un nouveau rapport au monde animal.

Ensuite, l'exposition invite à une incursion dans l'Histoire de l'Art avec l'émergence d'un genre pictural "secondaire" dans la hiérarchie des genres, celui de la peinture animalière. Car en France, au regard des Beaux-Arts, l'animal ne constituait qu'un élément décoratif, parfois au soutien d'une symbolique religieuse dans l'art médiéval, alors qu'il était célébré en tant que sujet dans la peinture flamande au cours de l’âge d’or hollandais.

Au 18ème siecle, cette fonction ornementale est maintenue dans les arts décoratifs, comme par exemple avec les "Tentures des oiseaux" de la Ménagerie de Versailles réalisées par la Manufacture des Gobelins et dans les tapisseries de la "Suite des Indes" de la Manufacture royale de Beauvais.

Cependant l'animal devient sujet avec l'émergence de la peinture animalière et les peintres notoires, chacun ayant sa spécialité tels Alexandre-François Desportes, et Jean-Baptiste Oudry pour les chiens dans des scènes de chasse.

Ce qui amène à la dernière en strate de cette passionnante exposition, celle de la valeur symbolique attachée à l'animal qui concourt à l'iconographie royale comme (dé)monstration de prestige, de magnificence et de puissance.

A regarder et écouter en préambule à la visite :

un diaporama de l'exposition in situ
la reconstitution en 3D de la ménagerie exotique de Louis XIV
l'histoire de la ménagerie du roi en podcast illustrée par une discussion avec Mosnier Gassion, pourvoyeur en animaux de Sa Majesté, l’anatomiste et architecte Claude Perrault, et le peintre flamand Nicasius Bernaerts

les focus documentaires disponibles sur le site du Château de Versailles :
"Les chevaux du roi"
"La magie hydraulique à Versailles"
"Le labyrinthe disparu"

la visite en image du domaine du Château de Versailles

 
En savoir plus :

Le site officiel du Château de Versailles

Crédits photos : © Château de Versailles / T. Garnier


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=