Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Serge Gainsbourg : Making of d'un dandy
Marie-Christine Natta  (Editions Passés Composés)  mars 2022

Voilà la une bien belle idée que celle des éditions Passés Composés que celle de sortir des publications d’ouvrages d’histoire classiques (mais toujours passionnants) pour nous proposer un ouvrage portant sur le dandysme au travers d’un des plus grands musiciens français, un certain Serge Gainsbourg.

Aux commandes de ce très bel ouvrage, une agrégée de lettres, Marie-Christine Natta, auteure d’une thèse et de nombreux articles sur le dandysme. Ses biographies d’Eugène Delacroix et de Baudelaire sont aujourd’hui des références littéraires. Nul doute que son ouvrage portant sur Serge Gainsbourg, qui vient de paraitre aux éditions Passés Composés devrait le devenir aussi.

Une gestuelle délicate, une intonation ironique, un mouvement de tête hautain, des Repetto blanches portées pieds nus, autant de détails qui valent à Serge Gainsbourg le titre mérité de dandy, dont on l’honore depuis le début de sa carrière jusqu’à la récente commémoration des trente ans de sa disparition.

Il faut néanmoins aller au-delà du paraître de Gainsbourg, pour en révéler toute la profondeur. Par son orgueil, son obsessionnel souci du self-control, son goût pour l’artifice et la sophistication, son culte du beau et de l’originalité, le chanteur a toute sa place dans la famille sans chaleur des dandys du XIXe siècle, ceux qu’il préfère.

En peuplant sa maison d’objets superflus, en achetant une Rolls qu’il laisse au garage, en perdant chaque matin deux ou trois heures à ne rien faire, Gainsbourg se laisse toucher par l’inutile qu’il appelle "la grâce des dieux". Dans ce livre novateur et lumineux, Marie-Christine Natta montre que le dandysme est pour Gainsbourg bien davantage qu’un bel ornement : comme chez Barbey d’Aurevilly, Baudelaire et Oscar Wilde, il fonde sa personnalité, son esthétique et sa morale.

Dandy est un titre que revendiquait Gainsbourg. Il existe de nombreux ouvrages le concernant, celui-là s’intéresse à lui sous un angle nouveau, celui du dandysme et c’est ce qui fit la qualité et l’originalité de ce livre.

Dandy accompli, l’ouvrage nous montre comment Gainsbourg étend le culte du beau à chaque élément de sa vie, qu’il soumet à sa loi esthétique. L’endroit où il cultive le beau et l’artifice est sa maison de la rue de Verneuil, une maison musée qui fait l’objet d’un excellent chapitre.

L’ouvrage revient aussi sur sa timidité maladive liée à un inguérissable complexe de sa laideur. On voit aussi comment l’artiste tient son public à distance en usant de la provocation, le grand moteur de sa vie et de sa création.

L’ouvrage est construit autour d’un peu plus de vingt chapitres. J’ai fait le choix de lire ces chapitres dans l’ordre que je voulais selon l’intérêt et la curiosité que je portais à leurs titres. Evidemment, certains m’ont intéressé plus que d’autres. C’est le cas de ceux portant sur les interdits de l’artiste, sur Melody Nelson, son plus bel album pour moi ainsi que celui sur l’album Aux armes et caetera, avec notamment le très connu concert de Strasbourg.

Evidemment, tous les autres chapitres ne manquent pas d’intérêt, ils témoignent d’un travail de recherche conséquent de l’auteure (il n'y a qu’à voir la conséquente bibliographie et les nombreuses notes de bas de pages à la fin du livre) et sont accessibles à tous, que l’on soit fan de l’artiste ou curieux de mieux comprendre le personnage et l’homme.

Alors voilà, cet ouvrage a l’immense mérite de nous montrer la richesse de la personnalité de Gainsbourg. Il est aussi excellent sur ce qui concerne l’analyse de l’ouvre de l’artiste. Il siègera donc dignement au milieu de mes nombreux ouvrages d’histoire.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=