Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marcel Proust - Un roman parisien
Musée Carnavalet  (Paris)  Du 16 décembre 2021 au 10 avril 2022

Alors que dans le cadre du 100ème centenaire de la mort de l'écrivain Marcel Proust, plusieurs événements muséaux lui seront consacrés en 2022, le Musée Carnavalet célèbre le 150ème anniversaire de sa naissance avec l'exposition "Marcel Proust - Un roman parisien".

Et ce avec une monstration foisonnante comportant près de trois cents pièces, oeuvres d'art, photographies, objets divers, manuscrits avec leurs fameuses paperolles illisibles et documents d’archives, extraits de films et captations sonores.

Elaborée sous le commissariat de Anne-Laure Sol, responsable du département des peintures et vitraux audit Musée, elle est conçue en deux parties afin de retracer la place de la ville, plus précisément de la capitale française, dans la fresque romanesque de la Recherche du temps perdu par le prisme d'un parallèle topographique entre réalité et fiction.

Le Paris de la Belle époque et le Paris proustien

L'approche proposée s'articule autour de l'antre scriptural de l'écrivain, une évocation de sa chambre avec son lit et des objets-reliques,dont la pelisse et l'écritoire, et de son emblématique et iconique portrait de Jacques-Emile Blanche, portraitiste mémorialiste des belles figures de son temps notamment du monde des arts et lettres auquel l'exposition "Du côté de Jacques-Emile Blanche - Un salon à la Belle époque" a été dédiée en 2013 au Musée Yves Saint-Laurent, retenu pour l'affiche.

Déployée comme un jeu de piste, la (dé)monstration est introduite par un album familial avec l'enfance du jeune Marcel qui opère comme une biographie illustrée, avec de nombreux photographies et, entre autres, les portraits picturaux de sa mère par Anaïs Beauvais et de son père par Laure Brouardel, avant qu'il ne prenne son envol mondain.

Puis avec la délimitation du pré-carré de Proust, essentiellement le Paris Haussmanien et l'Ouest parisien, avec des toiles de peintres notoires comme "L’avenue de l’Opéra" de Camille Pissarro, "Le Pont de l’Europe, Gare Saint-Lazare" par Claude Monet et "Le métro Station Villiers" d'Edouard Vuillard.

Ainsi le visiteur est invité à une déambulation topographique dans la vie urbaine comme dans les lieux mondains qui constituent un motif privilégié pour les scènes de genre dans laquelle se spécialisent de "petits maîtres" comme Henri Gervex ("Une soirée au Pré-Catelan", "Le Bal de l'Opéra"), Louis-Albert Truchet ("Sur les boulevards") et notamment Jean Béraud ("La Victoria", "Scène de bal", "L'escalier de l'Opéra").

Marcel Proust est en quête d'immersion et d'intégration dans la haute société parisienne de l'effervescente Belle Epoque,

Ainsi il investit le milieu fort prisé des salons parisiens de la grande bourgeoisie qui constituent d'incontournables cercles culturels tel celui de Madeleine Lemaire ("Une chanson de Gibert dans le salon de madame Madeleine Lemaire" de Pierre-Georges Jeanniot) qui a inspiré la fameuse Madame Verdurin.

Puis dans les fastes de l'élite aristocratique des beaux quartiers de la rive droite grâce à son ami Robert de Montesquiou qui comme Jean Cocteau, également portraituré par Jacques-Emile Blanche, avec une rivalité décryptée par Claude Arnaud dans l'essai "Proust contre Cocteau", constitue son entourage d'élection.

Et les exégètes de Proust seront bien évidemment interpellés par la section consacrée au Paris d'Albertine, la résonance de certaines oeuvres comme "Les Pavés" de Gustave Caillebotte et une paire de souliers rouges qui renvoient aux prinipaux protagonistes proustiens, ces "mensonges vivants" selon les mots Jean Cocteau, qui enterrent leur siècle.

A ne pas rater, insérée au sein des collections permanentes, l'exposition-dossier "Anna de Noailles - L’Ombre des jours" dédiée à l'unviers de création de la poétesse amie de Marcel Proust.

Suggestions en préambule à la visite :

à feuilleter un diaporama de l'exposition in situ
à voir :
le documentaire "Le Monde de Marcel Proust" de Thierry Thomas en streaming sur Arte.TV jusqu'au 5 février 2022

la rencontre avec Marcel Ragonneau auteur de "Proustonomics - Cent ans avec Marcel Proust" paru en octovre 2021 et créateur du site Proustonomics
la lecture d'extraits de "Monsieur Proust" de Céleste Albaret par Marianne Denicourt en 2020 à la Maison de la Poésie
la lecture de nouvelles inédites de Marcel Proust figurant dans le recueil "Mystérieux inédits" édité en 2019 par Thibault de Montalembert à la Maison de la Poésie suivie d'une rencontre avec le romancier Thierry Laget, romancier spécialiste de Proust, qui venait de publier "Proust, prix Goncourt - Une émeute littéraire"
à regarder :
un extrait vidéo l'adaptation théâtrale "Les Français" de Krzysztof Warlikowski
en streaming gratuit le film "Le Temps retrouvé"de Raoul Ruiz disponible sur Arte. TV jusqu'en avril 2022
la conférence "Visconti/Proust : le labyrinthe profond" de Gabriela Trujillo en 2017 à la Cinémathèque française dans le cadre de la rétrospective Luchino Visconti
à écouter :
le podcast "Proust, le podcast" proposé par France Culture et conçu par Charles Dantzig avec les équipes des émissions de la chaïne qui, chaque semaine et jusqu'au 18 novembre 2022, vagabonderont du côté de Proust en abordant un aspect de son oeuvre
le feuilleton en 15 épisodes "A la recherche du temps perdu, scénario de Luchino Visconti d'après l'œuvre de Marcel Proust" réalisé par Jacques Taroni en 2006 pour France Culture à partir de la version définitive du script du cinéaste Luchino Visconti qui n'a pu être concrétisé
"Un été avec Proust" une série sur France Inter initiée en 2013 par Laura Malki
et à découvir : "La Recherche du temps perdu" en bande dessinée par Stéphane Heuet publiée aux Editions Delcourt

 
En savoir plus :

Le site officiel du Musée Carnavalet

Crédits photos : © Pierre Atoine
avec l'aimable autorisation du Musée Carnavalet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=