Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jean-Francis Auburtin - Un Age d'or
Musée de Lodève  (Lodève)  Du 25 septembre 2021 au 27 mars 2022

En coproduction avec les musées de Pontoise, le Musée de Lodève présente une exposition-rétrospective dédiée au peintre Jean-Francis Auburtin (1866-1930) surtout connu pour ses grandes peintures décoratives réalisées pour des commandes publiques.

Sous le titre "Jean-Francis Auburtin - Un Age d'or" elle est consacrée à sa production parallèle et donc plus confidentielle, celle d'une peinture de chevalet dans son genre de prédilection, celui du paysage.

Conçue sous le commissariat d'Ivonne Papin-Drastik, conservateur en chef du patrimoine et directrice du musée précité, elle réunit un florilège d'une centaine d'oeuvres déployé dans un parcours géographico-thématique invitant le visiteur à un voyage artistique dans les régions françaises.

Jean-Francis Auburtin, le symboliste de la mer*

Jean-Francis Auburtin, peintre sur le motif, s'absorbe dans le spectacle de la nature et la contemplation du paysage comme une manière d'être au monde et essentiellement du paysage maritime et des rivages, et, parfois de la montagne.

Et en un temps de confluence des mouvements artistiques en rupture avec l'académisme, il opère par syncrétisme avec notamment les figures tutélaires de figures tutélaires de Puvis de Chavannes, Gustave Moreau et Claude Monet.

Ainsi, avec l'impressionnisme avec la touche fragmentée ("Belle-île en mer, Goulphar") et l'exploration expressionniste de la couleur dans un travail sériel ("Pic de Béhorleguy") et bien évidemment Claude Monet avec en outre une similitude des panoramas représentées, qui suscite une résonance que le Musée des impressionnismes de Giverny a exploré avec l'exposition "Monet-Auburtin - Une rencontre artistique" en 2019.

Egalement le synthétisme de l’Ecole de Pont-Aven avec la simplification des formes et la pratique des grands aplats ("Ciel rose sur Cap Myrthe") et le japonisme avec le cadrage panoramique, le minimalisme du trait ("Cap d'Antifer") et l'économie de couleurs ("Cap des Médes","Pic de Béhorléguy", "Calanque des Indiennes-Porquerolles") qui a suscité l"exposition "Le Japonisme de Jean-François Auburtin" au Musée de Morlaix en 2012 

De même, le symbolisme sur le thème de la baigneuse avec la recontextualisation mythologique en naïade, nymphe et sirène ("Thalassa", "Deux nus sur une plage", "Le Matin -Calanque de Porquerolles")

Et plus particulièrement le nabisme, sans être affilié au mouvement Nabi, Jean-Francis Auburtin en décline nombre des tropismes, dont les choix plastiques et esthétiques ainsi que la référence à l'Age d'or d'une nature immanente et édénique, le théoricien de celui-ci, Maurice Denis, le surnomme "le peintre des naïades blondes et des mers d’azur", à apprécier en regard de l'exposition concomitante "Maurice Denis - Bonheur rêvé" au Musée départemental Maurice Denis à Saint-Germain en Laye.

Ce qui distingue Jean-Francis Auburtin tient à l'éclectisme de sa palette qui s'adapte aux particularismes géographiques ainsi des couleurs saturées qui seront celles du fauvisme pour les paysages du Sud ("Rochers fauves à Porquerolles") au camaieu pastel du nabisme pour les rivages normands ("Ciel d'orage", "Falaises à Varengeville", "Etretat, cap d’Antifer").

A regarder en préambule à la visite :
une sélection des oeuvres exposées
la vidéo de l'exposition in situ
un vidéo in situ de l'exposition "Monet-Auburtin - Une rencontre artistique" au Musée des impressionnismes de Giverny en 2019

 

* dixit l'historien d'art Christian Briend

En savoir plus :

Le site officiel du Musée de Lodève

Crédits photos : © Droits réservés


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=