Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jean-Francis Auburtin - Un Age d'or
Musée de Lodève  (Lodève)  Du 25 septembre 2021 au 27 mars 2022

En coproduction avec les musées de Pontoise, le Musée de Lodève présente une exposition-rétrospective dédiée au peintre Jean-Francis Auburtin (1866-1930) surtout connu pour ses grandes peintures décoratives réalisées pour des commandes publiques.

Sous le titre "Jean-Francis Auburtin - Un Age d'or" elle est consacrée à sa production parallèle et donc plus confidentielle, celle d'une peinture de chevalet dans son genre de prédilection, celui du paysage.

Conçue sous le commissariat d'Ivonne Papin-Drastik, conservateur en chef du patrimoine et directrice du musée précité, elle réunit un florilège d'une centaine d'oeuvres déployé dans un parcours géographico-thématique invitant le visiteur à un voyage artistique dans les régions françaises.

Jean-Francis Auburtin, le symboliste de la mer*

Jean-Francis Auburtin, peintre sur le motif, s'absorbe dans le spectacle de la nature et la contemplation du paysage comme une manière d'être au monde et essentiellement du paysage maritime et des rivages, et, parfois de la montagne.

Et en un temps de confluence des mouvements artistiques en rupture avec l'académisme, il opère par syncrétisme avec notamment les figures tutélaires de figures tutélaires de Puvis de Chavannes, Gustave Moreau et Claude Monet.

Ainsi, avec l'impressionnisme avec la touche fragmentée ("Belle-île en mer, Goulphar") et l'exploration expressionniste de la couleur dans un travail sériel ("Pic de Béhorleguy") et bien évidemment Claude Monet avec en outre une similitude des panoramas représentées, qui suscite une résonance que le Musée des impressionnismes de Giverny a exploré avec l'exposition "Monet-Auburtin - Une rencontre artistique" en 2019.

Egalement le synthétisme de l’Ecole de Pont-Aven avec la simplification des formes et la pratique des grands aplats ("Ciel rose sur Cap Myrthe") et le japonisme avec le cadrage panoramique, le minimalisme du trait ("Cap d'Antifer") et l'économie de couleurs ("Cap des Médes","Pic de Béhorléguy", "Calanque des Indiennes-Porquerolles") qui a suscité l"exposition "Le Japonisme de Jean-François Auburtin" au Musée de Morlaix en 2012 

De même, le symbolisme sur le thème de la baigneuse avec la recontextualisation mythologique en naïade, nymphe et sirène ("Thalassa", "Deux nus sur une plage", "Le Matin -Calanque de Porquerolles")

Et plus particulièrement le nabisme, sans être affilié au mouvement Nabi, Jean-Francis Auburtin en décline nombre des tropismes, dont les choix plastiques et esthétiques ainsi que la référence à l'Age d'or d'une nature immanente et édénique, le théoricien de celui-ci, Maurice Denis, le surnomme "le peintre des naïades blondes et des mers d’azur", à apprécier en regard de l'exposition concomitante "Maurice Denis - Bonheur rêvé" au Musée départemental Maurice Denis à Saint-Germain en Laye.

Ce qui distingue Jean-Francis Auburtin tient à l'éclectisme de sa palette qui s'adapte aux particularismes géographiques ainsi des couleurs saturées qui seront celles du fauvisme pour les paysages du Sud ("Rochers fauves à Porquerolles") au camaieu pastel du nabisme pour les rivages normands ("Ciel d'orage", "Falaises à Varengeville", "Etretat, cap d’Antifer").

A regarder en préambule à la visite :
une sélection des oeuvres exposées
la vidéo de l'exposition in situ
un vidéo in situ de l'exposition "Monet-Auburtin - Une rencontre artistique" au Musée des impressionnismes de Giverny en 2019

 

* dixit l'historien d'art Christian Briend

En savoir plus :

Le site officiel du Musée de Lodève

Crédits photos : © Droits réservés


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=