Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Neige
Juliet Berto et Jean-Henri Roger  (janvier 2022 ) 

Réalisé par Juliet Berto05 (Sortie 5 janvier 2022 - 1ère sortie 20 mai 1981). Avec Juliet Berto, Robert Liensol, Jean-François Stévenin, Paul le Person, Anna Prucnal, Jean-François Balmer, Patrick Chesnais, Nini Crépon, Eddie Constantine, Bernard Lavilliers et Henri Bussière.

Sur les vieux écrans de 68
Vous étiez Chinoise ou mangeuse de frites

Ceux qui se souviennent des "Merveilles de Juliet" la chanson d'Yves Simon, à l'époque où il appartenait à la "nouvelle chanson française", n'ont pas oublié Juliet Berto et ont certainement vu "Neige", le film choral - l'un des premiers du genre - réalisé à deux voix par l'égérie de Jean-Luc Godard et Jean-Henri Roger.

Les autres découvriront une proposition de cinéma, comme on dit désormais qui n'a pas eu beaucoup de descendance, mis à part le ""remake" qu'en a fait Karim Dridi avec "Pigalle". Pigalle, c'est le personnage de ce film, avec en écho la chanson de Bernard Lavilliers, "Pigalle la blanche" qui parcourt ce film nocturne mais lumineux.

Auberge espagnole multicolore, "Neige" de Juliet Berto et Jean-Henri Roger est un voyage dans un temps où le quartier Pigalle-Barbès n'était pas encore dans une léthargie sinistre et vivait sa vie de quartier populaire, fier de sa pauvreté et de sa marginalité.

On n' y trouvait pas encore au centre des boulevards des WC Decaux et des parkings à velib, mais des baraques foraines, des stands de tir, des stripteases pour travailleurs immigrés et des Mme Irma prévoyant des avenirs pas très longs. Le Trianon était devenu un cinéma et l'Atlas se qualifiait de "seul salle homo de Pigalle".

C'est le privilège des films qui s'intéressent sérieusement à leur environnement : quarante ans après, on y découvre le charme de ce Paris révolu avec ses prostitué(e)s et ses travestis, ses bars crasseux d'avant les fast-food et toute une faune hétéroclte.

Tourné souvent à l'arrache, sans prévenir les badauds et les chalands, qui regardent à l'arrêt les scènes qui ont lieu parmi les rayons de Tati ou les manèges et les autos tamponneuses, "Neige" de Juliet Berto et Jean-Henri Roger a parfois le charme désuet du "fantastique social" à la Carné-Prévert. Evidemment ici pas de décor de Trauner, mas une photo de William Lubtchansky couleur qui vaut le noir et blanc d'Henri Alekan.

Cette parenté, un peu étonnante de la part d'une actrice dite "Nouvelle vague", on la retrouve aussi dans la distribution, avec Henri Bussière, le cher "Bubu", dans l'une de ses dernières apparitions, et qui finissait ainsi son demi-siècle de traversée du cinéma français... Et puis, en parallèle, comme dans une course de relais, la présence de tous ces acteurs qui eux partaient ici pour occuper les quarante prochaines années de cinéma hexagonal : Jean-François Balmer, Patrick Chesnais, Jean-François Stévenin...

On n'oubliera pas non plus le personnage de faux-vrai prêcheur de Robert Liensol, l'acteur antillais qui débuta sa carrière dans les Nègres de Genet et l'acheva en faisant la voix du grand-père de Kirikou. Pas plus que celle de Nini Crépon, première figure trans du cinéma français qui mériterait d'être redécouverte.

Ecrit par Marc Villard, "Neige" de Juliet Berto et Jean-Henri Roger est une excellente série noire qui réveille d'entre les ombres une belle personne. Il faudra le répéter sans doute encore plus d'une fois : Juliet était une comédienne écorchée vive, si vibrante d'émotion qu'elle ne mérite pas l'oubli.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 janvier 2022 : Cultivons notre culture

C'est important de rester ouvert et curieux. Voici notre nouvelle sélection culturelle pour vous apporter quelques belles choses à découvrir encore cette semaine ! C'est parti.

Du côté de la musique :

"Bach, Brouwer : Canciones" de Andreas Scholl & Edin Karamazov
"Lighting concept" de Archi Deep
"Issue" de Bipolar Club
"Things take time, take time" de Courtney Barnett
"A l'americaine" de Imparfait
"La sélection de Carim Clasmann de PSAPP volet 2" par Listen In Bed
"Poussière d'or" de Manu
"Landscapes unchanged" de Mewn
"Onze heures onze orchestra volume 4" de Onze Heures Onze Orchestra
"Concerto n2 for violoncello and symphony orchestra, hommage à Oskar Dawicki" de Pawel Mykietyn
et toujours :
"La mémoire du feu" de Ez3kiel
"And the city woke up alone" de Sol Hess & The Boom Boom Doom Revue
"Deux" de Aldorande
"Ysaye : Six sonates pour violon op.27" de David Grimal
"Too fare gone" de Dead Chic
"Live from Salzburg" de Elina Garanca & Christian Thielmann
"L'âme des poetes" de Guillaume de Chassy
"How I long" 8eme mix de cette 3eme saison de Listen In Bed
"Musica imperialis" de Martin Haselböck & Orchester Wiener Akademie
"Factory" de No Money Kids
"II" de Octantrion
"Hope" de Six Ring Circus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Pierre" au Théâtre de Belleville
"Pôles" au Studio Hébertot
"Pas de deux" au Théâtre La Croisée des Chemins/Belleville
"La Promesse de l'aube" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Image" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Image" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Bons Becs - Big Bang"à L'Alhambra
les reprises :
"Le Roi des pâquerettes" au Théâtre Le Lucernaire
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Fantaisies pour un palais" au Chäteau de Rambouillet
"Cartier et les arts de l’Islam. Aux sources de la modernité" au Musée des Arts Décoratifs
dernière ligne droite pour :
"Iya Répine - Peindre l'âme russe" au Petit Palais
"Botticelli - Artiste et designer" au Musée Jacquemart-André
"Jean-Jacques Henner - La Chair et l'Idéal" au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
"The Chef" de Philip Barantini
en streaming gratuit avec :
"TwentyNine Palms" de Raoul Ruiz
"Trois vies et une seule mort" d'Arnaud Desplechin
"La sentinelle" de Arnaud Desplechin
le cinéma de Nuri Bilge Ceylan en 5 films

Lecture avec :

"Début de siècles" de Arnaud Cathrine
"En hiver" de Karl Ove Knausgaard
"Il y aurait la petite histoire" de Elsa Jonquet-Kornberg
"Légère" de Marie Claes
"Respire" de Niko Tackian
"Sucre amer" de Avni Doshi
et toujours :
"Kharkov 1942" de Jean Lopez
"La révolution n'est pas terminée" de Jean Clément Martin
"Laicité, un principe" de Eric Anceau
"Les enchanteurs" de Geneviève Brisac
"Portrait du baron d'Handrax" de Bernard Quiriny

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=