Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Empire du silence
Thierry Michel     (mars 2022) 

Réalisé par Thierry Michel. France. Documentaire. 1h50 (Sortie 2 mars 2022).

Depuis une vingtaine d'années, Thierry Michel réalise des films qui ont pour sujet le Congo Zaïre, ce que jadis on appelait le Congo Belge.

"L'Empire du silence" est le dixième film où ce spécialiste de l'Afrique documente un pays constamment en guerre, livré à des massacres, des génocides et des crimes de guerre.

A l'heure où l'opinion publique occidentale semble compatir au malheur ukrainien, on reste sans voix sur le silence assourdissant qui ponctue les épisodes sanglants qui se succèdent dans ce Congo qui semble avoir cumulé le malheur du monde.

Seul moment d'intérêt de la communauté internationale pour ce pays qui occupe une place centrale sur le continent africain : le prix Nobel de la Paix décerné à un être d'exception, le Docteur Denis Mukwege, à qui Thierry Michel a consacré l'un de ses plus beaux films, "L'Homme qui répare les femmes".

Somme sur la République Démocratique du Congo, "L'Empire du Silence" de Thierry Michel interroge sur l'inaction de la communauté internationale. Les différents protagonistes des massacres perpétrés au cours du temps n'ont fait l'objet d'aucune suite judiciaire.

Contrairement à ce qu'on a connu avec la guerre déjà bien oubliée qui a eu lieu dans les Balkans, aucune juridiction internationale ne s'en est emparée, aucune poursuite n'a été prononcée à l'encontre de criminels de guerre que Thierry Michel n'a pas le temps de tous répertorier dans un film qui fait froid dans le dos.

Et pourtant, quand on voit les premiers plans du film, plans aériens qui montrent la beauté de cette région, on se dit qu'on n'est pas loin de l'Eden biblique. Le sol est riche et les populations, si elles en avaient le contrôle, pourraient en vivre facilement et en harmonie.

Pourquoi ce pays de cocagne reste-t-il un pays misérable, sans structures étatiques solides et dans lequel il est facile de monter les ethnies les unes contre les autres ? Pourquoi personne en Occident ne se préoccupe-t-il d'un pays déjà en guerre dès son indépendance au début des années 1960 ?

On se souvient du sort de Patrice Lumumba, du règne sans partage du maréchal-président Mobutu qui tenait d'une main de fer un pays qui, à sa chute, s'est complètement délité, suscitant des incursions étrangères de ses nombreux voisins. Homme malade de l'Afrique, le Zaïre connaîtra des temps plus heureux ?

La communauté internationale ouvrira-t-elle ses yeux devant le malheur d'un pays dont elle se contrefout avec le cynisme des bien-pensants qui œuvrent sur d'autres champs de bataille, là où leurs intérêts sont clairement affichés.

Lanceur d'alerte épuisé et désabusé, Thierry Michel s'en remet au docteur Mukwege pour crier une nouvelle fois et dire très haut ce qu'il pense de son film, pourtant si nécessaire.

"L’Empire du Silence n’est pas seulement une œuvre bouleversante d’un expert de la région, il est également et surtout un cri d’indignation d’un grand humaniste pour dénoncer l’insoutenable injustice, l’impuissance, voire la complicité des institutions nationales et internationales dans la souffrance des enfants, des femmes et d’hommes du Congo. "Combien faudra-t-il encore de milliers de paysans et de paysannes massacrées pour que les têtes-de-linotte occidentales inscrivent le Congo dans leurs priorités ?

En parlant du sort du Zaïre à l'heure où l'actualité internationale est polarisée sur l'Ukraine, on a l'impression de commettre une "mauvaise" action, alors que ce qui se passe à Kinshasa est aussi important, voire davantage que les bombardements de Kiev.

Sans doute, n'a-t-on plus le droit de raconter comment l'Occident traite très mal l'Afrique et bientôt faudra-t-il répéter qu'on est dans le camp du bien et que les morts ukrainiens n'ont rien à voir avec les morts congolais. Et c'est justement parce qu'ils n'ont rien fait pour le Congo qu'ils ne savent rien faire pour l'Ukraine.

"L'Empire du silence" de Thierry Michel est un grand film politique qui montre combien un humanisme désintéressé et surtout pas dicté par la peur d'une guerre qui se rapproche soudain serait nécessaire aux hommes de bonne volonté qui devraient s'unir pour construire une paix universelle contre laquelle les dictateurs de tous bords se casseraient les dents. On peut rêver.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=