Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Avremo ancora l'occasione di ballare insieme
Ateliers Berthier  (Paris)  décembre 2021

Spectacle conçu et mis en scène par Daria Deflorian et Antonio Tagliarini, avec Francesco Alberici, Martina Badiluzzi, Daria Deflorian, Monica Demuru, Antonio Tagliarini et Emanuele Valenti.

Dans "Avremo ancora l’occasione di ballare insieme", Daria Deflorian et Antonio Tagliarini, à l’origine du spectacle, s’inspirent du classique de Federico Fellini "Ginger & Fred" pour parler d’art, d’artistes et de la transcendance de l’impulsion de vie qui gouverne les êtres au travers de toute forme d’expression.

Sur scène ils sont trois couples, pour représenter trois moments de vie. Il y a Daria Deflorian et Antonio Tagliarini bien sûr, les plus Rogers et Astaire du lot, qui évoquent leur rapport empreint de sagesse et presque déjà de nostalgie à la scène, à l’ombre, à la lumière, à l’incarnation, à la présence, représentée par cette servante toujours allumée, symbole d’une volonté créative qui jamais ne s’éteint.

On apprend d’ailleurs que pendant le confinement les servantes de France restèrent allumées dans les théâtres, attendant la venue à nouveau des comédiens pour répéter. Il s’agit pour eux de parler et de danser, pour célébrer la vie dont le sens pourrait se trouver là, dans cet abandon de soi, ou cette transcendance, sur scène.

Emanuele Valenti et Monica Demuru, eux, représentent le savoir théâtral et l’épanouissement chèrement acquise au fil des années et des prises de risque. Ils osent être pleinement autre, s’en amusent, à l’image de Monica qui change de voix et de corps en un claquement de langue.

Ils ont pleinement conscience également que le temps leur est compté, comme le révèle Emanuele dans un monologue poignant où il utilise l’image d’un sachet de pain qu’il voudrait faire, durer et durer encore. Francesco Alberici et Martina Badiluzzi insufflent à la fois férocité et ambition à leurs passages sur scène, doublé d’un amour insatiable du jeu et des vivas.

Avec pour base la vision offerte par Fellini, les comédiens tirent le fil d’Ariane de leurs réflexions dans une continuité de saynètes où il est parfois question d’anecdotes tirées du film ou de leurs vies d’artiste, mais également de chant, de claquette ou de tirades philosophiques.

Les six interprètes évoluent de manière fluide, sans temps mort, sur un plateau nu, à la scénographie structurée par Paola Villani. Cette dernière a imaginé quatre espaces de jeu. Il y a d’abord la scène bien sûr, mais divisée en deux parties par un rideau délimitant au fond, l’espace visible du public supposé puisque fermé pendant le spectacle par un lourd rideau de velours rouge, et au-devant l’arrière scène des répétitions. Elle inverse ainsi le positionnement du vrai public qui se place donc dans les coulisses, dans une mise en abyme des plus habiles.

Il y a également les loges de part et d’autre de la scène, espace de repos mais également de transformation puisque les acteurs y enfilent les costumes de Metella Raboni à vue dont la robe blanche à paillette et à plume librement inspirée du costume du personnage d’Amelia Bonetti, très beau clin d’œil.

Fruit d’une collaboration artistique de haut vol, "Avremo ancora l’occasione di ballare insieme" fait partie de ces spectacles inclassables qui offrent à la fois plaisir et réflexion, autour de thèmes universels comme le sens de la vie et l’utilité de la création le tout dans un italien surtitré des plus agréables.

 

Cécile Beyssac         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 février 2023 : Faites sauter les crêpes, pas la retraite !

Encore une semaine mouvementée en perspective mais entre 2 mouvements sociaux et pendant votre télétravail il y a de quoi se cultiver, tant qu'il reste la culture ! c'est parti pour le programme de la semaine avec notamment le replay de la MAG #60 !

Du côté de la musique :

"Tarbes" de La Féline
"The world ended a long time ago" de This Immortal Coil
"Invisible heart" de She Owl
"Dans la splendeur" de Rivière
"Inner songs" de Olvier Temime
"Before I saw the sea" de Me and My Friends
"DJ Jerri" la 17eme de la saison 4 de Listen In Bed
"Head above water" de Laura Cox
"Messages from water" de Ichiro Onoe
"What's your name ?" de Archi Deep
Dirty Deep, Lana Desôza, Diamond Dog, Who Parked the Car à découvrir
et toujours :
"Cacti" de Billy Nomates
"Quadrachromie" de Bat
"Bach / Rachmaninov" de Guilhem Fabre
"Un violon dans l'histoire" de Isabelle Durin & Michaël Ertzscheid
"Les 10 chansons préférées de Maxime Chamoux" c'est le nouveau podcast de Listen In Bed
"An unexpected Mozart" de Louis Noel Bestion de Camboulas & Ensemble Les Surprises
"Prokofiev Violins Concertos" de Maria Milstein, Phion Orchestra & Otto Tausk
"Mendelssohn : Complete String Quartets Vol.1" de Quatuor Van Kuijk
Paddang, Skopitone Sisko, Madam, Gliz et dropdead Chaos à découvrir

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Oncle Vania" au Théâtre national de l'Odéon
"Kingdom" aux Ateliers Berthier
"En attendant Godot" à La Scala
"HOP !"" au Centquatre
"Salle des fêtes" au Théâtre Public de Montreuil
"Madame Ming" au Théâtre Rive-Gauche
"Le manteau de Janis" au Théâtre du Petit-Montparnasse
"Ranger" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Quand je serai grande je serai Patrick Swayze" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Les Faux British" à la Comédie des Champs Elysées
"Dévaste-moi" à l'International Virtual Théâtre
"Marie des Poules"au Studio des Champs Elysées
"Mon âge d'Or" au Théâtre Essaion
"Mon Tchaikovski' au Théâtre Essaion
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
et les autes spectacles déjà l'affiche

Expositions :

"La Fabuloserie" à la Halle Saint-Pierre
dernière ligne droite pour :
"Oskar Kokoschka - Un fauve à Vienne" au Musée d4art Moderne de la Ville de Paris
et les expositions encore à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Summers Survivors" de Marija Kavtaradze
"Les Fleurs amères" d'Olivier Meys
"Un beau voyou" de Lucas Bernard
"La Religieuse" de Guillaume Nicloux
"L'Intrusa" de Leonardo Di Costanzo
en salle pour les amateurs de documentaires :
"La ferme à Gégé" de Florent Verdet

Lecture avec :

Interview de Eric Dérian lors du festival d'Angoulême 2023
"Finir prof" de Mara Goyet
"Guillotinées" de Cécile Berly
"Petite et grande histoire de la Cité interdite" de Bernard Brizay
"Shamane" de Marc Graciano
"Stalingrad, le tournant de la guerre" de François Kersaudy
et toujours :
"A prendre ou à laisser" de Lionel Shriver
Exposition de Julie Doucet à Angoulême
Anaïs Schenké - Yvan Agalbé - David Snug au Off d'Angoulême
"Les derniers jours de Staline" de Joshua Rubenstein
"Les heures abolies" de Lou Darsan

un jeu vidéo plutôt original pour terminer : Hell is Others sur PC

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=